Technologie de pavage: nous créons nous-mêmes des chemins parfaits

Points d’article



Pour que la surface pavée de pavés réponde aux paramètres techniques et esthétiques prévus, il est nécessaire de respecter strictement les exigences technologiques à chaque étape de l’installation. La violation de la technologie de pavage entraîne des dommages aux éléments en béton, une instabilité de surface et une détérioration rapide. Le respect de ces instructions et conseils simples garantira un fonctionnement à long terme et une vue correcte de la zone de pont équipée..

Technologie de pavage

Conseil.Sur une surface réservée au pavage, il est impératif de vérifier l’état du sol, et lors de la réalisation d’objets avec des charges importantes, une étude géotechnique complète de la surface doit être réalisée. Dans ce cas, l’état du sol est déterminé par le géologue et le concepteur de l’ouvrage choisit les types de structures et les communications correspondantes.

Étape 1. Projet

La première étape du processus de pose de pavés est la préparation d’un projet, qui devrait contenir:

  • la taille du chantier de pavage;
  • déterminer la charge de surface;
  • conditions de drainage (pentes longitudinales et transversales);
  • type de pavé, sa configuration, couleurs et quantité, plan de pavage et méthode d’installation.

Technologie de pavage

La mise en œuvre du projet doit commencer par des travaux géodésiques et de mesure, dans lesquels le territoire est décomposé et ses niveaux sont déterminés. Aux points d’implantation, des piquets ou des broches métalliques sont enfoncés dans le sol, indiquant le niveau auquel la surface sera située. Un fil est tiré à travers ces marques, ce qui détermine l’emplacement du bord supérieur des pavés ou des bordures..

Étape 2. Préparation de la zone

Pour préparer la zone au pavage, il est nécessaire d’enlever la couche supérieure d’humus et de sol fertile sur le site de pavage. Il est recommandé de déterminer la profondeur de l’excavation, en tenant compte de l’épaisseur des pavés et de la base de celle-ci. En règle générale, il doit être compris entre 25 et 65 cm. Si le sol au fond de la fosse excavée est instable, le sol doit être en plus compacté. Vous devez également nettoyer le revêtement de sol des racines et des résidus végétaux..

Technologie de pavage

Si sous la couche fertile enlevée, il y a des couches de sol qui ne sont pas perméables au ruissellement, par exemple des couches épaisses contenant de l’humus de chernozem, d’argile plastique ou de limon, il est nécessaire d’augmenter la profondeur de creusage jusqu’à ce que des sols stables soient atteints. Dans le cas d’une augmentation significative de la profondeur de la fosse, au lieu d’un sol excessivement enlevé, vous pouvez remplir de la pierre concassée ou autre sol avec de meilleures propriétés.

Lors du creusement d’une fosse, il est très important de déterminer le niveau des eaux souterraines. Lorsqu’il est au-dessus du niveau de pose de la base sous les pavés, il est nécessaire de l’abaisser en effectuant des travaux de drainage. Sur de petites surfaces, la deuxième étape peut être effectuée manuellement, sur de grandes surfaces à l’aide de machines telles que des bulldozers, des grattoirs et des niveleuses.

Étape 3. Profilage du territoire

A ce stade, il est nécessaire de combiner la conception de la configuration de la surface (virages, arrondis, intersections) par rapport au niveau des surfaces et des pentes. Assurez-vous de prendre en compte les caractéristiques naturelles de l’objet, son paysage.

Technologie de pavage

La pente de la surface est conçue en fonction des conduites d’égout, mais il est recommandé de la faire dans la plage de 2,5 à 4,0%, ce qui correspond à une pente de 2,5 à 4 cm par mètre de longueur. La couche d’apprêt est nivelée à l’aide d’une couche de sable grossier jusqu’à 10 mm d’épaisseur. Après cela, un vibro-compactage du fond nivelé de la fosse est effectué. Le processus de nivellement et de tassement du sol est d’une grande importance pour la formation de la future surface, son drainage et sa stabilité, il nécessite donc des actions prudentes et qualifiées.

Étape 4. Encadrement de la surface

En fonction de la destination du pavage et de la charge prévue en surface, les limites de la fosse sont déterminées et fixées à l’aide de bordures, de bordures (y compris de jardin) ou de palissades, entre lesquelles les pavés seront enfermés. Les bordures empêchent les différences dans la surface pavée en renforçant les bords et en conservant la forme.

Technologie de pavage

Ces produits en béton sont installés sur une base en béton semi-sec avec un écart d’environ 3 mm entre les éléments individuels. Les coutures ne sont pas remplies.

Étape 5. Dispositif de fondation

La clé de la pose correcte des pavés est la formation d’une base fiable sur le sol préalablement nivelé et compacté. Si la base ne correspond pas au projet, les pavés ne résisteront pas à certaines charges et un tel pavage sera fragile et de courte durée. Le matériau de base est du gravier ou de la pierre concassée concassée d’une fraction de 5 à 40 mm, qui est posée en couches de 10 à 15 cm d’épaisseur. Ensuite, chacune d’elles est soigneusement compactée (environ 20% de l’épaisseur d’origine) pour assurer une endurance et une résistance appropriées de la base en fonctionnement.

Technologie de pavage

Dans la base de la couche supérieure, un matériau d’une fraction d’une valeur intermédiaire entre la granulométrie de la litière et la base doit être utilisé. Cette méthode éliminera le mélange de la literie avec les couches inférieures pendant le fonctionnement des pavés et l’éventuel affaissement des carreaux et le mouvement des joints en conséquence. L’épaisseur de la base dépend tout d’abord de la destination de la surface et des charges prévues. Pour le pavage de territoires, trottoirs ou chemins contigus, un socle de 20 cm suffit et les surfaces conçues pour une circulation constante des véhicules nécessitent un socle d’une épaisseur d’au moins 30 à 45 cm. Le choix de l’épaisseur du socle est également influencé par les résultats des études des propriétés du sol sur lequel il est posé. Ainsi, les sols visqueux (comme l’argile) nécessitent une base épaisse.

Étape 6. Préparation de la couche de remblai

Au-dessus de la base, il devrait y avoir une couche de montage de literie. La litière est un criblage de pierre concassée de fraction 0-4 mm ou de sable tamisé de fraction 0-7 mm. Il n’est pas recommandé d’utiliser un mélange ciment-sable pour le dispositif de remplissage. Indépendamment des charges d’exploitation et du type de pavés, l’épaisseur du lit après compactage doit être comprise entre trois et cinq centimètres. Le remblai doit être nivelé de manière à ce que les pavés qui y sont posés soient environ 1 cm plus haut que le niveau prévu.

Technologie de pavage

De telles actions permettent en tassant de niveler la différence insignifiante admissible dans les hauteurs des carreaux individuels. Le compactage final du remblai est effectué uniquement après la pose des pavés à l’aide d’une plaque vibrante avec un tampon en caoutchouc.

Technologie de pavage

Étape 7. Pose de pavés

Afin de ne pas endommager la litière préparée, le pavage commence à partir des bordures installées et pour la pose des rangées suivantes, vous pouvez utiliser la surface pavée comme support. La direction du mouvement va du bord du territoire vers le centre. La pose de chaque rangée de carreaux doit être contrôlée avec un cordon afin d’obtenir une répartition uniforme des carreaux dans la zone..

Technologie de pavage

Dans les zones destinées à une circulation constante des véhicules, les carreaux sont posés en biais par rapport au sens de la marche. Ce dallage diagonal assure une répartition plus uniforme de la charge sur chaque élément en béton, rendant la surface plus stable. Il réduit également le niveau de bruit des roues. Sur les bords de la zone de pavage, c’est-à-dire à la frontière de la jonction des éléments de pavage et des bordures, les carreaux doivent être coupés uniformément avec une scie spéciale afin qu’ils s’adaptent parfaitement à la bordure et aient une apparence esthétique appropriée. Les pavés ne doivent pas être coupés à plus de la moitié.

Technologie de pavage

En raison des particularités de la technologie de production de dalles de pavage et de l’utilisation de matériaux naturels, des écarts dans les couleurs des éléments de pavage individuels peuvent survenir. Pour que sur la surface de pavage (en particulier dans le cas d’une grande surface), il n’y ait pas de différence notable dans les nuances de la même couleur, nous vous recommandons de poser un pavé simultanément à partir d’au moins trois palettes.

Technologie de pavage

Étape 8. Remplissage des joints

Une fois les carreaux posés, les joints sont remplis. Le matériau utilisé à ces fins doit être choisi de manière à assurer un transfert mutuel élastique de la charge entre les éléments en béton. Nous recommandons d’utiliser du sable lavé à sec (sans impuretés) de fraction 0–2 mm. Le sable grossier peut se coincer et remplir de manière inégale les joints, et la présence d’impuretés (comme l’argile) peut provoquer des taches sur la surface des pavés. L’excès de sable après le jointoiement est éliminé avant de faire vibrer la surface, puis, si nécessaire, de combler les espaces qui en résultent. Le remplissage multiple des joints avec arrosage simultané est autorisé, ce qui facilite et accélère ce processus.

Technologie de pavage

Une attention particulière doit être portée au respect des intervalles nécessaires entre les pavés. Contrairement aux idées reçues, les seuils de distance sur les surfaces latérales des pavés ne déterminent pas la largeur des joints..

Conseil.Pour les trottoirs, chemins et autres zones piétonnes, les joints doivent être d’au moins 2-3 mm et pour les routes et sections destinées à la circulation, de 3 à 5 mm. Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, la chaussée doit être nivelée; tous les écarts détectés dans la largeur des espaces doivent être corrigés.

La présence d’un intervalle entre les tuiles adjacentes leur permet d’interagir les unes avec les autres, contribue à la répartition de la charge. De plus, les joints neutralisent les écarts mineurs admissibles dans la taille des éléments en béton (jusqu’à 2 mm) et compensent les changements dimensionnels causés par les fluctuations de température. Si les pavés sont posés trop étroitement, le matériau de remplissage des joints ne fonctionnera pas..

Technologie de pavage

En conséquence, sous l’influence des charges et des conditions météorologiques, la destruction des pavés, la formation d’écorchures et de fissures sur les bords et les coins des éléments en béton est possible. Souvent, ces processus destructeurs commencent et sont perceptibles immédiatement après le compactage de la surface pavée. Ainsi, les joints de mauvaise qualité sont l’une des raisons les plus courantes d’un pavage inapproprié et de plaintes sans fondement concernant la qualité des pavés..

Étape 9. Joint de surface vibrant

La surface pavée doit être en outre compactée. Ce procédé est réalisé sur une chaussée sèche et propre à l’aide d’une machine vibrante (aspirateur) utilisant un tampon en caoutchouc dont la fonction est d’amortir et de protéger les carreaux. En l’absence de revêtement, la plaque vibrante peut rayer et frotter les éléments en béton, et le sable des joints peut pénétrer la surface poreuse des pavés et former des taches. Le compactage vibratoire du site est effectué uniformément des bords vers le centre jusqu’à ce que le niveau de surface prévu et la stabilité des éléments en béton soient atteints. Après cela, il est possible de remplir les joints..

Technologie de pavage

Après l’achèvement de tous ces processus technologiques, la surface du site pavée de pavés doit être plane, lisse (sans renflements ni dépressions), stable, intégrale, avec des coutures de même largeur. Une surface qui répond à ces exigences est prête à l’emploi.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité