Caractéristiques nationales de la construction de l’immobilier résidentiel

Points d’article



L’immobilier dans différents pays du monde a toujours ses propres caractéristiques, en raison du climat, des traditions et de la mentalité locaux. La situation actuelle permet de mettre en évidence les principaux points qui deviennent la principale caractéristique de l’immobilier résidentiel en Israël, au Japon, en France ou aux Etats-Unis..

En Israël, les appartements avec fenêtres donnant sur les deux côtés du monde sont particulièrement appréciés, car c’est cette disposition qui permet d’organiser un courant d’air les jours chauds afin d’économiser sur le fonctionnement du climatiseur et d’assurer la circulation de l’air la plus efficace..

L’attitude envers les logements situés au premier et au dernier étage en Israël est très différente de celle de la Russie. Ainsi, les appartements au premier étage sont très demandés et sont souvent plus chers que le reste de la surface habitable de la maison. Premièrement, ils sont toujours plus frais, et deuxièmement, les appartements israéliens aux étages inférieurs d’un immeuble ont très souvent leur propre petit terrain – un jardin devant, un patio, ce qui vous permet d’équiper votre propre coin vert au centre d’une grande ville.

La particularité d’un appartement israélien typique est une petite cuisine, qui est utilisée exclusivement pour la cuisine, et non pour des réunions avec toute la famille..

Les derniers étages, bien sûr, sont considérés comme les plus chauds, et donc pas trop prestigieux, mais les propriétaires de tels logements ont la possibilité d’ajouter un étage supplémentaire et de devenir les heureux propriétaires d’un spacieux penthouse ou d’un appartement sur deux niveaux. Par conséquent, les Israéliens font souvent un choix en faveur d’un appartement au dernier étage, car ce logement a la perspective d’augmenter l’espace de vie.

Une autre caractéristique d’un appartement israélien typique est la petite cuisine, qui est utilisée uniquement pour la cuisine et non pour les réunions de famille. Le soi-disant «salon» devient le centre du logement, c’est-à-dire le salon, qui occupe souvent la moitié de la surface habitable et sert de lieu de rencontre pour toute la famille et de lieu d’accueil. Un balcon ou une loggia est toujours utilisé aussi efficacement que possible, ils deviennent souvent un lieu pour le thé du soir ou des réunions entre amis, ainsi qu’une serre, où poussent non seulement des plantes d’intérieur ordinaires, mais aussi des légumes, des herbes et des agrumes..

Maison typiquement américaine

Aux États-Unis d’Amérique, les plus prestigieux ne sont pas les appartements, mais les immeubles résidentiels privés. Ce sont les États-Unis qui font partie des leaders mondiaux dans la catégorie de la superficie habitable par personne. Vivre dans un petit appartement loué, dont la disposition est tout à fait comparable à nos Khrouchtchev, devient une situation courante aux États-Unis, jusqu’au moment où un jeune américain décide de fonder une famille. Après cela, les jeunes mariés, même ceux qui travaillent dans le centre de la métropole, tentent de déménager hors de la ville, dans leur propre maison achetée à crédit, car on pense généralement que c’est dans de telles conditions qu’il vaut mieux élever des enfants..

Maison typiquement américaine
Grant Wood. Gothique americain. 1930

La maison américaine typique est une propriété privée située dans une banlieue calme, dont les principales caractéristiques sont la cuisine, la salle à manger et le salon. Le plus souvent, une telle maison a deux entrées – une à l’avant, avec une pelouse soigneusement taillée, généralement non clôturée, et une à l’arrière, menant à une cour soigneusement cachée des regards indiscrets..

Une autre caractéristique de la maison américaine typique est que le nombre de salles de bains correspond généralement au nombre de chambres. Il est généralement admis que c’est la présence d’une salle de bain et de toilettes pour chaque membre de la famille qui est le critère principal pour le confort d’une maison. Ainsi, la chambre des parents peut avoir deux salles de bain à la fois – pour chaque membre adulte de la famille. Ces locaux sont équipés selon les goûts du propriétaire unique et une salle de bain séparée est allouée aux invités de la maison..

Dans la décoration des maisons américaines, les matériaux les plus modernes, des meubles à la mode sont utilisés et la présence d’une piscine dans la cour devient un indicateur de la richesse des propriétaires.

Appartement au Japon – le minimalisme en action

Toutes les caractéristiques d’un appartement japonais typique sont dues non seulement aux traditions nationales, mais aussi au fait que l’immobilier dans ce pays de l’Est est l’un des plus chers au monde, de sorte que tous les Japonais ne peuvent pas acheter même le plus petit appartement d’une pièce de Tokyo, malgré le niveau plutôt élevé le revenu.

Appartement au Japon
Miyagawa Shuntei. Nihonga. 1897

C’est pourquoi au Japon tant de couples vivent avec leurs parents, si bien que deux ou trois générations sont souvent hébergées dans une petite zone. Fait intéressant, les dimensions d’une pièce au Japon ne sont pas mesurées en mètres carrés, mais en tatami. Ainsi, la chambre a généralement des dimensions de 6 à 8 tatamis, sur lesquels ils dorment vraiment, et pour la journée, ils sont rangés dans des niches spéciales. Et même dans les appartements des Japonais les plus modernes, qui veulent équiper leurs habitations dans un style typiquement européen, il y a encore une pièce avec un tatami, qui s’appelle washitsu – « wasitsu ».

Les cloisons entre les chambres sont toujours très fines, souvent des écrans traditionnels prennent leur place, il n’est donc pas surprenant que ce soit au Japon que les «love hotels» soient particulièrement populaires, où tout couple peut louer une chambre bon marché pendant quelques heures.

Dans la décoration de l’appartement, les japonais préfèrent n’utiliser que des matériaux naturels – parquet, murs plâtrés, meubles en noyer ou en chêne.

Les appartements avec de petites parcelles de terrain en face de la maison ou des jardins sur le toit sont très prisés.

Une autre caractéristique de l’immobilier résidentiel japonais est la présence obligatoire d’une salle de bain, les douches n’ont pas pris racine dans ce pays, puisque les Japonais adorent s’imprégner de la mousse, considérant que c’est le meilleur moyen d’éliminer le stress accumulé au cours d’une longue journée de travail. À cet égard, les salles de bain au Japon sont généralement séparées, car un bain peut être pris pendant très longtemps et il n’est pas habituel de déranger une personne qui se détend dans l’eau chaude..

Il convient de rappeler que le Japon est situé dans une zone de tremblements de terre fréquents, de sorte que des bâtiments résidentiels sont construits en tenant compte de la possibilité de cette dangereuse catastrophe naturelle. Les maisons du village sont généralement très légères, en bois, les fondations ne sont pas érigées et les murs sont une structure de colonnes portantes et de panneaux de bois légers.

Chalet suisse

Le nom «chalet» se traduit par «cabane de berger» et signifie une petite maison de campagne, construite de manière à s’intégrer harmonieusement dans le paysage environnant. La caractéristique principale du chalet est l’avant-toit en saillie et un toit en pente, sur lequel la neige emprisonne bien, fournissant une chaleur supplémentaire pour l’étage supérieur. Une telle maison est construite uniquement en bois, mais si le bâtiment a plusieurs étages, le premier d’entre eux est construit en brique ou en pierre naturelle et les supérieurs sont en poutres en bois..

Chalet suisse
Eric Dovetta. Chalet d’Alpage. 2007

La chaleur et le confort d’une vraie maison de campagne, fiable, résistante aux intempéries à la montagne et aux hivers rigoureux – telles sont les caractéristiques distinctives d’un chalet suisse typique. Un plafond assez bas, du bois naturel préservé dans la décoration murale, des poutres massives au plafond, une cheminée indispensable, de jolies petites choses comme une horloge à coucou, un mobilier simple mais solide, une abondance de textiles, de cuir et de fourrure sont les principales caractéristiques de l’intérieur d’un chalet typique. Le plancher du grenier a toujours un toit en pente, ce qui rend les chambres et le bureau situés ici particulièrement confortables et originaux.

Bien sûr, dans les chalets modernes, que l’on trouve maintenant dans la région de Moscou, les bardeaux ou les bardeaux sur le toit sont remplacés par des tuiles métalliques ordinaires, les maisons sont équipées d’une terrasse ouverte ou même d’un balcon, mais la présence d’une cheminée au sous-sol et l’utilisation de matériaux naturels dans la décoration intérieure, ainsi que des bords en surplomb du toit restent inchangés.

Maison scandinave passive

Comme dans le cas des appartements israéliens, les différences entre les maisons scandinaves sont principalement dues aux particularités du climat. Et si dans le cas d’un appartement israélien typique, la nécessité d’assurer la circulation de l’air et la protection contre la chaleur se fait sentir, alors dans les États du nord de la péninsule scandinave, la tâche principale devient précisément la préservation de la chaleur et l’utilisation de technologies d’économie d’énergie..

Le terme «maison passive» est apparu il n’y a pas si longtemps, mais le principe même de construire des bâtiments qui retiennent la chaleur aussi efficacement que possible est né il y a plusieurs milliers d’années, lorsque les peuples du Nord ont commencé à construire leur peste et leurs igloos, qui n’avaient pas besoin de chauffage supplémentaire, comme en raison de seule la chaleur des habitants a maintenu une température tout à fait confortable.

Maison scandinave passive
Kalle Lochen. Vue de Christiania – Oslo. 1884

Une maison passive moderne en Norvège, Suède, Finlande est un bâtiment en bois, en brique ou en pierre avec de grandes fenêtres orientées au sud, les murs extérieurs du bâtiment ont un niveau d’isolation thermique extrêmement élevé. Habituellement, les murs sont isolés à l’intérieur et à l’extérieur, de sorte qu’à la fin, ils ne dégagent pas de chaleur et ne laissent pas entrer le froid. Les unités de verre sous vide, l’éclairage économique et l’installation de systèmes de chauffage et de climatisation à haut rendement sont également des composants obligatoires d’une maison passive ou, comme on dit, non volatile..

En général, la construction d’une telle maison, qui est devenue l’une des plus populaires des pays scandinaves, est un peu plus chère que la construction d’une installation résidentielle ordinaire, mais dans les deux à trois ans, tous les coûts sont amortis en économisant de l’argent sur le chauffage et l’approvisionnement en énergie..

Quant à la décoration intérieure de la maison, l’abondance de bois, de tissus naturels, la fonctionnalité de chaque pièce sont devenues des éléments intégraux d’une maison passive dans les pays scandinaves..

Bien sûr, ce sont loin de tous les exemples les plus intéressants de l’immobilier résidentiel national, mais il est tout simplement impossible de couvrir toutes les options existantes dans un seul article. De plus, un appartement européen typique au cours des dernières années est devenu universel et ne diffère pas trop en Allemagne, en France ou en Autriche, nous pouvons donc en général parler avec confiance de la tendance à la mondialisation du marché immobilier et de l’estompage des différences entre les propriétés résidentielles dans différents pays..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité