Comment cesser de boire de l’alcool par vous-même à la maison. Comment se débarrasser de la dépendance à l’alcool

Le contenu de l’article



Le problème de la consommation excessive d’alcool est connu de beaucoup. Quelqu’un a lui-même fait face à cette dépendance, d’autres l’ont observée dans le cercle familial. Chaque personne est en mesure de faire son propre choix, et si vous le souhaitez, vous pouvez trouver une option sur la façon d’arrêter de boire par vous-même, si vous avez un désir de reprendre une vie normale.

Existe-t-il un moyen facile d’arrêter de boire

Vous pouvez trouver de nombreuses annonces qui garantissent un traitement rapide et facile de la dépendance à l’alcool. En règle générale, des médicaments sont utilisés pour cela, ce qui provoque une aversion pour l’alcool, mais ne tue pas le désir de le boire. Tous ceux qui recherchent des options pour cesser de boire de l’alcool par eux-mêmes doivent être préparés à un travail sérieux non seulement sur la composante physique du problème, mais aussi sur la composante psychologique. Ce n’est que lorsque l’alcoolique décide d’abandonner l’habitude de boire qu’il y aura une incitation à combattre la dépendance, il sera possible de vaincre la maladie.

Caractéristiques de l’alcoolisme féminin

La dépendance à l’alcool est plus fréquente chez les hommes, mais les femmes sont également sujettes à cette maladie. Les stades de développement et les méthodes de traitement sont les mêmes pour les deux sexes, mais les causes qui provoquent l’alcoolisme sont quelque peu différentes. Les caractéristiques de la dépendance féminine comprennent les facteurs suivants:

  1. Le tissu hépatique du corps féminin est plus sensible aux effets toxiques de l’éthanol. Cela est dû à la capacité réduite des systèmes enzymatiques à traiter et à neutraliser ces substances. Cela conduit à une action plus longue des éléments toxiques sur l’organe, au développement rapide de la cirrhose.
  2. Labilité psycho-émotionnelle féminine. L’activité intuitive (émotionnelle) du cerveau l’emporte sur la logique, ce qui augmente l’impact négatif des facteurs de stress sur les filles. L’intoxication alcoolique devient un moyen de soulager le stress.
  3. Les intestins des femmes ont une absorption plus rapide que celle des hommes.
  4. Les produits de dégradation de l’alcool et les hormones sexuelles féminines sont incompatibles.

Tous ces facteurs, imperceptiblement pour la femme elle-même, deviennent la cause d’une dépendance plus rapide aux boissons alcoolisées, un besoin accru de ressentir une intoxication alcoolique, qui peut se transformer en frénésie. Tout peut commencer par un verre de vin après le travail et se terminer par de la vodka non seulement le week-end, mais également en semaine. Pour les mêmes raisons, il est plus difficile pour les filles de guérir, de vaincre les addictions, elles doivent recourir à un traitement avec des comprimés.

Fille avec un verre de vin

Comment arrêter de boire de l’alcool pour les hommes

L’alcoolisme chez les hommes est diagnostiqué beaucoup plus souvent, ce qui est associé aux caractéristiques du système nerveux, à l’attitude à l’égard de l’alcool chez le sexe fort. Ils ne s’adaptent pas bien aux situations stressantes, ils sont difficiles à tolérer, il leur est plus difficile de rester calme, équilibré. Cela conduit à la nécessité de «raviver» le problème, de boire avec ou sans. L’élimination d’un facteur de stress, la capacité de s’amuser et de se détendre sans alcool est une étape importante pour se débarrasser de la dépendance.

Il n’est pas nécessaire d’utiliser une seule technique, comment arrêter de boire de l’alcool par vous-même. Le traitement médicamenteux, le soutien psychologique des proches et même les recettes folkloriques sont également utiles. Vous ne devez pas croire au pouvoir d’un complot d’une sorte de «grand-mère», mais vous devez utiliser tous les moyens si vous voulez arrêter de boire par vous-même. Vous devriez essayer de vous débarrasser des stéréotypes qui obligent un homme à boire de la bière ou d’autres boissons alcoolisées..

Comment arrêter de boire à la maison

Différentes cliniques, centres de réadaptation proposent leurs services pour se débarrasser du désir de boire, mais tout le monde ne voudrait pas aller dans de tels établissements. Il existe des recommandations sur la façon de se débarrasser de la dépendance à l’alcool à la maison si vous êtes préparé aux conséquences d’une telle décision. La principale chose à garder à l’esprit est qu’une personne ne devrait pas être seule à la maison; dans les cas extrêmes, elle devrait être visitée régulièrement. Voici quelques conseils pour vous aider à franchir toutes les étapes de votre rétablissement:

  1. Il ne devrait pas y avoir de goutte d’alcool dans la maison, la bière, les boissons à faible teneur en alcool appartiennent à la même catégorie. Une personne ne devrait pas avoir la moindre chance de trouver comment obtenir une intoxication.
  2. Évitez les entreprises qui parlent d’alcool. Il est préférable de communiquer avec les personnes qui ne boivent pas du tout ou qui ont fait face à leur dépendance.
  3. Remplissez tout votre temps de corvées, trouvez des passe-temps, des divertissements qui distraient les pensées sur l’alcool.
  4. Pensez constamment aux conséquences négatives que l’alcool provoque: cirrhose, ulcère, troubles psychopathiques, impuissance, pancréatite.
  5. Comprendre que l’alcool n’est pas un antidépresseur, c’est une drogue.
  6. La dépendance à l’alcool n’est pas prévue au niveau génétique, c’est une maladie acquise. Pensez à l’opportunité de vous en occuper.
  7. Préparez-vous mentalement à ce qu’il n’y ait tout simplement pas de désir de revenir à l’état d’ébriété précédent.

Les filles jouent de la guitare

Comment apprendre à vivre sans alcool

Pour ceux qui essaient d’arrêter la voie dangereuse de la dépendance à l’alcool, l’accent devrait être mis sur la question de savoir comment ne pas boire d’alcool du tout. L’option de compromis de «boire, mais avec modération» ne convient pas aux alcooliques, car même la plus petite dose peut provoquer une rechute, un retrait dans une frénésie pendant plusieurs jours. Une condition importante pour l’auto-guérison est l’exclusion des facteurs provoquants, la capacité de vivre sans alcool. La transition vers un mode de vie normal comprend plusieurs étapes:

  • sensibilisation aux effets nocifs de l’alcool;
  • l’apparition d’un désir de faire face à un problème;
  • surmonter la première étape de nettoyage du corps, se briser;
  • remplacer l’alcool par des sports, des passe-temps, discuter avec des amis;
  • exclusion des facteurs provoquant: visite des bars, conversation avec des toxicomanes, etc..

Comment faire face à la dépendance à l’alcool au stade initial

Tout homme qui se demande comment arrêter de boire de l’alcool à la maison devrait savoir que la première étape sera la plus difficile. Afin de ne pas casser, vous devez savoir quoi faire pour éviter les rechutes à la maison:

  1. Trouvez une personne qui pourrait vous rendre visite, communiquer et vous soutenir au bon moment.
  2. Débarrassez-vous de tout l’alcool qui est à la maison (la condition la plus importante dans la première étape).
  3. Faites le plein d’eau minérale à haute teneur en sodium (Borjomi, Mirgorodskaya).
  4. Trouvez un passe-temps qui vous empêche de penser à l’alcool. Vous pouvez vous inscrire à une section sportive, des massages ou d’autres traitements relaxants.

Les gens font de l'aïkido

Soutien psychologique de parents

La dépendance à l’alcool peut être conditionnellement divisée en deux composantes: physiologique et psychologique. Le premier est surmonté lors de la détoxification du corps, une gueule de bois. Il est beaucoup plus difficile de faire face au deuxième facteur, qui devient une cause courante de rechute. Il est important de trouver parmi les proches ceux qui pourraient aider dans un moment difficile. C’est le seul moyen sûr d’arrêter de boire de l’alcool par vous-même..

Ceci est particulièrement important pour ceux qui ont une faible volonté. Lorsqu’il y a un désir de se débarrasser de la dépendance, une conversation avec un être cher renforce la foi, aide à faire face à l’envie de boire à nouveau. De la part des proches, la compréhension, la patience sont nécessaires, vous ne pouvez pas gronder une personne qui essaie de faire face à l’alcoolisme par ses propres moyens. Si vous commencez à mettre trop de pression, cela peut avoir l’effet inverse..

Un alcoolique peut-il arrêter de se boire

Quelle que soit l’état d’alcoolisme qu’une personne peut avoir, elle peut y faire face toute seule. Si la prise de conscience de la nocivité de cette habitude est venue, un désir persistant est apparu de se débarrasser de la dépendance, alors même un alcoolique négligé pourra récupérer. En même temps, même avec de bons médicaments, le soutien de leurs proches, rien ne viendra de la lutte contre l’alcoolisme sans une décision ferme.

Lisez également les méthodes efficaces pour arrêter de fumer..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité