Types de carreaux de céramique

La gamme de carreaux céramiques produits pour les sols et les revêtements muraux est très large. Les carreaux peuvent être:

  • émaillé (émaillé) ou non émaillé
    Les carreaux émaillés ont une surface recouverte d’une couche de verre coloré, ce qui leur confère des caractéristiques esthétiques importantes (couleur, brillance, motif décoratif, différentes nuances, etc.), ainsi que des propriétés techniques (dureté, imperméabilité, etc.). Toutes ces caractéristiques, à la fois techniques et esthétiques, dépendent du type d’émail et peuvent varier dans une très large gamme. Les carreaux non émaillés sont pratiquement uniformes dans toute leur épaisseur et ne présentent généralement aucun motif décoratif..
  • avec une base poreuse ou dense
    La base est le corps du carreau lui-même. Le corps peut être dense (presque comme du verre) ou poreux. Naturellement, on peut parler ici de pores visibles uniquement au microscope. Bien sûr, personne ne compte le nombre de pores au microscope, et pour leur mesure quantitative, de l’eau est utilisée, qui est absorbée par les pores. En d’autres termes, la porosité est déterminée par la quantité d’eau absorbée par les pores. Et plus l’eau est absorbée, plus le corps du carreau est considéré comme poreux..
  • pressé ou extrudé

    Le pressage ou l’extrusion sont deux méthodes de moulage utilisées dans la production de carreaux de céramique. Les carreaux de céramique pressés sont fabriqués à partir d’un mélange de poudre qui est compacté et formé sous haute pression dans une presse. Les carreaux extrudés sont fabriqués à partir d’une masse pâteuse de matières premières et sont formés en passant à travers un trou spécial – une extrudeuse.

  • à partir d’une masse rouge, blanche ou incolore

    Selon la matière première, le corps des carreaux peut être coloré (du jaune au rouge foncé avec de nombreux tons intermédiaires) ou incolore (parfois blanc). La couleur du boîtier des carreaux émaillés n’a aucune importance pratique. Dans certains produits non émaillés, différentes couleurs sont obtenues par l’ajout de pigments colorants..

  • de différentes formes et tailles, c.-à-d. « format » différent
    Les formes les plus courantes sont carrées et rectangulaires, mais il existe également d’autres formes, parfois très complexes (par exemple, hexagone, octaèdre, forme provençale, forme mauresque, etc.). Quant à la taille, la taille des carreaux peut aller de la « mosaïque » (carreaux d’une surface inférieure à 90 cm2) à de vraies dalles d’un côté de 60 cm ou plus. L’épaisseur varie de quelques millimètres à 2-2,5 cm.
  • Les carreaux de céramique sont classés selon les types avec des noms techniques et commerciaux spéciaux. Ces types diffèrent les uns des autres, d’une part, par les caractéristiques ci-dessus, d’autre part, par la technologie de leur fabrication.

    Les principaux types de carreaux:

  • Majolique (carreaux de céramique extra durables)

    Carreaux émaillés à base de couleur poreuse, moulés par pressage. La technologie de fabrication prévoit deux cuissons distinctes: la première – pour le corps du carreau, la seconde – pour l’émail (la double cuisson permet d’éviter les fissures et les «moucherons» en surface). Le résultat est un carreau lisse, brillant et hautement décoratif..

    La matière première pour la production de majolique est un mélange d’argile, de sable, de carbonate et d’oxyde de fer (donne à la base des carreaux une teinte rosâtre). Seul un vernis opaque est utilisé – coloré.

    Tailles: les plus courantes sont 15×15, 15×20, 20×20 cm En combinaison avec de grands éléments, de petits produits sont utilisés – 10×10 cm.

    Il est utilisé pour le revêtement des murs intérieurs des locaux résidentiels à faible humidité de l’air (non destiné aux salles de bains, douches et locaux similaires, car la majolique est un matériau très poreux et a une absorption d’eau élevée – 15-25%).

  • Faïence – masse blanche

    Carreaux émaillés à base blanche poreuse, moulés par pressage. Double tir. Les carreaux de faïence sont pressés à partir d’argiles légères sans fer, de sorte que seule la surface vitrée est colorée. La qualité des carreaux de faïence dépend de la stabilité (homogénéité) des matières premières (une sélection et une préparation minutieuse sont nécessaires).

    La cuisson est effectuée selon un mode par étapes spécial – avec des prises à une certaine température. C’est un point important car si, par exemple, il est trop rapide pour passer la barre des 600 ° C, une combustion complète des impuretés organiques présentes dans l’argile peut ne pas se produire. Cela peut entraîner un défaut appelé (noyau noir). Les spécimens mal cuits perdent rapidement leur couleur, ont une forme irrégulière et sont facilement détruits.

    Il est utilisé lors de la pose des sols et des murs de revêtement des locaux internes d’un bâtiment.
    Les tailles sont 20×20, 15×20, 30×30 cm et autres.

  • Monocotture (tuiles à cuisson unique)

    Carreaux émaillés à fond compacté ou poreux coloré (rouge) ou clair (du gris clair au beige), moulés par pressage. La coloration dépend de la teneur en fer de l’argile et la technologie ne prévoit qu’une seule cuisson, à laquelle la base et l’émail sont soumis simultanément. Le principal avantage de cette approche est le faible prix du produit..

    Les carreaux peuvent avoir une porosité à la fois élevée et très faible. La faible porosité se caractérise par une bonne résistance au gel (car elle absorbe moins d’eau) et est plus coûteuse.

    Les types spéciaux de tels carreaux sont « émail pressé » – carreaux obtenus en appliquant de l’émail en poudre au moment du pressage, et carreaux avec « émail sur un corps chaud » – carreaux obtenus en appliquant des émaux granulaires spéciaux sur un corps chauffé au rouge.

    Peut être dans les tailles 10×20, 20×20, 30×30, 40×40, 60×60 cm.
    Il est utilisé pour la pose de sols et de revêtements muraux à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment.

  • Mâchefer
    Tuiles émaillées non émaillées ou monocuisson à base multicolore (généralement compactée), obtenues par extrusion. Le mélange brut est cuit à des températures allant jusqu’à 1250 ° C jusqu’au début du vitrage. L’utilisation du procédé d’extrusion permet d’obtenir non seulement des carreaux de formes géométriques complexes, mais également divers éléments de parement – plinthes, coins, marches, etc. Le carreau présente de bonnes caractéristiques de résistance aux contraintes mécaniques, à l’abrasion, aux intempéries et aux changements de température. Résistant aux produits chimiques agressifs, facile à nettoyer, fonctionnement sans prétention.

    Tailles: produit dans une grande variété de tailles et de formes, les plus typiques sont 12×22, 20×20, 30×30 cm et autres.

    Il est utilisé pour la pose de sols à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment, face aux murs extérieurs des installations résidentielles, publiques, industrielles, sportives.

  • Cotto.

    Carreaux non émaillés avec un support poreux rouge obtenu par extrusion.

    C’est un matériau céramique fabriqué à partir de différents types d’argiles. Les carreaux extrudés et séchés sont cuits à des températures allant jusqu’à 1110 ° C. La base est poreuse, de couleur rouge avec une variété de nuances (selon le type d’argile).

    Possède une résistance accrue aux effets des matériaux abrasifs, se caractérise par une résistance élevée à la compression, à la flexion, à l’action de produits chimiques agressifs et aux phénomènes atmosphériques.

    La forme est carrée, rectangulaire, hexagonale et octogonale. Les plus courants sont les carreaux de grande taille – 25×25, 30×30, 20×40, 40×60 cm (à l’exception des carreaux de 10×10 cm).

    Il est utilisé pour le revêtement de sol à l’intérieur des bâtiments. Les carreaux cuits peuvent également être utilisés pour le revêtement de façade.

  • Smalt.
    Carreaux de verre colorés. Fabriqué à partir de verre fondu. Dans le processus de fabrication, les carreaux sont d’abord coulés (parfois pressés) puis cuits. La palette de couleurs de smalta comprend des centaines de couleurs et de nuances différentes, ce qui permet d’obtenir des panneaux hautement artistiques avec son aide. Diffère en résistance à tout support agressif, ainsi qu’en solidité des couleurs. Le coefficient d’absorption d’eau est pratiquement nul, ce qui détermine sa portée.

    Il est utilisé pour la finition de la partie sous-marine des piscines, ainsi que pour les travaux de mosaïque.

  • Granit céramique.

    Tuiles faites d’argiles lourdes spéciales avec des minéraux ajoutés. Le formage a lieu sous une pression d’environ 500 kg / cm2. Ensuite, les carreaux sont cuits dans un four à une température d’environ 1250 ° C. Pour donner au matériau la couleur souhaitée, des pigments minéraux spéciaux sont ajoutés à la matière première. En conséquence, le carreau a une structure très dense et uniforme, ce qui garantit sa dureté élevée (sur l’échelle MOHS-8 unités, à titre de comparaison, le matériau le plus dur du diamant a 10 unités), sa résistance mécanique et sa faible absorption d’eau (0,02-0,05%), ce qui le rend résistant au gel, ainsi qu’aux changements brusques de température. Le carreau est uniformément coloré sur toute son épaisseur, de sorte qu’il ne se décolore pratiquement pas avec le temps. Les carreaux sont fabriqués avec une surface en relief, mate, polie et même glacée.

    Fabriqué dans les tailles 15×15, 20×20, 30×30 cm et autres tailles, épaisseur de 7,5 à 12 mm.

    Il est utilisé pour les dispositifs de surfaces exposées à des charges mécaniques élevées et nécessitant une résistance accrue aux produits chimiques et au gel.

    Le granit céramique est un matériau tellement intéressant qu’il mérite une discussion séparée sur lui-même. Et nous reviendrons certainement sur ce sujet..

    Sur le marché, vous pouvez trouver d’autres variétés qui diffèrent de celles que nous avons répertoriées. Par exemple, terre cuite – émaillé ou clinker obtenu par pressage.

  • Évaluer l'article
    ( Pas encore de notes )
    Partager avec des amis
    Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
    Ajouter un commentaire

    En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité