6 exercices de yoga pour l’augmentation mammaire

Le contenu de l’article



Le yoga pour une belle poitrine n’est pas un mythe, mais une réalité, comme beaucoup de filles l’ont vu. Vous pouvez élever les glandes mammaires à l’aide d’exercices spéciaux (asanas). L’augmentation de la taille est due à l’énergie du chakra cardiaque et à l’augmentation de la circulation sanguine dans le buste.

Yoga et taille de poitrine

Fille de lotus

Il est prouvé que le yoga a un effet positif sur tout le corps, ainsi que sur la poitrine et les glandes mammaires. L’expansion du centre cardiaque dans les virages qui apparaissent lors de l’exécution d’asanas spéciaux améliore la circulation sanguine.

La respiration profonde et le maintien d’une position dans la posture contribuent à la libération de plus d’oxygène dans la partie supérieure de la poitrine et la lymphe.

Pour cette raison, la défense immunitaire augmente, le système nerveux se normalise et le niveau de stress diminue. L’essentiel est que le sein commence à se développer, en raison d’une augmentation de la graisse et du tissu glandulaire. Les asanas spéciaux augmentent le tonus des muscles pectoraux qui soutiennent les glandes mammaires, augmentant ainsi le buste.

Problèmes d’anatomie

Structure du sein

Pour comprendre comment le yoga affecte l’augmentation mammaire, vous devez considérer son anatomie. Les glandes mammaires sont constituées de lobules – les structures glandulaires qui produisent du lait. Ils se connectent aux conduits. Ce sont les canaux qui livrent le lait aux mamelons. Les vaisseaux sanguins, les réseaux de ganglions lymphatiques pour le drainage et la détoxification des impuretés traversent les glandes mammaires, les aisselles, le haut de la poitrine et les zones inguinales.

Il n’y a pas de muscle dans le sein féminin lui-même; le tissu adipeux et les cellules sont situés entre le tissu glandulaire et les canaux lactifères. Mais directement sous les glandes mammaires se trouvent les muscles pectoraux, qui peuvent être influencés par des exercices physiques.

Centres d’énergie humaine

Tara verte miséricordieuse

Selon la médecine ayurvédique, dans la région thoracique, entre les glandes mammaires, se trouve le chakra Anahata, ou centre cardiaque. Lorsque ce point énergétique et physique est ouvert, la poitrine se dilate, la personne ressent sa vulnérabilité. Il peut parfois ressentir de la joie, de la douleur ou du chagrin..

Compte tenu de cela, la connexion entre la poitrine et le cœur ne semble pas étrange. La poitrine nue ouverte de la déesse mère Kali est une manifestation féroce, mais compatissante d’une divinité féminine, rappelle qu’il faut du courage pour vivre comme si du centre de votre cœur. L’icône bouddhiste classique avec Green Tara – la déesse de la compassion, représentée avec les seins nus, symbolise le même point de vue sur le pouvoir féminin sacré.

Les meilleures asanas pour le muscle pectoral

Il existe plusieurs exercices de yoga qui affectent l’élargissement, l’élasticité et la taille des seins.Si vous effectuez un tel complexe tous les jours, vous verrez certainement le résultat. Afin de ne pas vous blesser, suivez attentivement les instructions. Commencez avec le nombre de répétitions spécifié, le temps de sauvegarder la position, augmentez-les si nécessaire.

Pour obtenir l’effet souhaité, surveillez vos sentiments, votre bien-être.

Ustrasana

Asana Ustrasana

La pose de chameau ou de peur est considérée comme simple; tous les débutants pratiquent l’exercice. Asana étire le tissu musculaire autour de votre poitrine, active la circulation sanguine, ce qui entraîne une augmentation de la taille du buste. La pose de chameau resserre également l’abdomen, le bas de la poitrine. Lors de l’exécution de l’asana, respirez lentement et profondément:

  1. Asseyez-vous à genoux sur le tapis.

  2. Mettez vos mains sur votre taille.
  3. Penchez-vous lentement, saisissez vos chevilles.
  4. Soulevez vos fesses et dirigez-vous vers le sol.
  5. Maintenez cette position, comptez jusqu’à 10, revenez lentement à la position de départ.
  6. Prenez 2 respirations profondes, répétez 10 fois.

Dhanurasana

Pose d'oignon

Cet asana est connu comme la pose d’arc. Il aide à augmenter les glandes mammaires, étire tout le corps, libère la poitrine de l’énergie négative, améliore la respiration et la circulation sanguine. Instructions pour la mise en œuvre:

  1. Allongez-vous sur le ventre, détendez-vous. Prenez 3 respirations lentes et profondes.

  2. Pliez vos genoux, saisissez vos chevilles.
  3. Pliez le dos pour que vos bras et vos jambes se lèvent et que le corps forme un cercle.
  4. Regardez droit, maintenez pendant 10 secondes, revenez à la position de départ.
  5. Répétez 5 fois.

Chaturanga

Asana Chaturanga

L’asana ressemble à l’exercice «planche», il affecte non seulement les muscles pectoraux et les glandes mammaires. Des changements positifs se produisent avec les muscles des jambes, des bras, du dos, des abdominaux. Augmente la flexibilité, la force, l’endurance. Le sang se précipite vers la poitrine, le chakra du cœur s’ouvre, remplissant le buste. Technique d’exécution:

  1. Allongez-vous sur le ventre, placez vos paumes à côté de votre poitrine.

  2. Soulevez le corps, posez vos paumes, les orteils sur le sol.
  3. Avec les épaules, le coude saisit le corps des deux côtés, garde les jambes droites.
  4. Pliez vos coudes à angle droit.
  5. Regardez le sol pour ne pas vous pincer le cou.
  6. Gardez votre corps droit de la tête aux talons.
  7. Prenez quelques respirations profondes et expirez, revenez à la position de départ.
  8. Répétez asana 10 fois.

Gomukhasana

Pose de tête de vache

Le yoga pour augmenter le buste n’est pas complet sans gomukhasana ou pose de vache. Il étire les muscles pectoraux, améliore la circulation sanguine. Règles d’exécution:

  1. Croisez les jambes comme en position du lotus..

  2. Mettez votre paume gauche sur votre genou droit, couvrez-la avec votre paume droite. Prenez 3 respirations profondes.
  3. Placez votre main droite par derrière par derrière, placez le dos de votre main sur la colonne vertébrale aussi haut que possible. Déplacez votre main gauche derrière votre dos par le haut, saisissez les doigts des deux mains dans la serrure.
  4. Soulevez la poitrine, maintenez-la dans cette position pendant 5 à 10 secondes.
  5. Revenez à la position du lotus..
  6. Répétez cet exercice 10 fois, en changeant les bras que vous déplacez derrière votre dos d’en haut ou en bas.

Bhujangasana

Petit cobra

Le nom de l’asana est traduit par une pose de cobra. Il étire bien les muscles pectoraux, soulève les glandes mammaires, contribuant à leur augmentation. Cet exercice permet de faire un ventre plat, des fesses élastiques. Instruction étape par étape de bhujangasana:

  1. Allongez-vous sur le ventre, la tête et les pieds sur le sol dans un état détendu. Les pieds doivent être proches, les talons en contact les uns avec les autres.

  2. Mettez vos paumes sur le sol, reposez-vous contre elles, soulevez le haut de votre corps. Écartez la largeur des épaules de vos bras.
  3. Penchez-vous lentement dans la colonne vertébrale, mais gardez vos hanches sur le sol.
  4. Congeler pendant 5 secondes puis s’allonger.
  5. Répétez cet exercice 5 à 10 fois.

Matsiasana

Position du poisson

Le yoga pour les seins élastiques comprend l’exercice Matsyasana (pose de poisson). Il ouvre parfaitement le chakra du cœur, soutient la flexion. Règles d’exécution:

  1. Allongez-vous sur le dos, soulevez votre poitrine.

  2. Appuyez-vous sur la tête, les coudes et les fesses pour vous pencher davantage dans la colonne vertébrale et soulever votre poitrine plus haut.
  3. Tirez sur les orteils.
  4. Maintenez la pose pendant 10-15 secondes, revenez à la position de départ.
  5. Répétez l’exercice 5 fois.

Règles de pratique des asanas

Le début de la pratique du yoga

Pour obtenir des résultats maximaux pour l’augmentation mammaire, suivez les règles de pratique des asanas:

  • Faites de l’exercice tôt le matin et / ou tard le soir, l’estomac vide. À ce moment, le corps est considéré comme flexible pour la manipulation, les asanas sont donc faciles.

  • Veillez à ce que rien ne vous distrait de vos études.. Le yoga nécessite le silence, le calme. Demandez à ne pas vous déranger, éteignez le téléphone.
  • Essayez de faire 30 minutes chaque jour.. Lorsque les cours deviennent réguliers, il est préférable d’aller à la pratique des exercices 2 fois par jour, de sorte que le temps total soit d’une heure.
  • Avant de commencer les asanas nécessitant une activité physique élevée, faites un échauffement, étirement, de sorte que dans les prochains jours ne ressentent pas de douleur musculaire.
  • Si vous vous sentez mal à l’aise dans une pose – la respiration est perdue, la tension est ressentie – quittez l’asana. C’est un signal de dépassement des limites de leurs capacités. Répétez la prochaine fois.
  • Portez des vêtements amples et confortables pour le yoga., qui ne gêne pas vos mouvements, la respiration.
Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité