Panneau de fibres de bois au sol: avantages et inconvénients en tant que revêtement de sol

Points d’article



Dans cet article, nous parlerons du matériau de construction populaire – le panneau de fibres de bois, considérons les caractéristiques de son utilisation comme revêtement de sol. Vous découvrirez les différences entre les marques et les fonctionnalités d’installation. L’article contient des informations sur les propriétés mécaniques, de consommation et opérationnelles des panneaux de fibres de bois pour les revêtements de sol.

Panneau de fibres de bois au sol. Avantages et inconvénients comme revêtement de sol

Le panneau de fibres de bois est un panneau de fibres de bois qui, dans la terminologie moderne de la langue russe, est également appelé MDF (de l’anglais MDF – Medium Density Fibreboard – panneau de fibres de densité moyenne).

Il est produit en pressant du bois broyé (sciure broyée, copeaux de bois, copeaux – fibre naturelle) et de la cellulose. Avant le moulage (pressage) des plaques dures, des additifs sont ajoutés au mélange:

  1. Résines synthétiques pour souder des particules ensemble.
  2. Hydrofuges (colophane, paraffine) pour résister à l’humidité.
  3. Ignifuges et antiseptiques.
  4. Imprégnation au pectol pour le durcissement.

Les plaques molles des grades M-1, M-2 et M-3 sont pressées «humides» – les matières premières humidifiées avec de l’eau sont envoyées sous presse à chaud – sans ajout d’additifs.

Le matériau est connu depuis longtemps et est largement utilisé dans la construction, les produits ménagers, la production de meubles et l’emballage partout dans le monde. En conséquence, pour différents besoins, utilisez « leur » qualité de cette plaque. Au total, douze variétés de panneaux de fibres de bois sont connues, qui dans le contexte de cet article peuvent être conditionnellement divisées en deux catégories.

Plaques pleines (grades T, T-S, T-P, T-SP, T-V, T-SV, NT, ST, ST-S)

Panneaux de fibres stratifiés – panneaux pressés enduits de pâte polymère-bois finement dispersée. A une résistance et une sécurité incendie relativement élevées. Il s’agit d’un stratifié ou d’une planche de parquet de qualité inférieure (6-12 mm) bien connue. Des panneaux plus minces (3–5 mm) sont utilisés pour la décoration des murs et des plafonds. Les éléments de mobilier (façades), les emballages, les objets de décoration sont également fabriqués à partir de ce matériau (il se prête bien au traitement).

Plaques souples (marques M-1, M-2, M-3)

C’est ce matériel qui fait l’objet d’intérêt de notre article. Les gens l’appellent souvent «carton dur» ou «carton pressé» et il y a beaucoup de vérité là-dedans. Jusqu’à 60% des matériaux recyclés sont utilisés pour la production de panneaux souples (feuilles) – vieux papiers, copeaux de bois, écorces, ondulations usagées. Il est largement utilisé dans la construction, l’industrie du meuble et l’emballage..

Panneau de fibres de bois au sol. Avantages et inconvénients comme revêtement de sol

Caractéristiques du panneau de fibres de bois M-1

À titre d’exemple, nous prendrons la version la plus répandue du panneau de fibres de bois de qualité M-1 (GOST 4598–86). Une caractéristique distinctive – aucune colle ou résines (matériau biologiquement pur) ne sont utilisées dans sa fabrication. Ses indicateurs:

  1. Densité – 400 kg / cu. m.
  2. Résistance à la flexion – 1,8 MPa.
  3. Résistance à la compression (10% de déformation) – 35 MPa.
  4. Résistance à la traction – non normalisée.
  5. Coefficient de conductivité thermique – 0,09 W / m ° С.
  6. Formulaire de décharge – feuilles jusqu’à 3 m de long et 1,2 ou 1,8 m de large.
  7. Revêtements imperméabilisants de ponçage, décoratifs (peinture et vernis) ou protecteurs – sur un ou deux côtés.

Comme le montrent les données initiales, les panneaux de fibres de bois se réfèrent davantage à l’isolation qu’aux matériaux de structure. A titre de comparaison, la conductivité thermique de la mousse de polystyrène adaptée à une application similaire est de 0,032 W / m · ° C. Dans le même temps, la résistance à la flexion de la dalle est nettement inférieure à celle du bois de pin, même relativement faible (79,3 MPa). Cependant, les fibres ne sont pas sans raison formées précisément sous la forme d’une dalle – cela donne les avantages nécessaires à l’utilisation de ce matériau sur le sol..

L’utilisation de panneaux de fibres de bois pour la finition des sols

La forme de la feuille ou de la dalle vous permet de niveler facilement et rapidement les surfaces, de combler les vides et de créer une couche préparatoire intermédiaire. La souplesse et la fragilité du matériau lorsqu’il est testé pour la flexion, la fracture et la rupture ne jouent pas de rôle dans ce cas – sur le sol, les panneaux de fibres de bois travaillent en compression. En ce sens, le MDF est plus proche du bois – la résistance à la compression du pin est de 44 MPa (contre 35 MPa pour les panneaux de fibres de bois).

Panneau de fibres de bois au sol. Avantages et inconvénients comme revêtement de sol

Avec tous les avantages mentionnés ci-dessus, un inconvénient important ne lui permet pas d’être pleinement utilisé comme matériau de parement pour un sol à faible densité. Il entraîne une faible résistance à l’abrasion, ce qui est inacceptable pour les sols. De plus, les assiettes molles ont «peur» de l’eau et gonflent rapidement lorsqu’elles sont mouillées. Par conséquent, les panneaux de fibres M-1, utilisés sur le sol, doivent être bien protégés de l’abrasion et de l’humidité, ce qui les laisse comme une couche exclusivement intermédiaire. À ce titre, les MDF remplissent les fonctions suivantes:

  1. Fentes superposées jusqu’à 5 mm. Ceci est souvent utilisé par des constructeurs peu scrupuleux, effectuant des réparations « rapidement ». Le courant d’air est bloqué, mais le sol reste froid. Pour une bonne isolation thermique, assurez-vous de vérifier le remplissage des espaces avant la pose..
  2. Alignement plan. Le panneau de fibres de bois lisse bien les pas millimétrés de l’ancien panneau de plancher. Cela doit être fait avant d’installer un nouveau revêtement de sol, en particulier le linoléum. Sinon, la marche apparaîtra dessus et le linoléum finira par percer.
  3. Isolation du bruit. En raison de sa douceur et de son relâchement relatif, le panneau de fibres de bois absorbe le bruit et les vibrations. Pour cet indicateur, il convient également de le comparer avec la laine de basalte.

Panneau de fibres de bois au sol. Avantages et inconvénients comme revêtement de sol

Il convient également de mentionner que le panneau de fibres de bois est un matériau assez exigeant. Il ne tolère pas les changements d’humidité et est destiné non seulement à la décoration intérieure, mais aussi aux locaux résidentiels et constamment chauffés. 10 cycles de changement d’humidité significatif entraîneront un gauchissement irréversible, même si la feuille est fixe.

Caractéristiques de l’installation de panneaux de fibres de bois sur une base en bois

En raison de sa faible résistance à la traction et au cisaillement, la plaque ne peut pas maintenir la force de manière fiable en un point – les têtes de clous et les vis autotaraudeuses poussent à travers le matériau. La faible épaisseur de la feuille ne permet pas de faire un balayage pour cacher le bouchon. D’où la conclusion – il n’y a que deux façons de fixer la feuille – avec de nombreux petits points ou avec de la colle.

Le montage multipoint est une méthode efficace, mais qui prend du temps. Dans ce cas, la feuille est fixée sur de petits clous fins (12×1,5 mm) par incréments de 100 à 250 mm. Les clous créent une pression uniforme sur toute la feuille et la force n’est pas répartie sur 20-30, mais sur 200-250 points. De plus, leurs petits bouchons ne ressortent pas à la surface du panneau de fibres de bois..

Panneau de fibres de bois au sol

Cette méthode a une contre-indication critique – une fondation fragile. S’il y a même un jeu subtil, il en résultera sûrement une libération progressive des clous des sièges et une rupture du linoléum. Il n’est pas possible d’utiliser des vis autotaraudeuses en raison de la taille du capuchon. La méthode de l’ensemble de points n’est pertinente que sur une base en bois.

Installation avec de la colle. Le panneau de fibres dans la version de base (poncé d’un côté) est bien adapté pour travailler avec de la colle PVA sur le côté rugueux. La colle adhère parfaitement à la surface du bois. Si vous devez niveler l’ancien plancher en bois, il est préférable d’utiliser la méthode combinée – graissez-le avec de la colle PVA et fixez-le sur de petits clous. Le coût de la colle PVA est de 1,2 à 1,5 cu. e. pour 1 kg.

Pose de panneaux de fibres de bois sur béton (chape)

Lors de l’installation sur béton ou chape, il y a des nuances qui doivent être prises en compte au préalable:

  1. La base doit être plate, sans gouttes.
  2. La teneur en humidité de la base de ciment est inacceptable (elle est bloquée par des composés spéciaux – apprêts).
  3. Une pression uniforme doit être assurée.
  4. Le béton des dalles de plancher de l’usine a une adhérence extrêmement faible.

Une sous-espèce de cette méthode est l’installation sur du ruban industriel double face, spécialement conçu pour coller du bois, du PVC, du PPR sur du béton. Une baie d’un tel ruban de 460 m de long et 12,5 cm de large coûte environ 10 cu. e. (DK Film, DURACO, États-Unis).

Lors de la pose de colle sur du béton, il est recommandé de disposer plus d’une couche – il est préférable de bloquer en toute sécurité le béton froid. La pince peut être organisée comme suit: posez les planches sur la surface et fixez-les avec des chevilles à la chape (la feuille est déjà posée sur la colle). Une fois la colle sèche, retirez les planches, remplissez les trous de montage avec des clous liquides.

Faire fonctionner le panneau de fibres de bois sur le sol

Il y a une opinion que si vous peignez le panneau de fibres de bois avec de l’émail, cela fera un bon revêtement de sol. Ce n’est pas le cas car la surface de ponçage a une mauvaise adhérence. De plus, la surface est parfois recouverte d’une fine couche de déperlant.

Même une feuille imprégnée d’un hydrofuge doit être protégée de l’humidité par tous les moyens. Le plus simple et le plus abordable consiste à imprégner la surface de finition avec de l’huile de lin (sur laquelle la couche de finition sera posée). Le coût de l’huile de séchage est de 1 à 1,2 cu. e. / litre.

En outre, le matériau est bien adapté pour le dépôt rugueux de l’isolant (de l’intérieur!), En particulier la laine minérale – le panneau de fibres est perméable à la vapeur et permet à l’isolant de « respirer ». La plaque est traitée très facilement – elle est littéralement coupée avec un couteau. Le coût du panneau de fibres de bois dans la version de base:

  • d’une épaisseur de 2,5 mm – 1,5 cu manger2
  • avec une épaisseur de 3,2 mm – 2 cu. manger2

Curieusement, mais parmi les matériaux les plus modernes, une alternative au panneau de fibres M-1 n’a pas encore été trouvée. Les fabricants ne peuvent expérimenter qu’avec sa composition, en ajoutant des durcisseurs et des retardateurs de flamme, et faire varier les propriétés des consommateurs. Ce matériau bon marché, léger et confortable est indispensable comme couche de nivellement intermédiaire lors de la finition du sol..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité