Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Points d’article



Le raisin est l’une des cultures préférées des jardiniers amateurs, mais la plantation, la reproduction et les soins compétents de la vigne nécessitent la connaissance des caractéristiques de cette plante. Dans cet article, nous vous parlerons des principales méthodes technologiques qui vous permettront d’obtenir une excellente récolte dans les zones à climat tempéré..

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Planter des raisins

Le choix du bon endroit pour la plantation dépend du rendement, de la vitesse de développement et de la longévité des plantes. Les raisins sont une culture qui aime la lumière, par conséquent, les endroits les plus éclairés du site devraient être alloués à la plantation, après avoir prévu les perspectives d’ombrage, par exemple, les arbres fruitiers envahis.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Les raisins sont sans prétention pour le sol, mais ils n’aiment pas la présence proche des eaux souterraines (moins de 2,5 à 3 mètres) et la forte teneur en argile. Les meilleurs pour les raisins de table sont considérés comme riches en humus, en sols perméables à l’humidité – limons et chernozems. Le site d’atterrissage doit être préparé à l’automne. La zone sélectionnée doit être bien creusée à une profondeur de 50 à 60 cm et du fumier ou du compost doit être ajouté, à raison de 1 seau par 1 m2.

Il est préférable de planter les raisins au printemps, lorsque le temps est chaud et que le risque de gel est passé. Une petite quantité d’humus est introduite dans le trou préparé et le plant est placé avec un morceau de terre, après quoi il est couvert, paillé de tourbe et arrosé abondamment. Le semis est coupé avant la plantation, laissant deux pousses avec deux yeux sur chacune. Une cheville est placée à côté du plant auquel elle s’appuie. Dans les deux premières semaines, l’arrosage est effectué tous les deux à trois jours, puis l’intensité est réduite.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Soin du raisin

L’agrotechnique du raisin varie fortement en fonction des variétés cultivées et des conditions climatiques de la région, mais les principes généraux doivent être connus de tout jardinier qui décide de réussir en viticulture..

Une fois les raisins plantés, il est nécessaire de surveiller les plants, en gardant le sol meuble. Au fur et à mesure de sa croissance, les pousses faibles sont taillées, laissant la croissance la plus rapide, qui sont liées à des chevilles. Fin juillet, un pincement doit être fait (enlèvement de la pointe de la pousse avec deux ou trois feuilles).

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Le buisson de raisin doit être formé, sinon une forte croissance compliquera ses soins et enlèvera la force de la plante, réduisant son rendement. La vigne principale doit mesurer environ un mètre de haut et se composer d’un ou plusieurs troncs poussant hors du sol. De la vigne principale, les fouets divergent. Le buisson attaché doit être en forme d’éventail, ne dépassant pas un mètre et demi de haut. Les branches sèches et malades doivent être taillées. Si les pousses interfèrent les unes avec les autres, les plus réussies sont laissées, les autres sont supprimées. Une fois la récolte mûrie, les cils sont coupés, ne gardant que ceux qui poussent du sol, ils sont pincés et amenés à la cheville – ils sont le futur remplacement de la vieille vigne.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

En plus d’éliminer les pousses malades, il est nécessaire de procéder à une taille annuelle planifiée des raisins. Cela se fait deux fois par an, au printemps et en automne, alors que la plante est encore inactive. En automne, lors de la chute des feuilles, toutes les pousses vertes sont coupées, au printemps elles enlèvent les branches gelées et mortes. La longueur de la taille est déterminée par les caractéristiques de la croissance et du développement des pousses de raisin, on pense que pour chaque millimètre de diamètre, 1,1 œil doit être laissé.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Catarovka est l’élimination de toutes les racines de la partie souterraine de la vigne à moins de 15–20 cm de la surface. Cette opération protège la plante du gel et de la sécheresse, transférant la nutrition aux racines profondes, elle est effectuée simultanément à la taille prévue. Cependant, si les raisins sont bien couverts pendant la saison froide, cette procédure peut être négligée, car elle raccourcit la saison de croissance et, par conséquent, le temps de maturation des brosses..

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Pour l’hiver, les raisins doivent être couverts pour les protéger du gel. Dans les régions aux hivers rigoureux et au sol très gelé, la vigne doit être cachée le plus tard possible, quelques jours avant le gel, afin que la sortie des nutriments des pousses puisse avoir lieu. Habituellement, des rainures sont creusées, de 15 à 25 cm de profondeur, où les buissons de raisin sont posés et recouverts d’une petite couche de terre, de la paille sèche, des branches d’épinette ou du fumier sont empilés sur le dessus, puis pressés avec un sol de 15 à 20 cm d’épaisseur.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Propagation du raisin

Propagation du raisin par bouturage

Le moyen le plus simple de propager le raisin est par bouturage. En automne, après la chute des feuilles et avant le début du gel, les boutures sont coupées d’un diamètre de 5 à 10 mm, d’une longueur d’environ 30 à 40 cm, avec trois à quatre bourgeons.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Après cela, ils sont attachés en grappes, emmenés au sous-sol ou placés dans une rainure d’hivernage à côté des buissons. Au début du printemps, les boutures sont coupées, le bourgeon inférieur éclate et un tiers de la longueur est sillonné avec un couteau. Ensuite, les boutures préparées sont trempées dans l’eau pendant 2 jours. Les tiges qui ont recueilli de l’eau sont placées dans un bocal en verre avec une couche d’eau de 3 cm et exposées au soleil. Après 10-12 jours, les pousses iront, et après une autre semaine – les racines.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Multiplication des raisins par greffage

Parfois, un jardinier trouve du matériel de plantation de mauvaise qualité ou une variété ne répond pas à ses attentes, mais couper un buisson inutile est un gaspillage sans précédent, nous perdons donc un système racinaire déjà développé. Dans de telles situations, il y a reproduction par greffage – la combinaison d’un système racinaire développé d’un stock et d’une jeune bouture (scion) de la variété souhaitée. La principale caractéristique de la méthode est que la souche conserve ses qualités en dessous du site de greffage, et au-dessus on obtient un nouveau cépage. La vaccination peut être effectuée à n’importe quelle saison chaude, lorsque la température de l’air est supérieure à 15 ° C. Le plus fiable et le plus simple est la greffe de racine. Avec cette méthode, un trou est creusé jusqu’à une profondeur de 20 cm autour du tronc (tronc principal), après quoi l’ancienne racine est coupée à une profondeur de 10-15 cm.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Ensuite, le stock est fendu avec un couteau et des boutures coupées en forme de coin avec un ou deux yeux sont insérées dans la fente, le site de greffe est tiré avec de la ficelle. Le trou est recouvert de terre meuble et bien arrosé, suivi des soins habituels lors de la plantation. Il faut garder à l’esprit – si la tige est suffisamment épaisse, plusieurs boutures peuvent être greffées dessus à la fois, généralement jusqu’à 4 pièces.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

Propagation des raisins par stratification

La reproduction par superposition est le moyen le plus ancien et le plus simple. Une longue vigne saine est choisie dans un buisson de raisins, situé non loin du sol, ils creusent une rainure de 10 cm de profondeur, y apportent de l’humus et y déposent la pousse en l’épinglant au sol. En outre, selon qu’il est prévu d’obtenir une ou plusieurs pousses, saupoudrez la pousse de terre meuble sur toute la longueur ou partiellement. Dans ce dernier cas, l’extrémité de la vigne, qui reste non creusée, est liée à une cheville et un trou est formé. Pendant l’été, les boutures sont arrosées 2 à 3 fois par mois, si elles ont le temps de grandir jusqu’à 60 cm, elles sont frappées (la pointe de la pousse est enlevée), en nourrissant le buisson avec un pansement foliaire au potassium. À l’automne, les pousses sont séparées du buisson principal et déposées pour le stockage, et au printemps, elles sont plantées de la manière habituelle.

Raisin: plantation, entretien, taille et multiplication

La multiplication des graines est rarement utilisée, car la plupart des cépages donnent un large éventail de qualités héréditaires et pas toujours pour le mieux. Cette méthode est intéressante pour les personnes engagées dans la sélection et la sélection de nouvelles variétés, mais ne convient pas aux jardiniers amateurs.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité