11 principaux signes de violence psychologique dans la famille

Le contenu de l’article



Souvent, la victime ne peut pas reconnaître qu’elle subit une terreur émotionnelle. La violence psychologique dans la famille est insidieuse, a un effet dévastateur. Ses caractéristiques sont le contrôle du partenaire, l’impact physique, sexuel et financier. Tout cela mine l’estime de soi, l’indépendance et la dignité, entraîne de tristes conséquences..

Formes de violence domestique

Mari hurlant

Au début, les délinquants semblent être des gens charismatiques et charmants. Lorsque la relation devient plus sérieuse, ils commencent à manipuler leurs partenaires. Les tyrans domestiques utilisent de nombreux types de violence psychologique au sein de la famille. La victime est limitée dans les finances, l’espace personnel. Des explosions de colère, de jalousie se terminent parfois par une terreur physique. Le partenaire est constamment surveillé, convaincu que personne n’a besoin de lui, ne mérite pas le meilleur, obligé d’avoir des relations sexuelles.

Des explosions de colère

La passion dans une relation doit accompagner l’amour, l’intimité, le rire. Tous les couples se disputent, se querellent, mais le conflit doit être résolu par une communication saine, pas des cris, des crises de colère ou des explosions de colère.

Un violeur partenaire à côté d’étrangers est souvent très calme, recueilli, mais derrière des portes closes devient un monstre. C’est insultant si un être cher s’énerve, crie à cause de bagatelles, par exemple, des produits périmés achetés accidentellement.

Critique constante

Raisons et motifs de la critique

Les gens ont le droit de s’habiller, de regarder comme ils veulent. Lorsque le délinquant critique l’apparence du partenaire, il l’explique avec crainte pour la relation, le fait qu’une attention désagréable envers son âme sœur est désagréable.

Les gens qui s’aiment parlent avec tact des lacunes ou les ignorent. Vous ne pouvez pas constamment critiquer le style de vêtements. Il est inacceptable de forcer les femmes à s’habiller sexuellement pour elles-mêmes ou à impressionner leurs amis. La violence émotionnelle ne devrait pas donner lieu à des formes d’expression telles que la mode, la beauté.

Parfois, la critique se manifeste par le ridicule des habitudes, du mode de vie, des goûts ou du comportement. Toutes les tentatives pour parler de ce problème ne se terminent pas par un succès. En réponse, la victime entend que tout va complètement mal, et ce n’est qu’une réaction trop aiguë ou insuffisante.

Contrôle incessant

Parfois, les gens au début d’une relation ont une communication constante, la jalousie semble agréable, romantique. Rechercher, si le partenaire ne reçoit que des appels, des messages, des accusations de mensonge.

Il est inacceptable de surveiller constamment où, avec qui une personne est.

Le tyran de la famille est en colère s’il n’y a pas eu de réponse immédiate, explique cela en s’ennuyant. Un tel signe de violence psychologique est une raison sérieuse de se débarrasser de la détention excessive.

Violation de l’espace personnel

J'ai lu la correspondance

Il est très important de respecter les limites personnelles de votre partenaire. Personne n’a le droit de lire la correspondance de quelqu’un d’autre, de suivre les contacts téléphoniques – ce sont des signes de manque de confiance. Un homme ou une femme a le droit de communiquer autre que sa famille. Si un tyran franchit la porte ou s’assoit sur le seuil de la maison jusqu’à ce qu’il le laisse entrer, alors une telle relation n’a rien à voir avec la dévotion, l’amour. Ceci est une violation des limites de l’espace personnel, de la violence morale.

Contrôle environnemental

Un homme et une femme doivent avoir leurs propres intérêts – parents, amis ou contacts sur les réseaux sociaux. Si un partenaire interfère constamment avec la communication avec des personnes proches, les critique, alors ce n’est pas une question de jalousie ou d’affection. Il exerce donc une pression psychologique. Une personne assure parfois que la raison de ce comportement est l’incapacité de vivre sans vous. Les psychologues considèrent cette relation malsaine.

La culpabilité changeante

La culpabilité changeante

Le symptôme se manifeste dans le fait que le partenaire n’admet jamais ses erreurs. Un tyran familial transfère la responsabilité à d’autres personnes. Tôt ou tard, la victime commence à penser à ce qui cause vraiment la mauvaise humeur du délinquant, la cruauté, les problèmes relationnels. Les explosions de colère sont perçues comme une preuve de préoccupation et de gravité des sentiments. Elle croit que tout ira bien, il suffit de ne pas déranger votre bien-aimé.

Agression

Cycle d'Abuze

Terribles actes de violence, coups, étranglement, qui visent la victime. Il est tout aussi dangereux lorsque l’agresseur frappe le mur, claque la porte ou blesse d’autres personnes. Ce n’est pas inoffensif, même s’il n’y a pas de contact physique direct. Des actions menaçantes agressives prolongées conduisent à un stress grave..

Coercition dans le sexe

Un élément important des relations harmonieuses est une vie sexuelle saine et régulière. Dans ce cas, les contacts doivent avoir lieu d’un commun accord, sans coercition. Forcer un partenaire à avoir des relations sexuelles sans désir ou le faire chanter avec un refus d’intimité est une violence contre une personne.

Manipulation

Manipulation

Il s’agit d’une pression psychologique dans laquelle un partenaire dominant l’oblige à obéir. Options possibles de violence – chantage, inaccessibilité émotionnelle. Dans de telles situations, il est très important de communiquer avec la famille, les amis, qui aideront à résister à la manipulation.

Chantage

Une personne qui a subi cet impact psychologique est sûre qu’elle ne mérite pas le meilleur, il n’y a plus de telles personnes qui prendront soin de lui. Le chantage vise à subordonner le partenaire, à maintenir des relations toxiques de quelque manière que ce soit. Cette méthode comprend la menace de suicide, la révélation de secrets ou le fait de nuire à la famille de la victime.

Les souvenirs de la personne victime de chantage préservent toujours les meilleurs moments du début de la relation, alors l’espoir demeure que tout ira bien. La solitude fait peur, la victime poursuit la relation, croit qu’il va sauver, va changer le maître chanteur. Une faible estime de soi ne vous permet même pas de penser que vous pouvez rencontrer un nouvel amour.

Inaccessibilité émotionnelle

Étrangers les uns aux autres

Ce type de violence psychologique se caractérise par une proximité absolue, ignorant le partenaire. Les principaux objectifs sont le contrôle, la manipulation d’une situation ou d’une autre personne. C’est douloureux pour les deux côtés..

L’échange d’émotions, le soutien mutuel sont des éléments importants d’une relation heureuse. Anormalement, lorsqu’un partenaire ferme sans explication, fait que l’autre reste dans l’ignorance, pense ce qu’il a fait de mal? Il faut du temps pour qu’une personne mette ses pensées et ses sentiments en ordre. Si ce comportement est devenu une régularité et que vous devez constamment demander à votre partenaire de dire ce qu’il pense ou ressent, alors c’est un énorme problème.

Que faire de la pression émotionnelle dans la famille

Mettre fin à une relation malsaine est très difficile, surtout si la victime est isolée ou commence à douter de elle-même. Une femme a peur d’être laissée seule, d’aller «nulle part» à son mari ou partenaire, qui est terrorisant. La situation est compliquée par la dépendance matérielle. Si le partenaire ressent une pression émotionnelle, une violence psychologique au sein de la famille, vous avez besoin de protection, de parler à quelqu’un en qui vous avez confiance ou de vous tourner vers un psychologue pour obtenir de l’aide.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité