Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Points d’article



L’installation de pieux vissĂ©s est un processus complexe, mais il est principalement dĂ» Ă  un effort physique lors de l’installation. Le travail principal, le calcul des paramĂštres et du nombre de piles, peut ĂȘtre effectuĂ© dans une chaise confortable. Aujourd’hui, nous vous donnerons un guide sur le calcul de la charge et l’utilisation pratique des pieux vissĂ©s – vissage avec un outil Ă  main.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Capacité de support de la pile

Si vous avez l’intention de rĂ©aliser un calcul indĂ©pendant de la fondation sur pieux pour l’Ă©laboration d’un projet, il sera extrĂȘmement difficile de le faire sans comprendre la mĂ©canique du pieu vissĂ©. Contrairement aux fondations en bandes et aux pieux en bĂ©ton, les produits considĂ©rĂ©s dans cette revue ont une structure assez spĂ©cifique, qui se traduit par un principe plus complexe de rĂ©partition des charges dans la couche de sol porteur..

Commençons par la lame de pile Ă©tant le principal Ă©lĂ©ment de support. MalgrĂ© sa position quasi perpendiculaire par rapport au vecteur de charge principal, l’inclinaison de la plate-forme de support joue un rĂŽle. Selon le code du SP 50-101-2004, le plan inclinĂ© du support doit ĂȘtre compensĂ© par un facteur de correction par analogie avec la compensation du roulis d’une fondation en bĂ©ton armĂ©.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Puisqu’il n’existe pas encore de norme unique pour la production de pieux vissĂ©s, il faut se contenter de valeurs approximatives du coefficient comprises entre 0,85 et 0,95. Une valeur plus prĂ©cise dĂ©pend non seulement de l’angle d’attaque de la lame, mais Ă©galement du type de sol sur lequel elle repose. Dans le cas le plus simple, la surface d’appui peut ĂȘtre calculĂ©e Ă  partir de la section des lames en projection horizontale sans appliquer de facteur de correction.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

La capacitĂ© portante de conception de la fondation sur pieux est dĂ©terminĂ©e par analogie avec tous les autres types de fondations – par deux types d’Ă©tats limites. Le premier est dĂ©terminĂ© uniquement par les caractĂ©ristiques du sol, le second – par la capacitĂ© du pieu Ă  se dĂ©former. Dans le premier cas, tout est assez simple et compliquĂ© Ă  la fois. Ici, vous avez besoin d’un rapport d’expert sur une section gĂ©ologique, qui dĂ©termine la capacitĂ© portante du sol en kg / m2, zone d’appui Ă  la profondeur de chacune des lames.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

En appliquant un facteur de correction pour compenser un support inclinĂ©, il est nĂ©cessaire de dĂ©terminer la surface de support maximale d’un type spĂ©cifique de pieu et, en fonction de la valeur obtenue, de calculer le nombre minimum requis d’entre eux en fonction du poids Ă  vide installĂ© du bĂątiment. Si les pieux ont deux ou plusieurs lames Ă  des niveaux diffĂ©rents, leur surface de support ne peut pas ĂȘtre calculĂ©e simplement comme la somme de leurs composants. Outre le fait que les lames supĂ©rieures exercent une pression sur les couches de sol dĂ©jĂ  chargĂ©es, la capacitĂ© portante de ces derniĂšres Ă  diffĂ©rentes profondeurs peut diffĂ©rer de maniĂšre significative. Il vaut mieux confier ce type de calcul au fabricant de pieux, il doit prendre en compte les caractĂ©ristiques de la forme du produit, la diffĂ©rence de hauteur et les donnĂ©es de la section gĂ©ologique..

Calcul de la charge

Le poids Ă  vide d’un bĂątiment est dĂ©fini comme la somme de trois composants. Le premier et avant tout est la masse des structures de construction. Pour les fondations sur pieux vissĂ©s, leur propre poids n’est pas pris en compte, car le calcul de la capacitĂ© portante n’inclut pas les forces de frottement qui affectent indirectement le pieu. Les structures de construction signifient un grillage, des murs, des cloisons semi-majeures, des matĂ©riaux de finition, des vitrages, des plafonds et un toit.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Le deuxiĂšme composant est la charge opĂ©rationnelle (charge utile). Il est calculĂ© individuellement pour chaque Ă©tage. Selon SNiP 2.01.07-85, la valeur moyenne des bĂątiments rĂ©sidentiels est de 150 kg / m2, pour industriel – 200 kg / m2 et plus haut. Ce n’est pas la surface utile qui est prise en compte, mais la surface totale du bĂątiment dans la section horizontale, hors murs porteurs. En effet, la configuration des partitions sans capacitĂ© de charge peut changer avec le temps..

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

La troisiĂšme partie du poids Ă  vide est la charge de neige. Ils sont dĂ©terminĂ©s conformĂ©ment au tableau rĂ©gional de l’ensemble de SNiP ci-dessus. Le climat russe est caractĂ©risĂ© par des charges de 120 Ă  200 kg / m2 sections de toit en projection horizontale.

Lorsque ces trois types de charges sont combinĂ©s dans la masse totale du bĂątiment, un facteur de sĂ©curitĂ© est appliquĂ© au rĂ©sultat. Il est dĂ©terminĂ© individuellement, mais pour les bĂątiments rĂ©sidentiels, il ne peut pas ĂȘtre infĂ©rieur Ă  1,2. Des valeurs de ce coefficient proches de 3–3,5 sont gĂ©nĂ©ralement prises pour des rĂ©gions Ă  forte activitĂ© sismique ou sur des sols faiblement saturĂ©s d’eau..

Pourquoi vous devez percer des trous

Passons Ă  la description du processus d’installation. La premiĂšre Ă©tape nĂ©cessaire, souvent nĂ©gligĂ©e, consiste Ă  percer des trous. Tout d’abord, c’est un excellent outil de marquage qui vous permet de positionner avec prĂ©cision les pieux et d’obtenir une rĂ©partition uniforme de la charge sur le grillage. Mais les trous offrent Ă©galement d’autres avantages..

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Lors du serrage des pieux, en particulier Ă  la main, la tĂąche la plus difficile est de maintenir leur position verticale. MĂȘme avec une petite dĂ©formation, une grande partie de la charge portante peut ĂȘtre perdue, gĂ©nĂ©ralement en raison du risque de dĂ©formation de la colonne de pieux.

Les trous peuvent ĂȘtre percĂ©s avec une perceuse de jardin ordinaire. Leur diamĂštre ne doit pas nĂ©cessairement correspondre Ă  la largeur des lames, mais il ne doit pas ĂȘtre infĂ©rieur Ă  l’Ă©paisseur du tube de pieux. Il est nĂ©cessaire de forer Ă  une profondeur dĂ©passant de 25 Ă  30 cm l’Ă©paisseur de la couche supĂ©rieure du sol alluvial (chernozem). Un tel approfondissement dans une couche de sol plus dense sera suffisant pour un vissage sĂ»r et le maintien de la direction pour une immersion ultĂ©rieure.

Vissage de pieux

La technologie prĂ©voit deux mĂ©thodes de vissage des pieux vissĂ©s. Le plus fiable et le plus productif – utilisant la mĂ©canisation Ă  petite Ă©chelle. Il peut s’agir Ă  la fois de machines spĂ©cialement Ă©quipĂ©es et d’installations entraĂźnĂ©es par l’arbre de prise de force d’un tracteur ou d’un tracteur Ă  conducteur marchant. L’avantage de la mĂ©thode est que le client n’a pas Ă  participer directement au processus, il suffit simplement de contrĂŽler l’exactitude du travail et de surveiller la disposition spatiale correcte des pieux.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

La mĂ©thode de vissage manuel prend plus de temps. Il implique l’utilisation d’une poupĂ©e fixe, qui est fixĂ©e par sertissage avec des vis et mise en rotation par plusieurs longs leviers rĂ©glables. S’il y a des trous, il n’est pas nĂ©cessaire d’appliquer une force axiale supplĂ©mentaire, sinon le serrage est effectuĂ© en raison du propre poids des travailleurs. RĂ©cemment, de plus en plus de poupĂ©e motorisĂ©e est utilisĂ©e, ce qui ne nĂ©cessite pas de transfert de force de rotation par les travailleurs. Ils ont seulement besoin d’ĂȘtre supportĂ©s par deux ou trois tiges allongĂ©es, dĂ©finissant le sens de la torsion..

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Il existe des situations oĂč les pieux ne peuvent ĂȘtre vissĂ©s que manuellement. Cela se produit gĂ©nĂ©ralement lors de la construction de bĂątiments attenants, lorsque l’Ă©quipement ne peut pas s’approcher du mur. Dans ce cas, le levier est constamment jetĂ© d’un seul cĂŽtĂ©. L’inconvĂ©nient du procĂ©dĂ© est que lors du vissage normal, les ouvriers s’accrochent aux extrĂ©mitĂ©s opposĂ©es du levier, se contrebalancent et soutiennent le pieu en position verticale..

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

L’exactitude de l’installation est vĂ©rifiĂ©e avec un fil Ă  plomb, qui est attachĂ© Ă  la poupĂ©e tous les 5 Ă  8 tours, jusqu’Ă  ce que la pile prenne la direction en toute confiance. Pour niveler la pile lorsqu’elle est bloquĂ©e, il suffit que les ouvriers fournissent un avantage dans le sens opposĂ© au blocage. Il est au prĂ©alable recommandĂ© de dĂ©visser la pile de 3 Ă  5 tours. Pour faciliter le vissage sous le tuyau, vous pouvez ajouter de l’eau.

Installation de bouchons et grillage

Un certain nombre de produits spĂ©ciaux sont utilisĂ©s pour relier de maniĂšre fiable les pieux au reste du bĂątiment. Les plus courantes sont les tĂȘtes Ă  brides plates, qui fournissent une plate-forme en acier carrĂ©e ou ronde. Il existe Ă©galement des formes spĂ©ciales de plates-formes, par exemple distantes et renforcĂ©es. Parfois, la tĂȘte a la forme de deux cornes avec des trous conçus pour la pose d’un grillage Ă  partir d’une poutre de canal, fixĂ©e avec une Ă©pingle en acier massive.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Quelle que soit la forme de la tĂȘte, il n’y a qu’une seule technique pour la fixer. Dans la partie infĂ©rieure de la tĂȘte se trouve un manchon de boĂźtier avec un boulon de serrage. Il est tordu, permettant une fixation temporaire fiable et soigneusement nivelĂ© avec un niveau de rack.

La fixation principale de la tĂȘte au pieu est rĂ©alisĂ©e par soudage Ă  l’arc. Tout d’abord, vous devez crĂ©er des maniques Ă  quatre points diamĂ©tralement opposĂ©s et vĂ©rifier si la position du site n’est pas perdue. En consĂ©quence, une soudure en une seule piĂšce est appliquĂ©e, le laitier est dĂ©tachĂ© et un revĂȘtement protecteur est appliquĂ©, par exemple un Ă©mail alkyde. À la fin de l’installation de toutes les tĂȘtes, un grillage est installĂ©.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Il existe deux principaux types de grillage pour pieux vissĂ©s. Pour les bĂątiments Ă  ossature et les cabanes en rondins, le grillage est disposĂ© avec une bĂ»che couronnĂ©e de section rectangulaire ou sous la forme d’un obapola. Les bĂ»ches sont posĂ©es Ă  plat sur les plates-formes de tĂȘte, Ă©pissĂ©es avec une contre-dĂ©pouille, puis fixĂ©es de maniĂšre rigide aux pieux Ă  travers des trous dans les plaques d’acier. Pour la fixation, des boulons ou des goujons, de longues goupilles ou des bĂ©quilles dĂ©chiquetĂ©es peuvent ĂȘtre utilisĂ©s.

Pose de fondations: calcul et pose de pieux vissés

Le deuxiĂšme type de grillage est le bĂ©ton armĂ©. Pour son dispositif, l’installation d’un coffrage d’un type assez complexe est nĂ©cessaire. Habituellement, il est disposĂ© sur un talus non pavĂ© alignĂ© dans le plan des plates-formes de tĂȘte. Les parties latĂ©rales sont disposĂ©es selon le principe du coffrage de panneaux en planches ou OSB. Le plan infĂ©rieur du coffrage peut ĂȘtre formĂ© sans dĂ©verser le sol.Dans cette version, le panneau large est attachĂ© avec du fil laminĂ© Ă  chaud aux plates-formes Ă  travers les trous. Pour cette version de l’appareil, le pas des pieux doit ĂȘtre assez frĂ©quent; vous pouvez Ă©galement installer des supports intermĂ©diaires en briques ou en cales.

Lire la suite  Comment fabriquer soi-mĂȘme une Ă©chelle. Partie 1: projet
Évaluer l'article
( Pas encore d'Ă©valuations )
Ajouter des commentaires

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: