Menuiserie: conseils professionnels, techniques et secrets

Points d’article



L’article contient des techniques professionnelles pour travailler le bois, pour la construction de cadres, d’échafaudages et d’autres opérations de menuiserie. Vous découvrirez les avantages et les inconvénients des vis et des clous autotaraudeurs, comment affûter les arêtes de coupe, obtenir des conseils professionnels sur l’organisation du travail.

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

La menuiserie est très courante dans notre pays, si riche en bois. Dans notre article, nous parlerons de la façon de rendre le travail du bois facile et sûr..

Clou ou vis

Ces deux quincailleries sont des compagnons constants du travail du bois. Avec l’invention de la vis autotaraudeuse, les clous auraient dû, semble-t-il, reculer dans l’arrière-plan, c’est-à-dire que la portée de leur application aurait dû être réduite au domaine des opérations auxiliaires. Cependant, ce type de fixation est demandé depuis plusieurs centaines d’années et aujourd’hui sa conception n’a pas changé..

Avantages d’un clou (par rapport à une vis autotaraudeuse):

  1. Tige puissante.
  2. Aucune électricité requise pour l’installation.
  3. Moins de déchets par lots.
  4. Retient bien la force de cisaillement.

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

Désavantages:

  1. Mauvaise tenue dans le bois sous l’effet de la force de traction.
  2. Usage unique (dans 50 à 60% des cas).
  3. Lors de l’installation, les pièces peuvent bouger des chocs (inconvénient).
  4. Démontage chronophage – le matériau est souvent déformé (de la cloueuse).
  5. Corrodé (non anodisé).

Sur la base de cette analyse simple, les ongles réguliers (lisses) sont mieux utilisés:

  1. Pour la fixation du matériau en feuille de toiture – ardoise.
  2. Pour travailler dans des endroits éloignés où il n’est pas possible d’utiliser un outil électrique.
  3. En cas de fixation multipoint (matériau en feuille mince).
  4. Dans les structures où la force est appliquée au cisaillement.

Ne doit pas être utilisé dans les cas:

  1. Réparation de meubles (sauf rembourrage).
  2. Pour presser des matériaux en feuilles épaisses (panneaux de particules, OSB) sur la base. En général, vous n’avez pas besoin d’essayer de poinçonner une planche de bois avec un clou – il y a un risque de gâcher toute la zone.
  3. Si la base (ce qui retient la partie principale de l’ongle) n’est pas en bois.

Seul un clou à vis spécial peut rivaliser avec une vis – il donne plus de 50% à l’effort contre le retrait.

Conseils pour travailler avec les ongles:

  1. Un clou rouillé continuera à s’oxyder dans la structure et le point d’attache se détachera 2 à 3 fois plus vite qu’un clou propre. Pour nettoyer la rouille, placez les clous dans un récipient (pas en verre) avec des gravats fins (fraction 1-5) et remplissez-le de carburant diesel, d’essence et de solvant. Secouez-le vigoureusement, plus longtemps sera le mieux – le diesel imbibera la rouille et les gravats nettoieront les ongles. Puis rincer à l’eau et sécher.
  2. Avant de retirer l’ongle, assurez-vous qu’il n’est pas à travers ou plié par l’arrière.
  3. Il est préférable de tenir de petits ongles avec des appareils spéciaux. Astuce maison – Insérez un clou dans un peigne.

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

  1. Pour les gros volumes de travail avec des clous de 50-100 mm, utilisez un marteau avec un support magnétique.

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

La vis a été inventée par Léonard de Vinci, mais pour que ce matériel puisse «conquérir le monde», il était nécessaire de créer une machine de production de masse. Aujourd’hui, des dizaines de millions de vis autotaraudeuses sont vissées chaque jour dans le monde..

Avantages à travailler avec une vis autotaraudeuse:

  1. Résiste à des charges de traction élevées.
  2. Fournit une bonne force de suivi.
  3. Utilisation multiple.
  4. Montage en douceur permettant une correction en déplacement.
  5. Démontage pratique.
  6. Plus résistant à la corrosion (que les clous).
  7. Moins de consommation de métal par unité et moins de poids.

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

Inconvénients des vis autotaraudeuses:

  1. Outil électrique requis (pour la menuiserie).
  2. Souvent, lors du serrage, les capuchons se cassent, après quoi il est difficile de retirer la vis autotaraudeuse. La même chose avec les cannelures renversées.
  3. Taux de rejet relativement élevé.
  4. Coût plus élevé.

Un vaste assortiment de vis, de vis autotaraudeuses et de leurs dérivés vous permet de trouver du matériel fileté pour n’importe quelle tâche. Ils sont disponibles pour le plastique, le bois, le béton et le métal. Ils sont utilisés partout où se trouvent les clous, y compris les meubles. Vis d’ancrage plus épaisses, avec double rainure de lame.

Ne pas utiliser:

  1. Sur des véhicules ou des objets avec des vibrations.
  2. Pour la fixation de feuilles minces là où il est impossible de faire un balayage.

Conseils pour travailler avec des vis et des vis autotaraudeuses:

  1. Les vis autotaraudeuses fines (3,2 mm) de plus de 35 mm se cassent dans 20% des cas lors de la première installation.
  2. Lors du vissage dans une dalle sans trou, une écaille se forme sur sa face arrière, ce qui peut créer un espace entre la dalle et la base. Dans ce cas, faites un trou préliminaire d’un diamètre de 1 à 2 mm plus grand ou plus petit que la vis autotaraudeuse.
  3. Lors du serrage avec un outil rotatif (tournevis, perceuse, perceuse à percussion, clé à chocs), ce n’est pas la vitesse qui compte, mais la force de serrage et le couple de l’outil. Plus ces indicateurs sont élevés, plus l’installation est efficace..
  4. Mettez-vous dans une position confortable avant le curling, surtout si vous prévoyez d’utiliser votre poids corporel. Si le matériel se casse ou glisse, vous pourriez être blessé ou l’outil pourrait tomber. Maintenez l’axe – le foret doit s’insérer exactement dans les cannelures et l’axe de la vis autotaraudeuse doit coïncider avec l’axe du foret (mandrin).
  5. Les fixations dans une cheville en plastique, les vis pour le bois et le métal ne conviennent pas toujours – dans la moitié des cas, elles tournent avec l’ancrage.

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

Affûtage des arêtes de coupe

Affûter les bords des perceuses, des ciseaux, des «plumes» est une entreprise responsable et nécessite un œil vif et une main ferme. Dans le feu de l’action, il n’y a pas le temps de se concentrer sur les petites choses, et de nombreuses opérations sont effectuées avec les outils à portée de main. Les bords sont généralement affûtés sur la meule de tronçonnage du broyeur. Dans ce cas, les règles suivantes doivent être respectées:

  1. Le grinder ne doit pas jouer! Le disque incliné ne permettra pas d’affûter exactement le bord.
  2. Avant le contact de travail, essayez l’angle d’affûtage sur la meuleuse éteinte – il devrait répéter celui d’usine. Si un élément (perceuse, ciseau) se casse, créez une nouvelle arête.
  3. Ne pas affûter « petit à petit » et selon plusieurs approches. La pince doit être une et jusqu’à ce que le plan soit complètement pointé.
  4. N’appuyez pas trop fort sur l’élément – le métal surchauffera et deviendra cassant.
  5. Lorsque vous travaillez, utilisez des lunettes, une visière ou gardez vos yeux à distance de sécurité.
  6. Après avoir développé la fibre de verre (lors de l’utilisation d’un disque pour le métal), remplacez le disque par un nouveau pour éviter la rupture du disque affaibli lors des travaux ultérieurs.

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

Petites choses utiles

Il est préférable de ne pas utiliser de fixation magnétique lors de l’assemblage de gros éléments, où une pression importante est requise – un petit morceau peut se coincer dans un arbre et sortir de la fixation.

Ayez un aimant dans vos outils – il est pratique de collecter du petit matériel, d’obtenir quelque chose de la profondeur (même un marteau d’un puits).

Si vous devez introduire beaucoup de matériel (vis ou clous) au même endroit, placez-les dans un morceau de mousse – ils seront à portée de main et ne s’effondreront pas.

Une lampe frontale vous permettra d’effectuer un marquage de haute qualité dans le crépuscule et les pièces mal éclairées.

Le pointeur laser sur l’outil électrique (en particulier sur la scie sauteuse) est nécessaire pour entrer dans la coupe en douceur dès le début. Ne vous concentrez pas dessus après avoir commencé la coupe – concentrez-vous sur les risques de la plate-forme. Mais le meilleur de tout, attachez le rail de guidage-balise de sorte que la plate-forme de la scie sauteuse le longe comme sur un rail. Dans ce cas, la qualité de la coupe sera comparable à une scie circulaire..

Travaux de menuiserie. Trucs, astuces et secrets de pro

En travaillant avec des gants de coton, surveillez leur état. Le fil non torsadé peut se coincer dans les pièces mobiles des mécanismes fonctionnant à grande vitesse, et des blessures sont alors possibles. Ne travaillez pas avec des gants mouillés. Cela augmente non seulement le risque de choc électrique, mais contribue également à l’hypothermie des mains (en hiver et en automne).

La pertinence des structures principales et auxiliaires en bois n’a pas diminué même aujourd’hui – ils ont commencé à fabriquer des produits combinés à partir de ce matériau – plaques pressées, longueurs épissées et bien plus encore. Dans les prochaines décennies, l’arbre ne sortira pas du chiffre d’affaires de la construction, donc ces recommandations seront toujours utiles.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité