Révision pour les retraités de plus de 80 ans: avantages et indemnités

Le contenu de l’article



Le paiement des factures de services publics représente une part importante des dépenses des retraités et enlève une grande partie des fonds que les personnes âgées recherchent aux prestations publiques accordées pour atteindre l’âge souhaité. Les montants pour le paiement du logement et des services communaux augmentent chaque année, de sorte que de nombreux retraités ne peuvent pas effectuer les paiements établis. L’État offre des remises et des subventions aux personnes qui ne peuvent pas travailler et qui vivent à la retraite. Les retraités doivent savoir comment est compensée la révision des personnes de plus de 80 ans afin de réduire le fardeau du budget familial.

Quels sont les frais de révision

Le stock de logements dans de nombreuses villes n’est pas mis à jour et doit être restauré. L’argent pour les travaux de construction demande beaucoup. Récupérez-les auprès des résidents, selon les règles établies dans la région. Les fonds accumulés sont accumulés dans des comptes spéciaux et ne peuvent être dépensés qu’en révision. Le montant mensuel des cotisations peut être insupportable pour les personnes âgées vivant de prestations de vieillesse. L’État prévoit des prestations spéciales pour les réparations majeures aux retraités après 70 ans, consistant en une réduction des paiements mensuels ou avec une exonération totale des paiements.

Tous les individus d’âge avancé ne peuvent pas bénéficier d’un privilège. Les paiements de révision après 80 ans pour les retraités sont effectués selon des règles spéciales. De nombreux citoyens peuvent recevoir des prestations ou ne pas effectuer de paiements légaux. Pour ce faire, vous devez savoir comment la révision est payée par les retraités de plus de 80 ans, à quelles conditions la subvention est accordée, quels documents doivent être soumis pour les remises, où appliquer.

Procédure de calcul

La nécessité de réparations majeures est déterminée par les autorités régionales, conformément aux dispositions du Code du logement établi par l’art. 169. Les statuts des autorités locales fixent le montant des contributions. Cet indicateur a une grande variation selon le sujet de la fédération. Pour les retraités, il sera décevant que chaque année les cotisations soient indexées à la hausse selon le principe de la croissance de l’inflation. La facturation est fixée par la quadrature de l’appartement, en fonction des facteurs suivants:

  • type de maison appartenant à l’une ou l’autre variante du parc de logements;

  • la présence d’un ascenseur, d’autres communications générales nécessitant des réparations majeures;

  • dépréciation totale du logement.

Le montant des paiements mensuels est calculé selon une formule spéciale. Les autorités régionales fixent des tarifs pour 1 m2 de surface habitable. Selon la superficie de l’appartement selon le plan de la maison, le montant des contributions finales variera. Si une personne vit à Moscou, les autorités locales ont fixé un tarif de 15 roubles pour 1 m2, la taille de l’appartement est de 55 m2, alors la formule de calcul ressemblera à ceci:

15 x 55 = 825 roubles.

Ce montant devra être payé mensuellement. Dans le reçu pour le paiement du logement et des services communaux, le logement et les services communaux comporteront une colonne de révision avec calcul automatique en raison du paiement du montant. Souvent, les paiements représentent un fardeau écrasant pour le budget d’une personne âgée. Les avantages de payer des réparations en capital aux retraités de plus de 80 ans sont d’une grande utilité, prévus par les documents réglementaires de l’État.

Calcul de révision

Norme sociale mètres carrés par habitant

En fonction de l’appartenance à une catégorie particulière de bénéficiaires, la subvention peut varier entre 50 et 100% du coût de la refonte. Dans le même temps, un certain montant à payer peut être indiqué sur le reçu, ce qui indigne les retraités qui ont établi le privilège. Le fait est que la subvention pour le paiement des contributions pour la refonte n’est pas prévue pour la totalité de l’espace de vie des locaux.

Les autorités de l’État ont fixé certaines normes minimales de logement social pour la vie. Ils composent 1 personne – 33m2; si un citoyen vit avec son conjoint (conjoint), alors – 21m2 pour chaque résident; avec inscription conjointe de 3 personnes – 18m2 pour chaque ménage. Sur la base de ces indicateurs, l’avantage est calculé. Si la taille de l’appartement dépasse la norme sociale, alors pour les mètres carrés au-dessus de cet indicateur, vous devrez payer le montant prescrit dans la colonne «révision», que le pensionné appartienne ou non à la catégorie préférentielle.

Révision pour les retraités après 80 ans

Toutes les contributions à la refonte sont accumulées dans un compte spécial, dont les fonds peuvent être gérés par la société de gestion du logement, si nécessaire. Les réparateurs n’ont pas le droit de prendre de l’argent à d’autres fins. La maison peut ne pas avoir besoin de réparations majeures pendant longtemps. Les législateurs estiment, à juste titre, que les personnes de plus de 80 ans ne devraient pas payer de cotisations en vertu de cet article, car il est peu probable qu’elles soient en mesure de profiter des résultats des travaux effectués dans les 20 à 30 ans..

Les retraités de plus de 80 ans sont totalement exonérés du paiement des cotisations conformément aux dispositions constitutionnelles. Si une personne reçoit un reçu du Bureau de gestion du logement, où, dans la colonne «révision», le coût total du service est indiqué, sans exemption, les indemnités peuvent être utilisées. Il est nécessaire de payer le montant requis et d’aller avec un reçu au centre de protection sociale ou à la succursale locale du MFC, à condition que le centre fournisse de tels services. Le retraité sera recalculé et, dans les 10 jours suivant la date de la demande, restituera l’argent dépensé.

Réglementation légale

Adopté le 25/12/2012 La loi fédérale n ° 271 271-ФЗ modifie l’article 169 du Code du logement de la Russie. La législation établit que la révision est effectuée par les résidents de la maison à leurs propres frais, transférée par la société de gestion et accumulée sur un compte spécial. Les catégories de bénéficiaires qui ont droit à des rabais et à une exemption de paiement pour les services sont établies, des amendes et des pénalités pour non-paiement sont déterminées.

Art. 169 LCD RF détermine également quand vous ne pouvez pas effectuer de paiement pour la révision. Cela se fait dans de tels cas:

  • logements reconnus comme non soumis à des travaux de réparation;

  • la maison est classée comme logement d’urgence;

  • il y a une décision municipale sur la démolition de la construction de logements;

  • il existe une loi des autorités locales sur la suppression des logements des locataires et le transfert de la structure à la municipalité.

Nature déclarative des prestations

Un retraité de plus de 80 ans ne peut pas automatiquement demander une remise; le recalcul ne se fait pas sans exprimer la volonté du citoyen. Afin de recevoir une subvention ou une exemption de révision, un Russe doit demander une subvention, en joignant une liste de documents réglementés par des dispositions législatives. En outre, il est nécessaire de rembourser les dettes existantes sur les factures de services publics..

Il est conseillé de se familiariser avec les décisions des autorités municipales concernant l’octroi de subventions. Les régions peuvent ne pas subventionner les prestations et la maison peut ne pas être incluse dans la liste des logements soumis à des réparations majeures. Vous pouvez consulter ces données auprès de la société de gestion qui assure l’entretien des logements collectifs. Si toutes les exigences sont remplies, vous pouvez contacter le MFC local avec une demande de subventions.

L'homme écrit

Qui est indemnisé?

De nombreux retraités sont perplexes face à une situation de refus d’indemnité monétaire mensuelle (EBC) pour révision en raison d’erreurs dans les données fournies. Il existe des règles établies selon lesquelles une remise de 50 à 100% sur le paiement des services est accordée. Les critères sur lesquels s’appuient les autorités locales sont les suivants:

  • Si un retraité a 80 ans, il vit seul, ne travaille pas, il bénéficie d’une remise de 100%.

  • Si un citoyen handicapé de plus de 70 ans vit seul, vous pouvez obtenir une concession de 50%.

  • Si un couple de personnes âgées sans emploi vit ensemble, dont l’un a 70 ans et l’autre a plus de 80 ans, vous n’avez pas besoin de payer pour la révision.

  • Pour autant qu’un retraité de plus de 80 ans et d’autres personnes, dont l’une n’a pas plus de 70 ans, vivent ou s’inscrivent sur le même territoire, la prestation n’est pas accordée, car un citoyen âgé n’est pas considéré comme solitaire.

  • Les personnes handicapées des groupes 1, 2 qui élèvent un enfant handicapé bénéficient d’une concession de 50% pour le paiement du service.

  • S’il y a des dettes pour le paiement des factures de services publics, la subvention n’est pas accordée.

  • La maison dans laquelle réside le demandeur doit faire l’objet de réparations majeures et la superficie de l’appartement doit respecter les normes sociales établies afin que le demandeur ait le droit de demander une subvention..

Propriété de l’appartement

L’une des principales conditions d’octroi d’une compensation pour le paiement du service est la propriété des biens du demandeur. Un retraité doit avoir des documents confirmant que les locaux lui appartiennent exclusivement, aucun autre propriétaire ne possède de parts de cet immeuble. S’il est établi que l’appartement est divisé entre des personnes, dont l’une a plus de 80 ans, et que les autres ne peuvent pas demander de prestation, ils ne fourniront pas de subvention.

Condition de séjour unique

L’indemnisation est allouée si un retraité qui a atteint l’âge de 80 ans vit seul. Le concept implique qu’une personne demandant une subvention est inscrite sur le logement indiqué par elle-même ou avec une autre personne en âge de la retraite qui a droit à une subvention. Par exemple, si un citoyen de plus de 80 ans est le propriétaire souverain des lieux et vit avec sa femme, enregistrée là-bas, dont l’âge a dépassé 70 ans, la subvention est accordée. Si le conjoint a moins de 70 ans et qu’elle est enregistrée dans l’appartement, le privilège ne sera pas accordé.

De nombreux citoyens isolés sont perplexes lorsqu’ils se voient refuser une compensation. Il faut comprendre que les agences gouvernementales ne proviennent pas de la situation réelle, mais de données documentées. Si, en fait, un retraité de plus de 80 ans vit dans l’appartement, mais, selon le livre de maison sur la surface habitable, deux personnes ou plus, petits-enfants, parents majeurs, sont enregistrés, la subvention ne sera pas octroyée. Après avoir extrait les citoyens indiqués du logement, on peut demander une indemnisation.

Absence de dette pour les services de logement

Pour de nombreuses personnes, le principal obstacle à l’obtention d’une remise ou d’une exemption de frais pour la rénovation d’un immeuble d’habitation est le paiement rapide du logement et des logements des services communaux. Si un citoyen n’a pas payé de paiement mensuel, la dette s’accumulera comme une boule de neige avec l’ajout d’amendes et de pénalités. Une personne est obligée de contracter des emprunts pour rembourser ses dettes. Un retraité qui demande une exonération de paiement pour des réparations majeures doit fournir des informations sur l’absence de dettes pour le « communal ».

Certaines régions offrent une compensation monétaire aux personnes âgées au lieu d’une exemption de paiement. Un reçu de paiement comprend ce poste de dépenses, avec obligation de payer intégralement. Après paiement, l’argent est restitué sur la carte du citoyen ou, sous forme d’espèces, est transféré au payeur par les affiches du service postal.

L'argent en main

Comment obtenir une compensation pour les réparations majeures aux retraités de plus de 80 ans

Selon les règlements des sujets de la fédération, le paiement effectué peut être remboursé de différentes manières. Si une exemption de paiement pour les réparations majeures est accordée, les autorités de la fonction publique, après avoir demandé une subvention, transfèrent les informations sur l’incitation disponible au bureau de gestion du logement qui assure l’entretien de la maison afin que cette colonne soit exclue de la facture de services publics. Si le pensionné reçoit une compensation, il doit effectuer un paiement intégral du montant de l’ordre de paiement, après quoi le trop-perçu est remboursé..

Pour réduire la charge des dépenses qui pèsent sur le budget de la famille, les personnes âgées peuvent verser une subvention par elles-mêmes ou solliciter le soutien de proches, en confiant le transfert de documents à des tiers avec une procuration certifiée par un notaire pour de telles opérations. Cette possibilité est offerte aux retraités qui sont dans un état de santé qui ne leur permet pas de passer pleinement par les autorités pour faire valoir leurs droits..

Ordre d’inscription

Pour que le paiement de révision ne soit pas inclus dans le reçu ou compensé, il est nécessaire de respecter la procédure suivante pour l’octroi d’une subvention:

  1. Demandez à la société de gestion si le logement est inclus dans la liste des ménages faisant l’objet de réparations majeures. Si les programmes actuels d’entretien du logement ne prévoient pas de possibilité de refonte, il est inutile de compter sur un avantage.

  2. Après avoir reçu une réponse affirmative, vous devez récupérer tous les documents pour le paiement du « communal », confirmant l’absence de dette actuelle, obtenir un certificat du Bureau de gestion du logement que le payeur paie régulièrement pour les services, les pénalités et les amendes ne sont pas facturées.

  3. Effectuer des paiements aux services publics, selon un reçu émis par la société de gestion.

  4. Recueillir le dossier de documentation requis confirmant le droit à indemnisation.

  5. Contacter les autorités impliquées dans la préparation de la subvention, en personne ou par l’intermédiaire de tiers, par procuration, en fournissant les informations documentaires nécessaires

  6. Remettez les documents et attendez une décision positive. Les organisations autorisées à prendre une décision d’exemption de paiement donnent une réponse dans les 5 à 10 jours ouvrables sur l’octroi de subventions ou de refus.

  7. Selon le type de subvention octroyée, utilisez des paiements compensatoires ou une diminution du montant du paiement dans un reçu mensuel.

Où postuler

Vous pouvez demander une modification du paiement des services de révision au département de la protection sociale de la population la plus proche du lieu de résidence, ou au MFC, si le centre propose cette option. Comme il est souvent difficile pour les personnes âgées de plus de 80 ans de marcher, de collecter des documents et de faire la queue, vous pouvez confier vos prestations à de jeunes parents, petits-enfants ou petites-filles en écrivant une lettre d’avocat.

Il est possible de demander une compensation via le portail Internet des services publics. Il est difficile pour les personnes âgées d’utiliser le service, les jeunes peuvent donc établir une documentation et soumettre une demande en s’inscrivant sur le site officiel de l’organisation. Après l’envoi des documents nécessaires, la réponse concernant une décision positive ou négative arrive à l’adresse e-mail indiquée. Le citoyen est informé de l’exécution de la demande, de l’inscription du pétitionnaire au registre général des Russes avec privilèges.

Liste des documents requis

Pour demander une subvention, vous devez collecter un grand paquet de papiers officiels. Il s’agit notamment des documents suivants:

Passeport d'un citoyen de la Russie

  • Passeport du demandeur et des personnes vivant sur le même logement avec un retraité, ayant droit à une subvention.

  • Une demande d’indemnisation sous forme libre indiquant les raisons de la demande, des informations sur le demandeur, l’âge, la propriété exclusive de l’espace de vie, l’absence de dettes envers le Bureau de gestion du logement pour les services publics.

  • ID du pensionné.

  • Information qu’il n’y a pas de dette pour les factures de services publics.

  • Document officiel avec une liste des personnes vivant avec le pétitionnaire sur le même territoire selon le livre de la maison.

  • SNILS.

  • Certificat de propriété exclusive de l’appartement.

  • Informations supplémentaires sur les citoyens vivant avec le pétitionnaire, à la demande du personnel du MFC. Nécessaire pour connaître leur statut et leur droit à indemnisation.

  • Informations sur le paiement de la révision selon le dernier reçu.

  • Numéro de compte bancaire où la subvention sera transférée.

  • Certificat PF RF sur la pension accordée, indiquant sa taille.

  • Autres informations sur le demandeur à la demande des employés des services de sécurité sociale.

Avantages pour les réparations majeures aux retraités et aux personnes handicapées dans les régions

Les sujets de la fédération décident individuellement d’attribuer le parc de logements aux installations nécessitant des réparations majeures. Dans la région de Leningrad, dans le cadre du programme de restauration des logements, qui durera 25 ans, à partir de 2016, les retraités de plus de 70 ans bénéficient d’une réduction de 50% lors du paiement des cotisations. Les législateurs de la région de Kostroma ont adopté une résolution sur l’exemption des citoyens de plus de 80 ans du paiement des fonds pour la rénovation majeure des logements en même temps que les autorités fédérales. Les citoyens de plus de 70 ans bénéficient d’une réduction de 50% sur les frais de service.

Certaines régions offrent des avantages à des catégories supplémentaires de bénéficiaires. Par exemple, les législateurs de la région d’Orel ont décidé que les personnes âgées de plus de 80 ans, les personnes ayant un groupe d’invalidité particulier, les Russes qui ont acheté des biens immobiliers dans de nouvelles maisons sont exemptés du paiement des contributions. Le dernier groupe de particuliers est exempté du paiement des services pendant 2 ans à compter de la date d’achat du logement.

Caractéristiques des prestations à Moscou et dans la région de Moscou

Étant donné que la capitale a les tarifs les plus élevés pour les services publics, des milliers de citoyens demandent quotidiennement une exemption de paiement aux centres multifonctionnels et régionaux pour la fourniture de services publics. Les Moscovites de plus de 70 ans bénéficient d’un avantage sous la forme d’une réduction de 50% du montant du paiement de révision indiqué sur le ticket de caisse. Les résidents de la capitale peuvent se voir présenter non pas un numéro de compte bancaire pour transférer les paiements d’indemnisation, mais une carte en plastique moscovite. Outre les citoyens de plus de 70 à 80 ans, les participants à la Seconde Guerre mondiale, les invalides de tous les groupes, les vétérans du travail peuvent profiter de.

Évaluer l'article
( Pas encore d'évaluations )
Ajouter des commentaires

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: