Comment quitter le travail

Le contenu de l’article



L’employeur et l’employé sont également intéressés à respecter la loi lors de la résiliation du contrat de travail (DT). Vous devez savoir comment quitter votre emploi avec compétence, quels droits et obligations les deux parties ont dans différentes situations.

Licenciement dans la législation

La résiliation d’un contrat de travail avec un employé est régie par le Code du travail de la Fédération de Russie (TC TF). L’acte législatif contient une liste de motifs de licenciement, stipule la responsabilité des parties. Il est possible de quitter un poste à l’initiative d’un employé ou d’un employeur.

Droits et obligations d’un employé

Droits des employés en cas de licenciement

TD cesse d’être valable uniquement après un licenciement sur la base de la loi, tandis que l’employé a le droit:

  • obtenir un ensemble de documents du dernier lieu de travail;
  • prendre l’initiative de partir;
  • être informé par écrit de la prochaine réduction;
  • percevoir une indemnité de licenciement dans les cas prévus par le Code du travail de la Fédération de Russie et le paiement intégral en cas de licenciement.

Toutes les entreprises ne respectent pas la loi lorsqu’elles se séparent de leurs employés.

En cas de violation des droits légaux, l’employé peut contacter le syndicat ou l’inspection nationale du travail.

Une plainte à cette organisation est servie en appelant la hotline via le site officiel. Les situations particulièrement difficiles sont traitées par les tribunaux, l’employeur peut déposer une demande reconventionnelle.

Droits et obligations de l’employeur

L’entreprise est obligée de licencier un spécialiste s’il en a pris l’initiative, conformément à la loi. L’employeur peut compter sur l’employé pour travailler sur une période de deux semaines. Pendant ce temps, il y a un transfert de cas, l’exécution du règlement, les paiements dus. Le directeur de l’entreprise n’est pas toujours prêt à se séparer d’un bon spécialiste.

Il n’a pas le droit de refuser le licenciement par la loi. Art. L’article 84.1 du Code du travail de la Fédération de Russie prévoit la résiliation obligatoire du DT par la volonté de l’employé et le règlement financier complet avec lui après 14 jours à compter de la date de rédaction de la demande. Les violations de cette clause menacent l’entreprise, les fonctionnaires d’une amende administrative ou d’une responsabilité pénale.

Motifs de licenciement

Motifs de licenciement

L’article 77 du Code du travail de la Fédération de Russie énonce les motifs généraux de la résiliation du DT. Les motifs de licenciement peuvent être l’accord des parties, la volonté du salarié, l’article ou l’expiration du contrat. Tout licenciement doit se faire dans le strict respect de la loi..

Accord des parties

La résiliation du DT est autorisée d’un commun accord entre l’employé et l’employeur. Le rejet par accord est initié par l’une ou l’autre des parties. Les conditions d’annulation de l’AP peuvent y être écrites, mais la loi ne l’exige pas.

Si, après la fin de l’AP, par convention, vous vous inscrivez au Centre pour l’emploi, une personne se verra attribuer des prestations en tenant compte du niveau moyen de salaire au dernier emploi. Lors d’un licenciement de leur propre initiative, le montant est calculé sur la base du salaire minimum (salaire minimum).

De mon plein gré

Pour quitter le travail de sa propre initiative, le salarié doit avertir la direction par écrit dans un délai de deux semaines. En accord avec l’employeur, la résiliation du DT est autorisée avant cette période. Parfois, la durée de l’extraction est de trois jours à un mois.

L’employé a le droit de retirer sa demande dans les 14 jours suivant la date de rédaction.

Si une nouvelle personne n’est pas invitée à la place du salarié quittant l’entreprise, qui, selon la loi, ne peut se voir refuser un DT, elle ne sera pas licenciée. Lorsqu’un employé n’insiste pas, le contrat peut se poursuivre après deux semaines.

A l’initiative de l’employeur

L’article 81 du Code du travail de la Fédération de Russie stipule les situations dans lesquelles le locataire peut résilier volontairement le DT:

  • Liquidation ou clôture de propriété intellectuelle.
  • Réduction du personnel.
  • Faible qualification de l’employé, identifiée après la certification.
  • Changement de propriétaire.
  • Falsification dans les documents que l’employé a soumis sur l’appareil.

Selon l’article

Un employé peut être licencié pour violation de l’horaire de travail. Pour cela, des documents sont nécessaires pour confirmer ces faits. Dans le classeur, indiquez l’article du Code du travail de la Fédération de Russie – la raison de la résiliation du contrat.

Motifs de résiliation du TD:

  • Absentéisme, quitter son emploi plus de quatre heures par quart de travail sans raison valable.
  • Présence au travail après avoir bu de l’alcool, des drogues.
  • La présence d’une action disciplinaire. Nouvelle incapacité à accomplir ses tâches sans raison valable.
  • Les faits de vol, détournement de fonds, destruction délibérée de biens d’autrui, qui sont établis par le tribunal.
  • Divulgation de secrets protégés par la loi, dont l’employé a eu connaissance lors de son travail.
  • Violation des conditions de protection du travail, ce qui a eu de graves conséquences. Le fait est établi par une commission spéciale..
  • Perte de confiance due à des actions lorsque vous travaillez avec de l’argent, des actifs matériels.
  • Un acte immoral commis par un employé dans le domaine de l’éducation.
  • Décision incorrecte du chef de l’organisation, qui a causé des dommages matériels.

Par durée du contrat de travail

AP urgent est résilié après la période qui y est spécifiée. Trois jours avant le licenciement, le salarié reçoit un avis écrit. S’il n’a pas reçu d’avertissement, le contrat est automatiquement renouvelé, devenant illimité. Lorsque l’interruption de TD urgente survient pendant la grossesse, la durée du contrat est augmentée à la demande de la femme jusqu’au congé de maternité.

TD, qui est signé pour la durée d’exécution de certains travaux, sera résilié après leur achèvement.

S’il est exécuté au moment du remplacement du salarié absent, – à la reprise de ses fonctions de travail. Le contrat saisonnier est résilié à l’expiration.

Autre

  • Transfert d’un employé à un poste élu, chez un autre employeur.
  • Désaccord avec le nouveau propriétaire de l’entreprise.
  • Refus de coopérer après avoir modifié les conditions de la DT.
  • Rejet du travail proposé, nécessaire pour un certificat médical.
  • Désaccord pour déménager à un autre endroit avec l’organisation.
  • Violations des règles légales de conclusion de TD.
  • Circonstances survenues indépendamment de la volonté des parties.

Actions de licenciement

La résiliation de TD comprend plusieurs étapes. Pour quitter le travail sans aucun problème, vous devez parler avec le responsable, postuler. L’employeur calcule, délivre des documents. L’employé doit préparer le lieu de travail au transfert, respecter le délai fixé par la loi.

Communication avec le leader

Au départ, il est conseillé de maintenir une bonne relation avec l’ancien employeur. Il vaut la peine de notifier le départ prochain du patron d’abord, puis des collègues.

Il est préférable de le faire à l’avance afin de terminer le travail que vous avez commencé et de laisser le temps à la direction de trouver un remplaçant..

En conséquence, vous pouvez arrêter, en laissant une impression agréable sur vous-même et obtenir de bonnes recommandations..

Les griefs et émotions accumulés ne doivent pas être exprimés. Un employeur potentiel peut s’informer de manière informelle sur un candidat à un poste auprès de son ancien patron. Un licenciement scandaleux entrave parfois la carrière.

Application

Lettre de démission

Pour quitter correctement un emploi de votre propre initiative, vous devez rédiger une déclaration. Un échantillon peut être obtenu auprès du service du personnel, une formulation libre est acceptable. Le document est rédigé au nom du responsable.

L’application contient les informations suivantes:

  • Nom, fonction du demandeur;
  • motif du licenciement (à volonté);
  • jour de licenciement
  • date de rédaction, signature.

Vous pouvez l’envoyer à l’employeur de plusieurs manières: le transférer personnellement au service du personnel, au bureau, l’envoyer par lettre recommandée avec avis, une liste des investissements. Cette dernière méthode vous aidera à quitter votre emploi avec compétence si l’employé refuse de mettre fin au TD. 14 jours après réception de la notification de la remise de la lettre à l’organisation, vous pouvez récupérer les documents, obtenir un calcul.

Déterminer la date d’échéance

Le Code du travail de la Fédération de Russie ne contient pas de clause sur l’exploitation minière obligatoire de 14 jours. Après avoir postulé, vous pouvez prendre des vacances ou un congé de maladie jusqu’au jour du licenciement.

Il est impossible de refuser de travailler sans raison valable.

L’absentéisme sera reconnu comme absentéisme.

Dates pendant lesquelles il est nécessaire d’informer l’employeur par écrit de son départ:

  • pendant la période d’essai – trois jours;
  • situations générales – deux semaines;
  • en quittant l’athlète ou l’entraîneur avec lequel le DT a été conclu pour une période de quatre mois ou plus, au plus tard 30 jours;
  • en cas de licenciement du chef – un mois.

Cas où l’AP est résilié avant l’expiration d’un délai de 14 jours, à partir du moment spécifié dans la demande:

  • admission pour étudier dans une université, un collège;
  • retraite;
  • violation par l’employeur du droit du travail.

Préparer le lieu de travail au transfert

Afin de ne pas gâcher l’impression de vous-même de l’ancien patron et collègues, pour les deux semaines qui restaient avant le licenciement, vous devez terminer tout le travail commencé. Si un employé quitte un poste de direction ou est une personne financièrement responsable, par exemple un directeur des ventes, toutes les valeurs, la documentation et les droits sont transférés à l’employé qui est venu à sa place.

La législation ne stipule pas l’obligation de préparer un lieu de travail. La nécessité de transférer les cas, la procédure peut être spécifiée dans les textes réglementaires de l’entreprise.

Règlement final

Tous les montants dus à l’employé après la cessation de son mandat sont payés au moment du licenciement. Si l’employé n’a pas travaillé ce jour-là, il recevra l’argent le lendemain, après avoir demandé le calcul final. La législation du travail sanctionne la violation de ces conditions, qui dépend du délai.

Si le calcul n’est pas effectué dans les 90 jours à compter de la date de résiliation du DT, l’organisation sera condamnée à une amende de 120 000 roubles. Avec des retards systématiques d’indemnisation lors du calcul du chef d’entreprise ou le chef comptable s’expose à une responsabilité pénale.

Réception de documents sur le licenciement

Le salarié le dernier jour ouvrable, en plus du calcul, à sa demande délivrer des certificats:

  • les jours fériés accordés;
  • licenciement, emploi;
  • formulaire T-2 (sur les changements d’emploi pendant le travail).

L’entreprise est tenue de délivrer des documents relatifs à l’activité de travail dans les trois jours ouvrables:

  • livre de travail;
  • formulaire d’impôt sur le revenu des particuliers 2 pendant deux ans;
  • feuille de règlement;
  • certificats pour la Caisse de pensions sous les formes SZV-STAZH, SZV-M;
  • extrait pour le Service fédéral des impôts de la section 3 du calcul des primes d’assurance.

Puis-je quitter en probation

Une personne peut à tout moment cesser de travailler de sa propre initiative. Vous pouvez quitter la loi sur la probation. Il est nécessaire de contacter le responsable avec une déclaration de forme libre avec une demande de résiliation du DT à la demande du contractant. Selon le Code du travail de la Fédération de Russie, l’employeur devrait être prévenu trois jours avant le licenciement.

Licenciement d’une femme enceinte de son plein gré

Art. 261 du Code du travail interdit la cessation de TD avec une femme qui attend un enfant à la demande de l’employeur, quelle qu’en soit la raison. Une exception à la règle est la liquidation d’une organisation. Une femme enceinte peut quitter son emploi toute seule. Elle doit recevoir une déclaration écrite 14 jours avant la date de son licenciement..

Si une femme suit un traitement en hospitalisation, elle peut arrêter de travailler sans travailler pendant deux semaines. La demande est ensuite envoyée par courrier recommandé avec notification. La direction procède au licenciement, conformément au Code du travail.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité