Sécurité lors du travail avec un moulin: les secrets du maître

Précautions de sécurité lors du travail avec un moulin

Même l’instrument apparemment le plus inoffensif, dans certaines circonstances, devient dangereux non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie. À cet égard, nous vous parlerons des cas les plus courants de mauvais fonctionnement du moulin, pouvant entraîner des blessures. Plus précisément, nous prêterons attention à ce qui doit être fait pour les éviter..

La meuleuse, quelle que soit sa taille, est considérée comme l’outil le plus dangereux pour plusieurs raisons:

  1. Une zone ouverte relativement grande de l’élément rotatif (disque).
  2. Absence de point d’ancrage fiable.
  3. Disques tranchants (abrasifs).
  4. Vitesse de rotation élevée pour les petits modèles et puissance élevée pour les grands.

Le nombre de blessures qui en résulte dépasse plusieurs fois d’autres facteurs (le «concurrent» le plus proche est la glace d’hiver). Pour travailler pleinement et en toute sécurité avec lui, une certaine compétence est requise, acquise au cours du travail..

Remarque.Ces recommandations s’appliquent à un outil en bon état de fonctionnement et à travailler dans des conditions normales..

Règle n ° 1. La compétence passe avant tout

Le danger de cet outil est principalement déterminé par le principe de fonctionnement – la coupe se produit lorsque le disque rotatif entre en contact avec la pièce à usiner. Dans ce cas, le point de contact est le seul support fixe, puisque l’outil lui-même est tenu par l’opérateur sur le poids. Dans de telles conditions, même un léger biais peut provoquer une secousse brutale incontrôlée..

Comment assurer. Si vous devez travailler avec une meuleuse pour la première fois, commencez par des modèles à faible puissance (diamètre du disque 115–125 mm). Cela vous aidera à maîtriser le principe de répartition des charges de l’outil inclus. Refusez un travail qui vous semble dangereux.

Règle n ° 2. Attention au disque

Environ 90% des cas «d’urgence» sont dus à des problèmes avec le disque abrasif (ou la meule à tronçonner), qui sert à la fois d’activateur et de couteau. Les disques abrasifs défectueux sont courants.

Précautions de sécurité lors du travail avec un moulin

Écaillage.Ce défaut visible forme une dentelure qui, lorsqu’elle entre en contact avec le métal à grande vitesse, provoquera une secousse brutale. Dans ce cas, l’opérateur n’aura pas le temps de l’éteindre en raison de la vitesse de rotation élevée. Dans le meilleur des cas, après une secousse, le disque échouera. Dans le pire des cas, le disque volera en morceaux à une vitesse pouvant atteindre 300 km / h (vitesse de balle), ou l’outil sera simplement arraché des mains avec des conséquences minimes.

Panne.Ce défaut peut ne pas être perceptible à première vue, mais immédiatement ressenti lorsqu’il est allumé – il commence à «bavarder». Un disque cassé peut se casser avant même d’entrer en contact avec la pièce. Souvent, une rupture (d’un disque mince de 1,5 à 1,8 mm) se produit pendant le fonctionnement, lorsqu’une meuleuse avec un disque repose sur le sol et est accidentellement piétinée. Si cela vous arrive ou sous vos yeux, informez l’opérateur (car il peut être sûr que tout est en ordre avec le disque).

Comment assurer. Seul un contrôle avant installation et un contrôle littéralement avant chaque lancement donnera une garantie de fiabilité (les défauts d’usine sont rares). Si une brigade travaille, l’opérateur de la meuleuse ne travaille qu’avec elle et surveille son outil. Les disques d’un fabricant fiable (LugaAbrasiv, BOSH, Kronomax) ont une plus grande résistance à la déchirure que leurs homologues bon marché.

Numéro de règle 3. Chaque opération a son propre disque

Un grand nombre de meules de coupe et de meulage sont produites dans des dizaines de grandes et petites usines pour littéralement chaque tâche. Le désir habituel d’économiser de l’argent et le désir de tout faire avec un seul disque peuvent conduire à un lit d’hôpital.

Mauvaise utilisation du disque:

  1. Pour gagner du temps, le contreplaqué ou le bois plus tendre que le métal est souvent coupé avec un abrasif. Dans le même temps, le disque n’est presque pas usé et il n’y a aucun risque de le casser en raison de la viscosité du matériau. Cependant, la température élevée due au frottement chauffe la colle et les résines et produit une fumée corrosive qui, si elle pénètre dans les yeux et le système respiratoire, peut désorienter ou distraire l’opérateur..
  2. L’installation d’un disque de bois sur une meuleuse est interdite par tous les fabricants de cet outil. Le disque denté adhère mieux au matériau que l’abrasif, donc la force de résistance est plusieurs fois plus élevée. Seul un opérateur très expérimenté peut garder le moulin dans de telles conditions. L’identité des sièges de la meuleuse et des disques de scie circulaire, ainsi que le désir d’économies malsaines, poussent les gens à cette étape..
  3. L’affûtage du métal sur le plan latéral de la roue entraîne une diminution de l’épaisseur et un déséquilibre du disque. La couche supérieure d’abrasif est effacée et la fibre de verre est exposée. C’est très mauvais. Il existe des disques correspondants pour l’affûtage et le traitement du métal. Ceci s’applique également au meulage des bords..

Précautions de sécurité lors du travail avec un moulin

Comment assurer. Chaque disque a une indication obligatoire de sa portée. Si toutes les inscriptions sont dans une langue étrangère, choisissez une autre entreprise – il y en a plus qu’assez dans chaque département du magasin ou sur le marché. Toute forme d’utilisation de meules de coupe et de meulage à d’autres fins (à l’exception d’une plaque chauffante) – sous la responsabilité de l’opérateur.

Règle numéro 4. Calme, attentif, prudent

En l’absence de ces facteurs, le travail de l’opérateur peut devenir dangereux non seulement pour lui, mais aussi pour son entourage. Il existe un certain nombre de situations typiques où une blessure peut être subie par négligence..

Obstacle caché.Sur le chemin de découpe d’une feuille de métal ou d’une rangée de renfort, il peut y avoir quelque chose de solide (par exemple, une pierre), situé sous la feuille, c’est-à-dire invisible pour l’opérateur. Le disque y heurte et se brise.

Pince entre les supports.Erreur « préférée » des débutants. Lors du positionnement de la pièce, faites attention à la façon dont les forces sont réparties par rapport aux supports. Si vous coupez entre deux supports, les bords de la rainure convergeront et le disque se serrera (l’outil sortira de vos mains). La même chose se produit si vous coupez sur un plan plat..

Coupe au poids ou au poids de la pièce ou de la structure chargée.L’un des cas les plus dangereux. Le métal est assez résistant et ne se déforme pas jusqu’à 80–85% de la coupe. Ensuite, un mouvement brusque peut se produire lorsque l’élément a tendance à se séparer sous son propre poids. À ce stade, en règle générale, le disque se serre et l’opérateur nécessite beaucoup de sang-froid, de force et de dextérité pour tenir l’outil dans ses mains. Surtout s’il s’agit d’un travail en hauteur. Il est réalisé par les ouvriers les plus expérimentés capables de mesurer à l’œil nu la répartition des charges dans la structure.

Comment assurer. « Sept fois mesurez couper une fois ». Vérifiez la solidité de la base, du support. Déterminez à l’avance où l’instrument pourrait mener. Ne gagnez pas de temps sur la préparation du lieu de travail – nous parlons de santé et de vie. Essayez de régler la pièce de sorte que la pièce la plus petite (courte) soit en poids.

Numéro de règle 5. Contrôle « avant » et « après » l’opération

Il y a des points non directement liés à la coupe ou au meulage auxquels vous devez prêter attention:

  1. Installation du disque. L’arbre d’outil a un filetage pour un écrou de montage. Le désir de fixer le disque de manière plus fiable suggère parfois de le serrer avec une clé spéciale du kit. Cette clé sert à desserrer l’écrou. Un écrou bien serré est difficile à dévisser – la clé se brise, vous faisant tomber les mains. Pour une fixation normale, il suffit de le tirer à la main avec le disque.
  2. Mise sous tension de l’instrument. Avant de démarrer, le disque ne doit entrer en contact avec rien (sauf l’arbre). Sinon, une secousse incontrôlée est possible. N’enfoncez pas la lame dans la coupe avant de s’engager.
  3. Au ralenti. Changer de position, marcher et communiquer avec des collègues avec un outil de travail en main est un chemin direct vers la blessure. Éteignez-le après chaque opération.
  4. Achèvement de l’opération. Après avoir coupé ou poncé, arrêtez la lame sur le bois. Ne placez pas une meuleuse avec un disque rotatif.

Précautions de sécurité lors du travail avec un moulin

La plupart des précautions non couvertes dans cet article se trouvent dans les instructions de l’outil. Peu importe ce que disent les «travailleurs plus expérimentés», vous ne devez pas prendre de risques inutiles, retirer la protection, travailler sans EPI ou un outil défectueux. N’oubliez pas que le chantier est un objet de danger accru et que votre santé est entre vos mains.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité