Comment vérifier une voiture pour une arrestation ou une mise en liberté sous caution

Le contenu de l’article



Après l’achat, un véhicule d’occasion causera beaucoup de problèmes si des restrictions lui sont imposées. Avant d’effectuer une transaction, il est important de vérifier la voiture pour une arrestation. Sinon, le nouveau propriétaire ne pourra pas s’inscrire et utiliser la voiture..

Pourquoi vérifier la voiture pour l’arrestation et les restrictions

Besoin de vérifier avant de vendre

Comme toute propriété, un véhicule (TS) peut avoir des charges. Les restrictions imposées à la voiture imposent aux agences gouvernementales dotées d’une telle autorité. Des mesures similaires sont utilisées lors du recouvrement de la dette ou en cas de vol de la voiture. Pour cette raison, il ne sera pas possible de réenregistrer légalement le transport dans la propriété.

Si vous achetez une voiture avec des charges, elle ne peut pas être enregistrée auprès de la police de la circulation, utilisez.

La police de la circulation peut envoyer la voiture sur le parking jusqu’à ce qu’elle prenne des décisions juridiques. Si le vendeur a délibérément caché l’existence de restrictions, il est difficile de résilier le contrat et de récupérer de l’argent.

Un tribunal peut reconnaître une transaction fictive. Par sa décision, les véhicules sont saisis et remis aux huissiers de justice. Si des sanctions sont constatées avant l’achat d’une voiture, il est préférable d’annuler l’achat, ce qui permettra d’économiser temps et argent. Par conséquent, vous devez vérifier la voiture à l’avance pour connaître les restrictions.

Interdiction des actions d’enregistrement

Raisons de l'interdiction

Lors de l’arrestation d’un véhicule, il peut y avoir plusieurs types de sanctions. Le tribunal impose parfois une interdiction de disposition des biens. Cela signifie que la voiture ne peut pas être réimmatriculée à la police de la circulation jusqu’à ce que la restriction soit levée, mais vous pouvez utiliser la voiture.

S’il y a une interdiction d’enregistrement, le propriétaire ne doit pas:

  • émettre un véhicule pour un autre propriétaire (échanger, vendre);
  • ajouter de nouvelles informations aux documents, par exemple, après avoir peint une voiture;
  • refaire le passeport du véhicule, certificat d’immatriculation.

Restriction du droit d’utiliser des biens

Caractéristiques de l'interdiction

Lors de l’arrestation, une interdiction de conduire est également possible. L’huissier peut suspendre le droit d’utiliser le bien. Cette restriction est établie par une ordonnance distincte. Cette mesure est appliquée aux débiteurs qui, sans raison valable, ne respectent pas les délais pour remplir certaines conditions du bref d’exécution..

L’interdiction sera levée après leur révocation, lorsque les huissiers arrêteront la procédure.

Comment savoir si une voiture est saisie

Vérifiez sur le site de la police de la circulation

Il y a toujours un risque d’acquérir un véhicule restreint. Il est important de vérifier une telle voiture pour l’arrestation.

Façons d’obtenir des informations:

  • en utilisant des applications mobiles;
  • en ligne en visitant les sites Web de l’Inspection nationale de la sécurité routière, le Federal Bailiff Service (FSSP);
  • dans le service d’enregistrement et d’examen inter-districts (MREO) avec une visite personnelle pour réémettre une voiture.

Sites officiels de la police de la circulation et du Service fédéral de sécurité

Vous pouvez vérifier la saisie de n’importe quelle voiture via les bases de données d’état. L’information est disponible pour tous les arrivants. La base de données de la police de la circulation contient des informations sur les voitures arrêtées, mais il n’y a pas de données sur les voitures promises. Pour obtenir des informations, vous devez connaître le numéro d’identification du véhicule (VIN).

Si vous souhaitez vérifier la voiture pour l’arrestation auprès des huissiers de justice, visitez le site Web de la FSSP, fournissez des informations sur le propriétaire.

La base de données contient des informations sur toutes les affaires déposées par des personnes physiques et morales.

Si une arrestation est constatée, mais que le vendeur retient ces informations, l’accord doit être reporté..

La vérification en ligne est pratique, mais ne donne pas toujours des informations à jour..

Parfois, les huissiers introduisent des informations tardivement. Cela vaut également pour la base de la police de la circulation.

Applications mobiles pour smartphones

Application mobile Autoexpert

Pour vérifier rapidement la voiture pour une arrestation, a développé un programme. Les applications pour smartphone vous aident à obtenir des informations en ligne à tout moment, même lorsque vous effectuez une transaction. Les systèmes mobiles de contrôle des véhicules sont payants et gratuits.

Options d’application:

  1. AutoExpert. Il y a du contenu payant, mais l’accès à la plupart des informations est gratuit..
  2. La base de la police de la circulation. Fournit un historique complet de la voiture, il existe des services payants.
  3. AutoComprom. L’application enregistre et délivre les informations reçues à tout le monde.

L’enregistrement des programmes s’effectue par numéro VIN via les bases de données officielles de la FSSP, la police de la circulation. En plus des arrestations et des restrictions, une personne reçoit des informations supplémentaires sur la voiture.

Ré-immatriculation d’une voiture à MREO

Étapes d'inscription au MREO

Depuis 2013, l’acheteur peut enregistrer la voiture achetée sans vendeur. Selon la loi, cela ne nécessite que la signature de l’ancien propriétaire dans le TCP et le contrat de vente.

Pour sécuriser la transaction, vous pouvez vous réinscrire auprès du propriétaire précédent.

Il s’agit d’un moyen fiable de vérifier une voiture pour une arrestation. Il protégera l’acheteur lorsque l’immatriculation du véhicule en raison de restrictions imposées est interdite. Si le propriétaire de la voiture est sans scrupules, il refusera de se rendre à la police de la circulation.

Schéma de transaction sécurisée:

  1. Le vendeur et l’acheteur concluent un contrat de vente sans signer le certificat d’acceptation.
  2. Ensemble, ils réenregistrent la voiture à MREO.
  3. Après une réinscription réussie, ils signent un acte de transfert, le vendeur reçoit de l’argent pour la voiture.

Comment casser une voiture par code Vin dans la police de la circulation

Chaque véhicule a un numéro d’identification. Le code VIN fourni par le fabricant contient des informations sur la machine. Pour voir les informations sur les arrestations, vous devez les saisir dans la base de données de la police de la circulation.

Il faut tenir compte du fait que si le numéro d’une voiture est cassé, aucune information fiable ne peut être trouvée.

Procédure:

  1. Sur le site Internet du STSI.RF, dans l’onglet « Services », ouvrez la section « Inspection des véhicules ».
  2. Entrez VIN.
  3. Sélectionnez la section « Vérifier les restrictions », cliquez sur « Demander ».
  4. Entrez captcha si nécessaire.
  5. Obtenir des informations.

Vérification par le nom du propriétaire dans FSSP

Vérifier sur le site du Federal Bailiff Service

Vous pouvez entrer par effraction dans une voiture pour l’arrestation selon le nom du propriétaire. Pour ce faire, visitez le site officiel de la FSSP. Ici vous pouvez trouver des informations du registre des personnes physiques et morales.

Le site fournit des informations complètes sur les dettes et les charges imposées..

Procédure:

  1. Dans le coin supérieur droit de la page principale, ouvrez la barre de menu « Services ». Accédez à l’onglet «Banque de données des procédures d’exécution».
  2. Un formulaire apparaîtra où sélectionner les autorités territoriales conformément à l’enregistrement du propriétaire de la voiture. Entrez son prénom, son nom et sa date de naissance, s’ils sont connus.
  3. Cliquez sur le bouton de recherche.
  4. Entrez le code de l’image, obtenez des informations.

Est-il possible de contrôler une voiture pour l’arrestation par plaque d’immatriculation

De cette manière, les informations sur les restrictions officielles ne peuvent pas être obtenues auprès de sources officielles. Il est impossible de le faire par numéro de moteur. Il existe un moyen non officiel de vérifier une voiture pour l’arrestation, en ne connaissant que le numéro de plaque d’immatriculation. Pour ce faire, vous devez déterminer le code VIN à l’aide de services en ligne conçus pour les téléphones mobiles.

Dans la colonne spéciale de la demande, vous devez entrer le numéro d’enregistrement de l’État. Cela ouvrira une page avec le code d’identification Vin. Après cela, vous pouvez percer la voiture dans la base de données de la police de la circulation.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité