Placenta le long de la paroi antérieure – présentation correcte et causes des écarts, diagnostic et complications dangereuses

Le contenu de l’article



Dans les premiers jours après la conception, un placenta se forme. Il est nécessaire pour transporter les nutriments vers le fœtus, se protéger contre les infections et éliminer les déchets. Il existe plusieurs options pour attacher cet organe embryonnaire. Pour les femmes avec un placenta situé sur la paroi avant de l’utérus, il est important de savoir s’il s’agit d’une pathologie et comment elle affecte la santé de l’enfant et le déroulement de la grossesse.

L’emplacement correct du placenta

Pour savoir si la condition lorsque le fœtus est attaché à la paroi antérieure de l’utérus appartient à des pathologies, il est important de comprendre quelle option est considérée comme correcte. Le développement normal du bébé n’est possible qu’avec une position optimale dans l’utérus de la «place de l’enfant». D’un point de vue physiologique, l’attachement placentaire postérieur est correct. Mais les médecins sont absolument sûrs que l’embryon ne commencera jamais à se développer dans un endroit dangereux pour cela (zones affectées de la muqueuse après l’avortement, ganglions du myome).

Pendant la grossesse, la cavité utérine n’est pas étirée uniformément. La paroi avant augmente avec le fœtus, devient plus mince. Dans ce cas, la densité du dos est préservée si un embryon y est attaché. Le placenta ne fonctionnera normalement qu’avec des charges minimales. L’attachement du fœtus à la paroi postérieure de l’utérus est plus efficace. Les avantages de cette situation:

  • l’immobilité de la «place de l’enfant» réduit le risque de fausse couche;
  • risque réduit de blessure lorsqu’un estomac est frappé;
  • minimise le risque d’incrément du chorion (membrane placentaire) vers l’utérus;
  • l’enfant, en se déplaçant, pousse moins le placenta;
  • avec une césarienne, le risque de saignement d’ouverture est réduit;
  • risque de décollement plus faible, qui apparaît avec une augmentation du tonus de l’utérus sur le fond du fœtus attaché à l’avant.

Autres options de localisation du placenta

Lors de la première échographie, les femmes enceintes reconnaîtront l’attachement à une «place d’enfant». La position postérieure de l’organe embryonnaire est normale. La fixation du fœtus à la paroi antérieure de l’utérus est une option moins réussie. Il existe également d’autres options pour l’emplacement de l’organe embryonnaire. Le chorion peut être localisé à l’arrière de la gauche ou de la droite, selon l’état de l’utérus et d’autres caractéristiques du corps.

La placentation basse est un diagnostic posé par les femmes enceintes, si le bord du placenta est situé plus loin que le pharynx interne de l’utérus – plus de 6 cm. Cette condition peut être causée par des maladies inflammatoires de l’endomètre (membrane muqueuse interne de l’utérus), des infections, des antécédents d’avortement, des grossesses fréquentes, etc. . Nuances:

  • Une placentation basse est dangereuse pour le décollement prématuré, l’hypoxie, l’obstruction du canal de naissance et les saignements.
  • Des échographies supplémentaires peuvent être prescrites aux patients atteints de ce diagnostic.
  • Si à 36 semaines la situation n’a pas changé, une césarienne est réalisée.

Le terme présentation d’obstétriciens est utilisé pour désigner la fixation des membranes du placenta dans la région cervicale. Comme mentionné ci-dessus, une faible localisation de l’organe embryonnaire est lourde de complications. Selon les caractéristiques physiologiques, en plus d’une placentation plus faible, il existe d’autres previa. La classification est la suivante:

  1. Placenta praevia complet sur la paroi antérieure. L’embryon bloque le pharynx interne. Avec une relaxation complète de l’utérus, le bébé ne pourra pas passer par le canal de naissance en raison de l’amortisseur résultant de cette disposition de l’organe embryonnaire.
  2. Présentation partielle. En même temps, l’ouverture utérine chevauche partiellement la «place de l’enfant». Pendant l’accouchement, la tête du bébé ne pourra pas passer par un canal étroit de chemins..
  3. Central. Cette situation se caractérise par un blocage complet du canal cervical (lieu de transition du col de l’utérus vers le corps) par l’organe embryonnaire. Dans ce cas, une résolution naturelle de la grossesse est impossible. Une césarienne est prescrite pour sauver l’enfant..
  4. La présentation régionale du placenta le long de la paroi antérieure permet le développement d’une «place d’enfant» au bord du pharynx interne. Les naissances naturelles sont possibles, mais il existe un risque d’hypoxie aiguë et de mort fœtale.
  5. Présentation latérale. Cette situation est caractérisée par un chevauchement partiel de l’ouverture cervicale, en raison de laquelle le processus d’accouchement naturel est compliqué.

Types de placenta previa

Les raisons de l’emplacement du placenta sur la paroi avant

La grossesse n’est pas toujours le scénario idéal. L’organe embryonnaire peut se fixer sur le côté ou le devant, ce qui arrive souvent récemment. Certains médecins pensent que le chorion le long de la paroi avant de l’utérus est une variante de la norme, qui nécessite une surveillance particulière. Il y a plusieurs raisons à cette condition. Le mécanisme de fixation du placenta en face n’est pas bien compris, mais les éléments suivants peuvent provoquer ses violations:

  • changement dans l’endomètre;
  • grossesse multiple;
  • myome;
  • caractéristiques physiologiques de l’ovule;
  • maladies inflammatoires, infections du système reproducteur;
  • adhérences, cicatrices sur les parois de l’utérus;
  • curetage répété (avortement);
  • chirurgie précédente – césarienne.

Complications

Les futures mères avec cette fonction se soucient de savoir si le placenta sur la paroi avant est dangereux. Les experts ne donnent pas de réponse définitive. La grossesse avec une telle fixation du fœtus peut se dérouler normalement et se résoudre par un accouchement naturel. Mais il existe certains risques de complications. Tous sont liés au fait que les parois placentaires sont de haute densité. Lorsque l’embryon est attaché à l’avant de l’organe embryonnaire, le processus d’étirement trop actif de l’embryon commence. Les complications possibles incluent:

  1. Fonctionnement insuffisant de la «place de l’enfant», perturbation du processus de transport de l’oxygène et des nutriments vers le fœtus.
  2. Gestose.
  3. Insuffisance placentaire.
  4. Déplacement de la «place de l’enfant» vers le bas. Lors de la réduction de la distance du pharynx utérin à 4 cm, un placenta praevia antérieur est diagnostiqué, ce qui entraîne un risque de fausse couche, de saignement.
  5. Prévalence faible (rares cas où la «place de l’enfant» peut fermer complètement l’utérus) Dans le même temps, l’accouchement naturel est exclu.
  6. Décollement partiel ou complet du placenta (se développe dans le contexte de la présentation sur la paroi avant et de l’insuffisance placentaire).
  7. Saignement interne ou externe, hypoxie, mort fœtale. De telles complications se développent si, lorsque l’embryon est situé sur la paroi avant dans les stades ultérieurs, les mouvements intensifs du bébé entraîneront une augmentation du tonus de l’utérus et le passage de la «place de l’enfant» de celui-ci.
  8. La croissance du placenta est notée lors de la mise en place d’une «place d’enfant» devant et une fixation trop forte à l’utérus. Le risque de cette complication augmente fortement chez les femmes qui ont eu des avortements, des césariennes, des maladies inflammatoires dans le passé..

Insuffisance placentaire

Panneaux

La fixation du fœtus à la paroi avant de l’utérus n’affecte pas le bien-être d’une femme. Un tel arrangement de l’organe embryonnaire d’une femme enceinte ne sera connu qu’après avoir passé un examen complet et une échographie. Les symptômes indirects du chorion le long de la paroi antérieure sont les suivants:

  • l’abdomen est atypiquement grand;
  • faible sensation de mouvements fœtaux;
  • mauvaise écoute du rythme cardiaque du bébé (le son peut ne pas être du tout capté en l’absence d’une pathologie du système cardiovasculaire).

Souvent, des symptômes désagréables de la maladie apparaissent lorsque la «place de l’enfant» commence à tomber et que la présentation se développe. Les femmes enceintes dont le fœtus est situé sur la paroi avant doivent faire attention aux points suivants:

  • lourdeur, douleur dans le bas-ventre;
  • saignement
  • repérage des pertes vaginales brunes;
  • divers degrés de saignement.

Diagnostique

Plus tôt les médecins révèlent une caractéristique de la grossesse comme l’emplacement du placenta sur la paroi avant, plus il sera facile de prévenir les complications. Les femmes enceintes devraient subir tous les examens à l’heure fixée. Le diagnostic de la condition n’est pas difficile. Il est impossible de poser un diagnostic précis sans échographie. Une image complète de l’emplacement du fœtus et des risques possibles n’est donnée que par l’échographie des femmes enceintes. Les médecins rendent le verdict final sur la base des résultats:

  • examen gynécologique;
  • palpation de l’abdomen;
  • Échographie.

Échographie pendant la grossesse

Grossesse et accouchement

En soi, le montage frontal de la «place de l’enfant» ne pose aucun problème à la future mère et n’affecte pas le bien-être de la femme. La condition est une caractéristique du cours de la grossesse et ne nécessite pas de traitement spécial. Il est important de noter qu’il est impossible d’affecter la localisation du placenta, mais la grossesse avec la localisation antérieure de l’organe embryonnaire nécessite une surveillance constante et étroite. Le médecin doit surveiller l’état du patient afin d’identifier à temps les complications.

Pour réduire le risque d’effets indésirables, les femmes enceintes avec attachement fœtal antérieur recommandent ce qui suit:

  1. Refuser un effort physique sérieux, relaxer, éviter le stress et l’excitation.
  2. Avec une augmentation du tonus de l’utérus, vous devez moins souvent toucher l’abdomen, afin de ne pas provoquer de décollement placentaire. Ceci est particulièrement important au cours du troisième trimestre..
  3. Il est important de ne pas manquer les rendez-vous chez le médecin afin d’identifier à temps les changements de localisation du fœtus.

Si la grossesse s’est déroulée sans complications, la patiente accède naturellement à la naissance. Le processus d’apparition du bébé peut être plus facile qu’avec une disposition différente de l’organe embryonnaire. Une autre chose est quand on montre à une femme une césarienne. L’emplacement antérieur du fœtus complique l’opération, augmente le risque de saignement. Cela est dû à la nécessité de pratiquer une incision au point d’attache. Pour réduire le risque de perte de sang, les médecins prennent en compte les particularités de l’emplacement de la «place de l’enfant» et ajustent le déroulement de la chirurgie.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité