Comment les restaurants utilisent la psychologie pour vous faire dépenser plus d’argent

Le contenu de l’article



En trading, les techniques de manipulation sont toujours pratiquées pour stimuler le consommateur. Ceci est courant dans les restaurants. Les tentatives actives du serveur pour offrir au visiteur un « plat nouveau et très savoureux » ne sont pas le seul moyen de lui faire dépenser plus que prévu.

N’indiquez pas de devise

Menu sans devise

L’icône du rouble, du dollar ou de l’euro près du nombre crie presque au client qu’il doit dépenser l’argent. Sans monnaie, les chiffres à côté de chaque plat cessent d’être si effrayants. Si la valeur est écrite en mots, cela éloignera davantage une personne de la compréhension des dépenses futures. L’Université Cornell a mené une étude sur ce sujet: un groupe de personnes qui ont vu un symbole monétaire dans le menu près du prix ont laissé beaucoup moins d’argent dans le restaurant que ceux qui lisent des positions sans celui-ci.

Ne pas arrondir les nombres

Cette astuce psychologique est utilisée non seulement par les restaurants, mais aussi par les magasins, les clubs sportifs et les centres de formation. Cela fonctionne parfaitement sur la plupart des gens. La présence du chiffre 9 à la fin rend le prix plus attractif et trompe le cerveau. Cela vous fait penser que le plat est moins cher. Ainsi, quand une personne voit « 9,99 », elle pense que c’est « presque 9 » et non « presque 10 », ce qui est plus proche de la réalité.

Selon les psychologues, 95 n’est pas encore plus efficace à la fin, mais 95. C’est un chiffre plus «amical» qui crée l’illusion d’une bonne remise. Un effet similaire est observé pour les prix qui ressemblent à «1243 ​​roubles» ou «852 roubles». Ils sont plus difficiles à ajouter que les tours 1200, 800. Le cerveau ne voit clairement que les premiers chiffres, transforme le reste en zéros. Lors de la vérification finale, le montant est supérieur à ce qu’il semblait sans calculs précis.

Utilisez de belles descriptions

Description des plats dans le menu

Il est difficile de convaincre une personne qu’elle veut un plat, ne connaissant que son nom. Si chaque composant reçoit une belle description, il sera attrayant. De simples « escalopes de crabe » intéresseront moins le visiteur que l’original « de la viande extrême-orientale la plus délicate, avec notre mélange secret d’épices, dans une panure dorée à base de miettes de craquelins saumâtres ». Déjà en lisant ceci, une personne commence à présenter chaque composant du plat dans la langue.

Selon une étude de l’Université de l’Illinois, de belles descriptions augmentent les ventes de 27%. Non seulement les phrases longues fonctionnent avec beaucoup de détails sur le plat. Les restaurants peuvent ajouter des noms à des marques populaires: sauce Jack Daniels (du vendredi), macarons Ladurée et crème glacée aux biscuits Oreo. Cela ajoute également à l’attrait des éléments du menu: le client «achète» un mot familier et populaire.

Au nom des plats mentionnez « famille »

Une personne réagit involontairement aux mentions de proches: elles provoquent la nostalgie. Les restaurateurs l’utilisent pour attirer l’attention sur le plat. «Les biscuits faits maison de grand-mère», «la tarte aux pommes de la signature de tante Rita» créent un lien avec le client: même si sa tante n’a jamais cuisiné, il est imprégné de confiance dans les «recettes de famille».

Utilisez des mots ethniques pour les plats nationaux.

Menu avec cuisine italienne

Une telle démarche provoque une série d’associations dans la tête du consommateur, fait imaginer arôme, goût, texture. Les «pâtes simples à la viande hachée» ne sont pas aussi attrayantes que les «spaghettis à la bolognaise» au goût italien clair.

Dans les restaurants haut de gamme, ils ne le font pas, car cela réduit considérablement le coût de la conception. Dans d’autres institutions, ils sont prêts à sacrifier l’esthétique au profit. Les caractères gras sont utilisés pour les aliments de base, les noms des meilleurs plats sont écrits en couleurs vives, les aliments sont accompagnés de photographies colorées. Une telle visualisation suscite l’intérêt et le désir du visiteur de tout essayer.

Attirez l’attention sur un produit bon marché avec un produit cher

Si 3-4 articles pour 500 apparaissent parmi une longue liste de plats pour 1000 roubles, les visiteurs du restaurant choisiront souvent des aliments à petit budget. Une option coûteuse fonctionne de manière similaire dans le contexte de nombreuses options bon marché. Une personne se dira que c’est un choix raisonnable, et peut même acheter deux plats différents pour 500, au lieu d’un pour 1000. Cela ressemblera à une économie, mais c’est farfelu. La position bon marché peut différer en taille, nutrition et autres paramètres importants..

Offrez deux portions

Petite portion

Les méthodes psychologiques pour influencer les gens avec des comparaisons de prix sont les plus fiables; ce schéma d’attirer un client est également basé sur eux. Si le menu contient des pâtes d’un volume de 270 g pour 329 roubles. et 340 g pour 470 roubles., le visiteur est plus susceptible de choisir la première option. Il pense que c’est le meilleur prix, mais c’est juste le seul « vrai ». High se tient à proximité uniquement à des fins de comparaison et crée l’illusion du bon choix..

Analyser les schémas de lecture

La plupart des gens commandent des plats qu’ils ont d’abord regardés et dont ils se souviendront. Pour manipuler le visiteur, les restaurateurs mettent ce dont ils ont besoin pour vendre dans le coin supérieur droit et en haut de la liste. Seuls les noms de ces zones seront enregistrés dans la tête, même si une personne lit complètement le menu.

Limiter le choix du client

Conversation avec le serveur

Plus il y a d’options, plus il est difficile pour le visiteur de décider ce qu’il veut. Selon une recherche américaine, les établissements de restauration rapide devraient proposer 6 articles dans chaque catégorie, et les restaurants gastronomiques – pas plus de 10. Ces restrictions suppriment la nécessité de lancer longtemps et poussent les gens à faire un choix.

Créez l’ambiance et l’atmosphère

Les restaurateurs rendent le visiteur riche, de sorte que selon les canons de la psychologie, il a décidé de le confirmer avec un gaspillage actif d’argent. Le sentiment crée une manière de servir le serveur, la forme de traitement et la bonne musique. Les restaurants qui jouent des classiques au violon, à la harpe ou au piano représentent des institutions pour la haute société. Cette théorie a été confirmée par des études à l’Université de Leicester..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité