Épicerie – qu’est-ce que c’est et quels biens appartiennent au groupe, produits en vrac et liquides, conservation

Le contenu de l’article



Souvent, dans la vie de tous les jours, il faut entendre un mot comme épicerie, mais tout le monde ne sait pas ce que cela signifie. Ce terme fait référence à la gastronomie. Il existe plusieurs théories concernant son origine. Selon l’un d’eux – ce nom vient de la langue turque – du mot « bakkal » (bakkal), dont la traduction signifie un marchand de légumes. Dans un autre, ce terme est d’origine arabe et se traduit par des légumes verts, des légumes.

Qu’est-ce que l’épicerie

L’épicerie est un ensemble de produits alimentaires qui ont subi une transformation culinaire spéciale, en raison de laquelle ils sont soumis à un stockage à long terme dans certaines conditions. Les produits de cette catégorie sont vendus à la fois sous forme emballée et au poids. En plus des produits alimentaires, y compris une variété de produits en conserve et de produits semi-finis, même certains produits ménagers de base, tels que des allumettes, de la lessive, du savon, sont inclus dans cette épicerie..

Par rapport à d’autres produits alimentaires, l’épicerie peut se vanter d’une longue durée de conservation et d’une simplicité de stockage. En termes d’organisation de la vente au détail de produits alimentaires, l’épicerie contraste avec les produits gastronomiques. Ces derniers, en règle générale, sont déjà prêts à l’emploi, sont coûteux et nécessitent des conditions de stockage particulières. Une partie importante des produits de cette catégorie peut être requise dans les restaurants, les restaurants, les barbecues, etc. Les cafés, les bistros et les établissements de restauration rapide sont limités à un ensemble minimum de produits d’épicerie.

Des conditions spéciales pour le stockage de ces produits ne sont pas requises, mais il existe plusieurs caractéristiques de conservation de la présentation et de la fraîcheur des produits secs, qu’il est important de prendre en considération:

  • L’épicerie n’aime pas vraiment les températures élevées de l’air, en particulier pour les céréales, les pâtes et la farine. Une valeur de température idéale n’est pas supérieure à 8 degrés de chaleur. En pratique, il est difficile de maintenir ce paramètre dans le garde-manger d’un restaurant ou d’un restaurant, il est donc nécessaire d’observer une règle plus simple – la température ne doit pas être supérieure à +18 degrés. Pour l’entretenir, un climatiseur ordinaire convient tout à fait.
  • Pour un stockage correct, une faible humidité de l’air est obligatoire, dont l’indicateur ne doit pas être supérieur à 60-70%. Les produits secs qui ne sont pas scellés hermétiquement peuvent absorber une grande quantité d’humidité – cela réduira considérablement la durée de conservation de certains produits. Il y a des exceptions à cette règle, par exemple, le sel et le sucre perdent leur présentation en l’absence du bon niveau d’humidité, mais en même temps conservent leur goût, leurs qualités physiques. La farine, le café, le thé, en plus de la peur de l’humidité, sont également sensibles aux odeurs piquantes – s’ils sont ouverts ou laissés dans un emballage fermé qui fuit, alors ces produits sont plus susceptibles d’avoir une odeur désagréable, le goût changera.
  • Un groupe de produits d’épicerie nécessite un bon système de ventilation ou au moins une ventilation fréquente de la pièce. L’accès à l’air frais aidera à combattre les odeurs, l’humidité et les insectes ravageurs des stocks de céréales.
  • Les produits situés sur les étagères ne doivent pas être en contact avec le plafond ou les murs, et la distance minimale entre le sol et la première étagère doit être d’environ 20 cm, mais pas moins. Dans ce cas, il convient de veiller au respect des normes sanitaires, c’est-à-dire un nettoyage régulier doit être effectué dans la pièce, un contrôle des animaux et des parasites doit être effectué.

Épices et céréales

Qui est épicier

Si vous entrez dans l’histoire, dans la Russie pré-révolutionnaire, les épiceries désignaient un groupe de produits comestibles secs: d’abord des fruits secs, des viandes fumées, puis ils étaient remplis de farine, de café, de sucre, de thé, de céréales, d’épices. À l’avenir, le terme d’épicerie est apparu et le vendeur, qui s’occupait de la vente d’épicerie, tenait une épicerie, appelée épicier. Ce sont des gens respectés qui ont jeté les bases d’un commerce de détail moderne..

En URSS, Glavbakaleya était engagée dans la vente de produits d’épicerie des années 1950. La législation de l’Union soviétique a établi des exigences spéciales pour les inventaires, le lieu de travail d’un employé d’épicerie et d’autres aspects du commerce. Il a en outre été prescrit de mener une lutte systématique contre divers ravageurs. Grâce à l’avènement d’équipements de réfrigération abordables, presque tous les rayons d’épicerie ou magasins modernes peuvent vendre à la fois des produits d’épicerie et des produits gastronomiques, y compris des légumes frais, des fruits.

Les courses

En raison de la grande variété de produits qui entrent dans la catégorie des épiceries, il est très difficile de les classer clairement. Dans la plupart des cas, ils sont divisés en trois groupes suivants de ce qui se rapporte à l’épicerie:

  • produits en vrac;
  • obtenu par conservation;
  • produits liquides.

Produits en vrac

Ce groupe d’épicerie est le plus large. Il comprend un grand nombre de produits utilisés quotidiennement par de nombreux consommateurs. Par exemple, à partir de sarrasin et de riz, des céréales, des soupes, de la farine sont utilisés pour fabriquer des produits de boulangerie, des épices sont utilisées pour donner au plat un certain goût, etc. Les principaux produits alimentaires en vrac comprennent:

  • Tous les types de farine (seigle, blé, maïs, etc.) et mélanges spéciaux qui en sont utilisés pour la cuisson: crêpes, muffins, crêpes, etc..
  • Différentes variétés de thé, café instantané et naturel, cacao. Souvent, pour faciliter la classification, cette gamme de produits est répartie dans un sous-groupe distinct – cela est dû à une grande variété de variétés.
  • Céréales. Un sous-groupe composé d’un grand nombre de produits inclus dans l’alimentation quotidienne de la plupart des consommateurs. Ce type d’épicerie se compose de céréales telles que le blé (moulu, les flocons), l’orge, la semoule, le sarrasin (haché, les céréales, les grains), l’avoine (y compris les hercules), le maïs.
  • Légumineuses. L’épicerie comprend les pois, le soja, les lentilles, les haricots, les pois chiches dans cette catégorie..
  • Suppléments nutritionnels composés de gélatine, levure, levure chimique et autres concentrés secs.
  • Épices. Un vaste sous-groupe, qui comprend des produits qui sont utilisés pour donner un goût, une odeur aux plats. Sa liste comprend du safran, du gingembre, des clous de girofle, de la cannelle, du poivre moulu, de la coriandre et d’autres produits qui peuvent ajouter du piquant à la nourriture avec un piquant spécial.
  • Pimenter. Ce sous-groupe comprend le sucre, le sel, l’acide citrique, la vanilline..
  • Boissons instantanées sous forme de poudre (lait, crème, concentré pour gelée), restauration rapide instantanée, les soi-disant « céréales de petit déjeuner », qui comprennent les céréales, les céréales.
  • Produits dans un sac à collation, par exemple, petits poissons séchés, frites, craquelins, pop-corn, craquelins, etc..
  • Pâtes de différentes variétés: cornes, nouilles, vermicelles, spaghettis, etc..
  • Dans un sous-groupe distinct, vous pouvez sélectionner les noix, les graines, les légumes secs, les fruits secs.

Céréales et céréales

Préservation

L’épicerie, qui était préparée pour un stockage à long terme par conservation, a gagné une distribution considérable. L’essence de cette méthode est le traitement technique des produits alimentaires afin d’inhiber l’activité vitale des micro-organismes qui gâtent les produits. Les produits suivants entrent dans cette catégorie d’épicerie:

  • Tous les types d’aliments en conserve: viande (ragoût de boeuf, porc, pâte de dinde), légumes (olives, olives, caviar, pois verts, tomates marinées, concombres), poisson (maquereau, sprats, sprat, thon, saury), fruits et baies ( orange, framboise, confiture de fraises, tranches d’ananas, moitiés de pêches) et autres.
  • Aliments prêts à l’emploi, tels que pâtes navales, sarrasin, jambon, rôti, apéritif aux légumes et bien plus encore.
  • Assaisonnements prêts à l’emploi, par exemple, ketchup, mayonnaise, moutarde, adjika. Toutes sortes de sauces sont également incluses..

Ananas en conserve

Produits liquides

En épicerie, outre les produits en vrac et en conserve, les produits liquides sont également isolés. Cette catégorie de produits est proposée à la vente non seulement dans des sacs ou des bouteilles en plastique scellés, mais également dans des boîtes en plastique, en verre et en fer-blanc. La liste de ce groupe d’épicerie comprend:

  • Les huiles végétales. On les trouve dans n’importe quel rayon d’épicerie – il s’agit d’huile de tournesol, d’olive, de coton, etc..
  • Aliments en conserve de lait. Ces produits appartiennent en fait également à la catégorie des aliments en conserve, mais leur contenu est liquide. Ce sous-groupe comprend le lait concentré, le lait concentré avec du sucre, le lait entier avec du sucre, etc..
  • Tous les types de miel, par exemple, fleur, tilleul, montagne.
Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité