Pose de bardeaux de vos propres mains

Points d’article



L’un des avantages importants de la toiture flexible est la relative facilité d’installation. Néanmoins, il y a encore quelques caractéristiques à travailler avec cette couverture de toit, et nous en parlerons dans cet article. Après avoir maîtrisé la technologie simple du travail, vous pouvez facilement préparer la base et poser les carreaux de haute qualité.

Pose de bardeaux de vos propres mains

En général, l’installation des bardeaux est assez simple, vous aurez besoin d’un marteau, d’un couteau de coupe, d’une spatule et d’un pistolet à colle des outils.

Préparation de la fondation

La base de la toiture flexible doit être continue et avoir un module d’élasticité élevé. Pour ce faire, des panneaux OSB ou du contreplaqué résistant à l’humidité d’une épaisseur d’au moins 9 mm sont posés sur les chevrons. L’espacement des lattes sous le revêtement ne doit pas dépasser 90–120 cm, dans d’autres cas, il est nécessaire d’augmenter l’épaisseur des planches ou du contreplaqué à 20 mm, ou utiliser une contre-latte. Il présente un avantage supplémentaire: il optimise la ventilation de la combles et empêche la formation de condensation dans le gâteau de toiture..

Pose de bardeaux de vos propres mains

Au niveau des joints, une différence de hauteur de plus de 2 mm n’est pas autorisée; il est également important qu’il y ait un écart thermique de 3-4 mm entre les plaques. Toute violation de la géométrie correcte: écart par rapport à la planéité, non-parallélisme des corniches par rapport à la crête, la courbure des vallées n’interfère pas avec la pose de carreaux bitumineux, mais affecte d’une manière ou d’une autre l’apparence du revêtement.

Sous-sol en moquette

Le lattage solide doit être nettoyé de la saleté et recouvert d’un tapis de doublure, qui sert de couche supplémentaire d’imperméabilisation et de couche tampon qui empêche l’accumulation d’humidité migratoire.

La sous-couche est un matériau en rouleau qui est enroulé sur toute la surface du toit avec une pente allant jusqu’à 30 °. Sur les pentes plus raides, il est permis de ne les protéger que les endroits les plus vulnérables: corniches, patins, surplombs de frontons et culées.

Pose de bardeaux de vos propres mains

Pour une pose continue sur des pentes légèrement inclinées, le rouleau est roulé horizontalement, à partir des corniches. Chaque couche est tirée et clouée sur le bord supérieur avec des clous de toiture par incréments de 15 à 20 cm, libérant le tapis de l’avant-toit et des surplombs de pignon de 2 à 3 cm. Les clous doivent avoir une longueur de 1 à 1,5 cm plus longue que l’épaisseur du revêtement solide et le piquer à travers.

Après avoir posé le tapis, retirez les films protecteurs des bords du chevauchement et appuyez légèrement sur les bords adhésifs. Sur les pentes raides, vous pouvez rouler le tapis verticalement pour plus de commodité, en le clouant en haut. Si la longueur du tapis ne suffit pas, elle peut être prolongée en reliant la doublure avec un chevauchement de 15 cm et en collant le joint avec de la colle bitumineuse.

Terminer le traitement

Si vous avez des vallées sur le toit, vous devriez commencer à poser de la moquette avec elles. Le rouleau est déroulé dans le sens de la vallée et les bords sont fixés avec des clous par incréments de 20 à 30 cm. Les bandes de tapis sur les pentes sont placées à 15 cm sur la doublure de la vallée et coupées obliquement parallèlement à la ligne de son centre. Les points de chevauchement doivent être traités avec de la colle bitumineuse et bien pressés ensemble..

Pose de bardeaux de vos propres mains

Le carrelage part également des vallées. Après avoir installé les lattes sur les avant-toits, un tapis spécial de vallée est déroulé le long de la surface intérieure de la vallée, qui a la couleur et la texture des carreaux. Il est soigneusement nivelé et les bords latéraux sont fixés avec des clous tous les 10-15 cm. La partie inférieure est coupée avec un couteau le long de la ligne de la tuile d’avant-toit et collée à la bande métallique.

Pose de la rangée de départ

Les carreaux sont posés depuis les avant-toits. Tout d’abord, une bande en forme de L de corniche est rembourrée le long de tout le périmètre inférieur, qui est utilisée pour fermer le joint du surplomb de la corniche et le bord du tapis de revêtement plié vers le bas. Les planches sont posées avec un chevauchement de 5 à 7 cm et clouées avec des clous de toiture en deux rangées avec un pas de 8 à 12 cm. 3 clous.

Pose de bardeaux de vos propres mains

Ceci est suivi par la pose de la rangée de départ de bardeaux avec des bardeaux d’avant-toit ou du ruban. Ils ont un bord plat, qui est placé avec un retrait de 1 à 2 cm du bord du surplomb. La surface inférieure de la tuile d’avant-toit est collante: elle est simplement pressée contre les bandes métalliques nettoyées et dégraissées; il n’est pas nécessaire de la fixer avec des clous.

Tuile ordinaire

Les bardeaux de tuiles ordinaires sont posés à partir du bord extérieur de l’avant-toit. Les bardeaux de 4-5 paquets doivent être mélangés pour éviter d’éventuelles variations de couleur. Avant la pose, retirez le film protecteur des dents du bardeau, exposant le support adhésif.

Pose de bardeaux de vos propres mains

La première rangée de bardeaux est posée au-dessus de la rangée d’avant-toit de manière à ce que les bords des dents soient 1 à 2 cm au-dessus du bord. Chaque bardeau de tuiles ordinaires est cloué 3 à 4 cm au-dessus de la saillie des dents de sorte que le clou appuie également sur la rangée précédente. Chaque rangée de bardeaux suivante est posée avec les dents au ras du bord supérieur des découpes de la rangée précédente. Les bords latéraux des bardeaux ne se chevauchent pas, certains fabricants ont même des coupes de verrouillage sur les bords.

Pose de bardeaux de vos propres mains

Les extrémités des carreaux ordinaires sur les surplombs de pignon sont coupées au ras du bord et fixées avec de la colle bitumineuse. Dans les vallées, les bords des carreaux ordinaires sont coupés obliquement de sorte que le bord soit à 12 cm du centre et que le chevauchement soit également collé sur toute la largeur.

Installation et scellage de sondes, piliers

La meilleure option pour bien joindre la cheminée est d’abattre un col en contreplaqué de 15 à 20 cm de hauteur autour de celui-ci. Un espace de plusieurs millimètres est nécessaire entre le mur et la maçonnerie pour que le toit avec le col puisse se déplacer par rapport au puits. Le bord supérieur du col est cloué à la maçonnerie avec un assemblage rapide.

Pose de bardeaux de vos propres mains

La surface du col est recouverte de colle bitumineuse et recouverte de segments du tapis de la vallée, laissant passer des bardeaux ordinaires et enveloppant les coins de 15 cm. La gaine métallique du puits est abaissée à un niveau de 2-3 cm de la surface du toit, bloquant ainsi l’espace du cou. La connexion aux frontons des toits à plusieurs niveaux est effectuée de la même manière..

Pour l’installation de sorties de ventilation du grenier et d’une couche intermédiaire d’un gâteau de toiture, des manchettes en caoutchouc spéciales sont utilisées. Ils sont plantés sur de la colle bitumineuse sur le tapis, puis recouverts de colle à nouveau et recouverts de carreaux ordinaires, en y faisant des découpes aussi précisément que possible. Les extrémités à la jonction sont soigneusement scellées avec de la colle bitumineuse.

Pose de bardeaux de vos propres mains

Barres à vent et patins

Des corniches ou des barres anti-vent peuvent être utilisées pour encadrer les surplombs de pignon. Les premiers sont montés sur le dessus du tapis de revêtement avec la finition des avant-toits. Il n’est pas nécessaire de couper les planches aux coins: elles sont posées avec un chevauchement et le coin est fixé avec cinq clous. Ainsi, le cadrage des avant-toits et des avant-toits est le même..

Pose de bardeaux de vos propres mains

Ce n’est pas très pratique s’il y a une extrémité épaisse du revêtement de toit qui doit être fermée. Dans ce cas, des bandes anti-vent spéciales sont utilisées. Ils sont en forme de U ou de L, la hauteur de la barre est choisie en fonction de l’épaisseur de l’extrémité. Sur le coin supérieur, il est possible d’avoir un côté pour encadrer les surplombs avec un parclose triangulaire à l’extrémité.

Ces bandes sont fixées sur des carreaux ordinaires, en collant 2/3 de la distance du bord, qui sera recouverte de métal, de colle. Les bandes anti-vent sont fixées à l’extrémité avec des vis autotaraudeuses pour carton ondulé.

Après avoir posé les carreaux ordinaires, ils sont coupés bout à bout sur les patins sans chevauchement, puis le joint est fermé avec des carreaux de faîtage. S’il y a des patins de hanche, ils commencent par eux, en posant les pétales de bas en haut. Pour la plupart des fabricants, les tuiles faîtières sont des morceaux de bardeaux ou de ruban adhésif. Ils sont posés avec un chevauchement de 5-7 cm, clouant un bord, qui sera fermé par le pétale de la rangée suivante.

Pose de bardeaux de vos propres mains

Caractéristiques de l’installation hivernale

Les carreaux ne peuvent être posés que par temps sec à une température de l’air de +5 … 12 °C selon les exigences du fabricant. Il est permis de poser les bardeaux à une température plus basse, mais pour cela, il est nécessaire de résister aux éléments de toiture à une température de +20 ° C pendant 24 heures avant la pose. Lors de l’installation des carreaux, il est impératif de réchauffer chaque nouveau bardeau et la surface de la rangée précédente avec un sèche-cheveux de bâtiment avec un sèche-cheveux de construction à l’endroit d’adhérence de la base adhésive.

Dans la plupart des cas, il est logique d’utiliser la soi-disant «serre» en hiver. Il s’agit d’un cadre profilé galvanisé construit autour d’un bâtiment ou d’une zone de toit spécifique. Le cadre est recouvert d’un auvent en polyéthylène scellé. Un pistolet thermique électrique ou à gaz est utilisé pour maintenir la température souhaitée..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité