Comment faire un grenier de vos propres mains

Points d’article



Il existe plusieurs façons d’agrandir l’espace de vie de votre maison. L’un d’eux est la construction et l’aménagement du plancher du grenier. Nous vous expliquerons comment faire un grenier, quels travaux et dans quel ordre vous devez effectuer, ainsi que ce à quoi vous devez prêter une attention particulière lors de la conception et de la construction d’un grenier..

Comment faire un grenier de vos propres mains

Conception du grenier: ce qu’il faut considérer

Toute construction ou reconstruction commence toujours par un projet. Il est nécessaire pour tout désigner, même les plus petits nœuds et moments, dont l’omission à l’avenir peut coûter beaucoup d’investissement. De plus, lors de la construction d’un plancher de grenier au-dessus d’un bâtiment déjà résidentiel, il est nécessaire de procéder à un examen des murs porteurs et des fondations. Ceci est particulièrement important dans la construction privée, car dans la plupart des cas, tous les travaux ont été effectués à la main et avec le temps, des fissures et autres défauts peuvent se former..

Comment faire un grenier de vos propres mains

Lors de la construction d’un grenier, il est nécessaire de prévoir certains points:

  1. Angle d’inclinaison du toit. La quantité d’espace utilisable dans la pièce mansardée en dépend directement. La pente dépend également des conditions climatiques. Pour un climat tempéré avec peu de précipitations en hiver, les toits à faible pente sont plus adaptés, et pour les zones à pluies fréquentes et fortes, il est préférable de choisir des toits plus surélevés.
  2. Le grenier nécessite une bonne chaleur et une bonne étanchéité. N’oubliez pas que ce sol est le plus proche possible de l’environnement extérieur, ce qui signifie que le transfert de chaleur sans isolation thermique appropriée sera très important. Ceci est lourd de coûts de chauffage supplémentaires en hiver et de refroidissement en été. Et la pénétration de condensation du toit peut entraîner de gros problèmes..
  3. Le choix du matériau de couverture en termes d’isolation phonique et de protection contre les fuites éventuelles. De plus, il ne faut pas oublier le traitement de la pièce en bois avec protection incendie.
  4. L’emplacement des escaliers. Pour économiser de l’espace, vous pouvez l’installer à l’extérieur de la maison. Les escaliers intérieurs sont beaucoup plus pratiques pour se déplacer à l’intérieur de la maison, mais ils prennent généralement beaucoup de place. Alternativement, vous pouvez monter une échelle de plafond pliante.
  5. Disposition des pièces, des structures et lieu d’installation des cloisons intérieures.
  6. Le nombre d’équipements électriques, sa capacité, l’emplacement du câblage.
  7. Localisation des canalisations, radiateurs, leur capacité et leur emplacement.
  8. Emplacement des futures fenêtres, leurs dimensions.

Comment faire un grenier de vos propres mains

Avant de commencer les travaux, il est nécessaire d’établir un plan, une liste des matériaux nécessaires, un devis général de construction.

Installation d’une structure en bois

La structure du toit en bois peut être conditionnellement divisée en deux parties: le mauerlat et le système de chevrons. Considérez l’installation de ces éléments séparément.

Le Mauerlat est installé en premier. Il s’agit d’une poutre en bois avec des dimensions de 10×10 à 40×40 cm. Mauerlat est monté sur le dessus du mur sur une couche d’étanchéité pré-posée en matériau de toiture ordinaire, eurorubéroïde, un film spécial de polypropylène dense ou de membrane en PVC.

Comment faire un grenier de vos propres mains

Le plus souvent, le Mauerlat est fixé au mur avec des montants à travers les trous traversants de la poutre. Ensuite, les écrous sont vissés sur les goujons.

Nous procédons à l’installation du système de chevrons. C’est l’élément le plus important du toit. Les chevrons sont considérés comme porteurs, car tout le toit, avec l’isolation thermique, repose sur eux. Ils doivent pouvoir supporter le poids de la neige en hiver et les effets du vent.

Système de chevrons de grenier Une des options pour le système de chevrons de grenier: 1 – chevrons suspendus; 2 – grand-mère; 3 – serrage; 4 – courir; 5 – chevrons en couches; 6 – rack; 7 – accolade; 8 – Mauerlat; 9 – poutres de plancher

Pour le système de fermes, le bois de pin avec une teneur en humidité allant jusqu’à 20% est le mieux adapté. Avant d’assembler la charpente du toit, son arbre doit être traité avec une imprégnation contre les ravageurs, les moisissures et le feu.

Comment faire un grenier de vos propres mains

Lors de la première étape du montage de la structure en treillis, vous pouvez créer un gabarit pour mesurer les fermes restantes. Pour ce faire, vous devez connecter les planches à l’angle souhaité en haut du bâtiment, puis les attacher avec une barre transversale. Après cela, des découpes sont faites sur le Mauerlat pour les chevrons. Selon ce modèle, les fermes sont assemblées au sol, soulevées et montées. Les coins supérieurs des chevrons sont reliés par des supports latéraux plats. L’installation doit être effectuée d’abord le long des bords, puis le reste est monté.

Comment faire un grenier de vos propres mains

Les chevrons sont attachés au Mauerlat avec des broches et des supports. Il est recommandé de fixer les fermes avec des panneaux légers. Cette conception des chevrons les empêche de se déplacer sous l’influence du vent. Les déformations possibles des chevrons peuvent être évitées en installant des barres transversales verticales à leur connexion supérieure.

Comment faire un grenier de vos propres mains

Après avoir installé les chevrons, il est nécessaire de vérifier l’horizontale et la régularité de l’installation à l’aide d’un niveau. Vous devez également évaluer dans quelle mesure les chevrons et les poutres tiennent fermement et en toute sécurité. Le toit doit être solide et fiable.

Installation de la partie toiture du grenier

Ainsi, le squelette du toit est créé. À l’étape suivante, des lattes de lattes sont clouées aux chevrons pour le futur matériau de toiture. Un film d’étanchéité ou une membrane de superdiffusion est fixé à la caisse à l’aide de supports de bas en haut, se chevauchant, au-dessus desquels, selon le type de matériau de toiture, des contre-lattes ou du contreplaqué résistant à l’humidité.

Comment faire un grenier de vos propres mains

L’isolation est montée sous l’étanchéité. L’isolation thermique en basalte ou en fibre de verre est généralement utilisée, moins souvent d’autres types de matériaux, par exemple, ecowool. L’isolation thermique doit remplir complètement l’espace entre les chevrons. Il devrait y avoir un film pare-vapeur sous l’isolant. Il empêche l’humidité de pénétrer dans l’isolant depuis la pièce..

Comment faire un grenier de vos propres mains

Au cours de l’exécution des travaux, vous devez vous rappeler les inserts dans le toit pour les puits de lumière. Dans les lieux de leur installation, il est nécessaire de renforcer le système de chevrons avec plusieurs barres. La surface totale des fenêtres doit être environ 10 fois inférieure à la surface de la pièce où elles sont installées. Après tous ces travaux, le matériau de toiture peut être installé.

Comment faire un grenier de vos propres mains

Ceci complète les travaux extérieurs sur la construction du grenier de la maison. Vous pouvez commencer à effectuer des communications et la décoration intérieure des chambres.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité