Échafaudages de bricolage

Points d’article



À partir de cet article, vous apprendrez à assembler correctement des échafaudages en bois de vos propres mains – une instruction étape par étape a été préparée pour vous. L’article vous expliquera les exigences relatives aux éléments individuels et à la construction en général. Vous découvrirez également les accessoires pour travailler en hauteur.

Échafaudages de bricolage

L’échafaudage est un système temporaire ou permanent de supports et d’échelles, qui sert au levage et au travail en hauteur. Ils sont soumis à des exigences accrues de résistance, de stabilité et de sécurité, car travailler à une hauteur de plus de 1,5 m est traumatisant..

Quels que soient le matériau et le principe de conception, les exigences générales suivantes sont imposées à l’échafaudage:

  1. Fiabilité. Le système d’éléments doit pouvoir supporter le poids des travailleurs et des matériaux en mouvement.
  2. Fabrication. Cela implique la commodité d’assembler / démonter toute la structure. Ce travail doit être confié à un bricoleur ou à un spécialiste débutant..
  3. Économie. La structure doit contenir un minimum d’éléments admissible, mais en même temps être stable et fiable.
  4. Utilitaire. Pour les échafaudages d’inventaire – la possibilité de réutiliser autant que possible la structure et les éléments individuels. Pour le bois – la possibilité de réutiliser le matériau après le démontage à d’autres fins sans perte significative de qualité.

Les échafaudages d’inventaire sont des produits professionnels et coûteux. Il n’est pas rentable de les acheter pour un usage domestique, seul le loyer est possible avec une grande quantité de travail (par exemple, avec la façade d’une maison). En règle générale, dans la construction privée, il est habituel d’ériger des échafaudages jetables sous condition qui correspondent exactement à la structure du bâtiment..

Échafaudages en bois standard

La conception de ces échafaudages nous est venue du Moyen Âge. Le principe de la formation du cadre et des pièces de liaison n’a pas changé depuis. Seules les fixations elles-mêmes ont été améliorées. Vous devez leur accorder une attention particulière..

Éléments de base des échafaudages en bois

Échafaudages de bricolage 1 – racks; 2 – sont transversaux; 3 – revêtement de sol; 4 – accolades; 5 – stabilisation des pentes

Racks. Supports verticaux à bordures de bonne qualité. Ils perçoivent la charge normale (selon le vecteur de gravité) de toute la structure et la transfèrent à la base (sol). Exigences du rack:

  1. Planche bordée de la 1ère année de toute race.
  2. Épaisseur du panneau – au moins 30 mm, largeur – au moins 100 mm.
  3. Intégrité mécanique de chaque élément individuel. La planche ne doit pas être cassée, cassée, pourrie, tordue, de section transversale variable, avec des flèches ou des trous excessifs..
  4. La planche ne doit pas être affectée par les insectes.

Une attention particulière doit être portée à l’assemblage d’épissures verticales. Les éléments doivent être connectés «bout à bout», pas «se chevaucher» et serrés des deux côtés.

Barres transversales. Ils prennent la charge du revêtement de sol et la transfèrent aux racks. Leurs exigences sont similaires à celles des racks. Une exigence supplémentaire: les traverses épissées ne doivent pas être utilisées sans support supplémentaire.

Sol. Échelles croisées transférant les charges des personnes et des matériaux aux traverses. Il peut être constitué de planches bordées ou non, et également être combiné – guides à partir d’un panneau, matériau en feuille sur le dessus. Les sols solides et décalés sont autorisés.

Un appareil dentaire. Liens diagonaux reliant les poteaux de différentes rangées. L’utilisation de lattes, de dalles est autorisée. Il est conseillé d’installer les entretoises de la longueur maximale afin d’attacher le plus grand nombre de racks.

Les pentes. Butées diagonales soutenant la structure afin d’éviter toute déviation par rapport au mur. Habituellement, une planche de 25 mm est utilisée.

Règles pour la construction d’échafaudages en bois

Il existe un ensemble de règles générales, à la suite desquelles vous pouvez assembler une structure fiable et sûre. Ces règles sont issues des exigences de sécurité et de l’expérience des artisans de haute altitude:

  1. La fondation doit être solide. S’il y a de la terre meuble ou du sable sous vos pieds, faites des plates-formes en bois pour soutenir les supports.
  2. Largeur de passage entre les poteaux – pas moins de 500 mm.
  3. Pour chaque nœud – au moins 3 points d’attache. Pour fixation multipoints – pas 50-70 mm décalé.
  4. Utilisez des vis autotaraudeuses robustes (au moins 4,2 mm). En cas de montage sur clous (100 mm), pliez-les au dos.
  5. Installez toujours les mains courantes à l’intérieur du rack.
  6. Appliquer une planche frontale (garde-corps sur le pont).
  7. Les racks à l’interface doivent être coupés.
  8. Espacement des colonnes de 1 à 2 m, épaisseur minimale du tablier 25 mm.

Assemblage d’échafaudage

Pour créer une structure d’échafaudage en bois, vous avez besoin d’un minimum d’outils: une scie, un marteau à clous et un ruban à mesurer.

Mode opératoire:

  1. La longueur de l’espace de travail doit être divisée par le pas optimal (1,5 m) et le nombre de racks doit être obtenu.
  2. Assembler « l’enveloppe » – un cadre de racks et de barres transversales. Pour ce faire, disposez deux planches en parallèle et mesurez la hauteur du niveau. Nous les cousons à cet endroit avec une barre transversale.

Attention! L’angle entre le montant et la traverse doit être de 90 °. Les désalignements peuvent déformer le cadre sous charge.

  1. Nous cousons le cadre avec une attelle.
  2. Nous préparons le nombre requis d ‘ »enveloppes ».
  3. Installez deux «enveloppes» verticalement, dans la position de conception. Cousez-les avec une attelle à la hauteur maximale pour qu’ils se tiennent sans support.
  4. Réglez le nombre d’enveloppes en fonction de la longueur du plancher de sorte que ses bords tombent sur les barres transversales.
  5. Faites glisser le plancher sur les traverses et fixez-le. Renforcer le contreventement.
  6. Fixez le revêtement de sol par le haut avec des vis autotaraudeuses ou des clous.
  7. Installez le reste des «enveloppes» et du revêtement de sol de la même manière.

Attention! Ne jamais, en aucun cas, épisser le pont entre les supports! Le joint des planches ou des feuilles de plancher doit tomber sur la traverse!

  1. Installer la main courante et le panneau frontal.
  2. Attachez la structure au mur si possible.
  3. Si la hauteur est supérieure à 2 niveaux et que vous devez construire des racks, vous devez d’abord installer les pentes. Pour ce faire, attachez les racks en bas avec une planche horizontale de longueur maximale. Ensuite, attachez le bord de cette planche au haut du rack – vous obtenez une butée triangulaire fiable.

L’échafaudage est démonté dans l’ordre inverse – démontage du sol, des barres transversales, des étagères étendues, des pentes et des enveloppes. Le démontage doit être effectué par des charpentiers qualifiés et expérimentés.

Accessoires pour le dispositif d’échafaudage en bois

Traverse en acier – support

Échafaudages de bricolage

Cet élément simplifie grandement l’installation, vous permettant de changer rapidement le niveau du revêtement de sol. Un tel dispositif doit correspondre à la section de la planche.

Support triangulaire

Échafaudages de bricolage

Ce support peut être en bois ou en acier. Vous permet de fixer l’échafaudage directement au mur. Pour le dispositif de revêtement de sol sur sa base, plusieurs planches pour l’échelle suffisent. Mais en même temps, pour le réorganiser, il faut le démonter. L’installation de quoi que ce soit de bas en haut n’est pas possible. Le type le plus dangereux d’échafaudages de grande hauteur. Le travail nécessite des compétences et des soins particuliers.

Échafaudage express de Mason

Échafaudages de bricolage

Créé à partir de palettes sur lesquelles des briques ont été apportées. Pour le revêtement de sol, en règle générale, une planche de chevron est utilisée. Ne nécessite pas de scier le matériau, en même temps, ils sont assez fiables, si vous ne faites pas des portées de plus de 1,5 m.

Mason échafaudage en vidéo

Quel que soit le type d’échafaudage ou de forêt que vous choisissez, n’oubliez pas que votre vie et votre santé sont entre vos mains. Gagner une planche ou 10 minutes de temps pour se renforcer peut avoir des conséquences désagréables et parfois graves..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité