Technologie canadienne pour la construction de maisons en bois

Technologie canadienne pour la construction de maisons en bois

La légèreté de ces bâtiments n’impose pas d’exigences particulières sur les fondations, le nombre minimum de travaux «humides» permet de construire des maisons à tout moment de l’année, dans les plus brefs délais. La technologie de construction de ces maisons est basée sur le principe de la construction à ossature utilisant le bois comme matériau de construction principal..

Le cadre lui-même se compose d’une barre d’une épaisseur de plus de 40 mm, imprégnée de composés spéciaux qui empêchent l’apparition de formations bactériennes putréfactives, protègent contre l’humidité et les températures élevées – protection ignifuge.

Le panneau bordé est posé sur la fondation et fixé le long de son périmètre, formant le cerclage inférieur.

Avant d’installer les structures sur la fondation, assurez-vous de dérouler le film d’étanchéité. Les supports de cadre sont fixés verticalement au harnais inférieur avec un pas de 1-1,5 mètre, leur largeur détermine l’épaisseur des murs, au-dessus desquels le harnais supérieur est monté à plat, en répétant la conception du bas.

Technologie canadienne pour la construction de maisons en bois

Les dalles de plancher sont des panneaux de la section de conception, installés sur le bord à un intervalle donné.

La fixation des éléments structurels du cadre est réalisée à l’aide de plaques estampées estampées et perforées en acier galvanisé. Le gainage, interne et externe, est réalisé à l’aide de clous, de vis autotaraudeuses.

À l’extérieur, le cadre est recouvert de panneaux OSB ou de contreplaqué de construction résistant à l’humidité. Ces matériaux résistent aux intempéries, résistent bien à la compression et aux forces de traction.

Pour l’isolation des maisons canadiennes, on utilise du polystyrène, de la laine minérale, du pénoizol, de la laine de basalte. Ces matériaux sont posés dans les cadres du sol, des murs, des plafonds, des cloisons et des toits. En faisant varier l’épaisseur de la couche isolante en fonction de sa conductivité thermique, ils obtiennent des indicateurs très sérieux de l’isolation thermique de la maison.

Technologie canadienne pour la construction de maisons en bois

Les conceptions de toit varient et les options de toiture sont presque illimitées. Cependant, le plus courant est la toiture souple comme les bardeaux bitumineux..

Le revêtement extérieur des murs d’une maison construite à l’aide de la technologie canadienne offre de nombreuses options. Il peut s’agir de bardage, d’eurolining, de blockhaus et d’autres matériaux. Leur tâche principale est de protéger le cadre et l’isolation des effets des facteurs atmosphériques, tels que le soufflage, l’humidité.

La technologie canadienne pour la construction de maisons en bois est très prometteuse. Il permet une planification flexible et des solutions architecturales, tout en offrant des performances élevées. L’effet économique, réduisant le coût du mètre carré de plus de 40%, le rend encore plus demandé à notre époque.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité