Technologies d’abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Parlons des technologies de journalisation existantes et sont activement utilisées actuellement. Notre site de conseils vous expliquera non seulement comment construire une maison en rondins, mais vous indiquera également les avantages et les inconvénients de chaque technologie. Pour plus de clarté, nous donnons des exemples de photos de différentes abattages de cabanes en rondins.

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Cela ne fonctionnera pas simplement pour connecter des journaux ronds ensemble! Tout le monde comprend cela, même les gens qui sont très loin de la construction. C’est pourquoi, pour que les couronnes des grumes s’emboîtent parfaitement, diverses technologies de coupe sont utilisées. Quelle que soit la technique choisie, vous aurez certainement besoin d’outils:

  • un marteau;
  • hache de charpentier;
  • ciseau;
  • tronçonneuse;
  • percer et percer le bois;
  • tronçonneuse;
  • dispositif pour marquer les bols de la maison en rondins – diable.

Comme notre site sovetov.ru l’a déjà écrit, les bûches sont traditionnellement liées à des chevilles, le plus souvent en bouleau.

Important! Les experts conseillent de procéder d’abord à un assemblage grossier de la maison en rondins sur le terrain. Il est nécessaire d’ajuster tous les éléments, puis de dérouler la structure et de la remonter, déjà sur la fondation, à l’aide de chevilles et d’isolant. Auparavant, tous les éléments en bois devaient être traités avec des antiseptiques..

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Bûche d’abattage dans un bol

C’est la méthode la plus traditionnelle, russe et la plus répandue pour abattre une maison en rondins. Il est très facile de le reconnaître de loin – les couronnes et les restes d’extrémité dépassent du mur dans les coins. Habituellement, la saillie est d’environ 30 cm de la connexion du château elle-même.

La méthode est assez simple – une encoche est découpée dans la couronne, un bol, qui devient une rainure qui permet à deux bûches d’être connectées aussi étroitement que possible. La largeur d’un bol semi-ovale est généralement de 150 à 200 mm et la profondeur doit être égale à la moitié du diamètre de la couronne.

Avantages de couper dans un bol:

  • Installation simple;
  • Vitesse de construction élevée;
  • Les coins sont esthétiquement agréables grâce aux couronnes saillantes;
  • Les coins sont protégés du soufflage, il n’y a pas besoin de finition supplémentaire;
  • La maison en rondins est très stable.

Le principal inconvénient de cette technologie est la consommation supplémentaire de bois. Les couronnes saillantes «mangent» une partie de la longueur de la bûche, ce qui réduit la surface des locaux à l’intérieur du cadre.

Précisons que le hachage dans le bol peut être différent:

  • En un éclair, lorsque la rainure est sélectionnée en bas de la couronne;
  • Dans l’ochlop – en haut de la couronne.

L’abattage est beaucoup plus populaire. L’emplacement du bol au fond le protège en lui-même des précipitations et de la pénétration d’humidité. De plus, il est si facile de travailler plus facilement.

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Abattage dans la patte

La différence entre couper dans un bol est évidente et immédiatement frappante sur les photos présentées. Le principal avantage est d’économiser du bois, il n’y a pas de couronnes saillantes, les bûches sont jointes bout à bout, utilisées autant que possible, sur toute la longueur.

Mais l’abattage présente de nombreux inconvénients:

  • Les coins nécessiteront une finition et une isolation supplémentaires;
  • Le processus lui-même est plus technologique, il implique la possibilité d’utiliser des outils de menuiserie, il faut très clairement respecter les dimensions afin d’obtenir une connexion étanche.

Il est facile de comprendre comment l’abattage est effectué – vous devez vous rappeler comment les murs des maisons sont assemblés à partir d’un bar. Aux extrémités des bûches, l’excès de bois est enlevé, la patte elle-même est découpée – une saillie qui deviendra un élément de connexion.

Les options de coupe suivantes sont disponibles:

  • Patte droite;
  • Patte droite, mais déjà avec un dégagement, c’est-à-dire une épine;
  • Le pied oblique est une variante populaire appelée queue d’aronde;
  • Pied oblique, mais avec dégagement.

Une patte droite est l’option la plus simple, mais ces angles sont les plus soufflés, les plus peu fiables. Par conséquent, cette technique n’est utilisée que dans la construction de hangars et autres dépendances..

Important! La bûche avec le plus petit diamètre doit être coupée en premier. Il deviendra la référence lors de la préparation du reste des logs. Il est pratique d’utiliser un modèle – un carré inscrit dans un cercle, avec des marques marquées.

Couper une jambe droite commence par trouver et marquer le centre de la circonférence de la bûche et les bords de la jambe. Les dalles qui se sont avérées superflues sont enlevées. Épine, dégagée, coupée avec un ciseau en haut de la couronne.

Le pied en queue d’aronde suppose que les côtés sont parallèles, tandis que le haut et le bas forment un trapèze. Dans ce cas, les angles d’inclinaison des bords doivent être les mêmes pour les deux jantes de liaison. Une épine pour le pied oblique est également coupée sur le bord supérieur. Cela rendra la connexion plus durable.

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Coupe canadienneet cabanes en rondins

À première vue, cette technologie est très similaire au hachage traditionnel au bol. Cependant, il existe des différences. Le bol russe est semi-ovale, mais le bol canadien a une forme un peu pointue, plutôt trapézoïdale. De plus, les jantes sur les côtés sont soigneusement ajustées pour assurer une connexion étanche.

Le principal avantage de l’abattage canadien est que, contrairement au bol russe, le sceau sous forme de ruban est placé dans un canal spécial entre les bûches et n’est tout simplement pas visible de l’extérieur. Autrement dit, le bol est mieux protégé des précipitations, les couronnes ne pourrissent pas.

De plus, après le rétrécissement de la maison en rondins coupée à l’aide de la technologie canadienne, tous les interstices sont bloqués, aucun calfeutrage n’est nécessaire..

Le principal inconvénient est que la technologie de marquage et de coupe du bol est plus compliquée, tous les artisans ne peuvent pas y faire face. De plus, comme le notent certains experts, les perles en bas et en haut des couronnes les rendent plus minces, ce qui peut affecter négativement la résistance et la conductivité thermique des coins..

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Technologies d'abattage de grumes: description, avantages, inconvénients, exemples

Cabane en rondins norvégienne ou transport d’armes à feu

En norvégien, lafteverk signifie simplement maison en rondins. Cependant, la technologie de coupe elle-même présente un certain nombre de différences. Tout d’abord, nous notons que ce n’est pas une bûche ronde qui est utilisée, mais un lit – une bûche avec deux bords pleins sur les côtés. Il est d’usage d’appeler ces grumes coupées sur les côtés, en fait, « chariot ».

Le diamètre requis est de 400 à 500 mm. Le joint, surnommé le « Norwegian Lock », est une encoche en forme de coin qui ressemble un peu à une selle. Il y a un secret dans ce « verrou » – une rainure secrète pour la connexion avec une pointe, ce qui rend la fixation plus durable. À l’instar de l’abattage canadien, le norvégien fournit une connexion sans espace après le retrait, de sorte qu’un nouveau calfeutrage n’est pas nécessaire non plus..

Important! Pour découper l’articulation à l’aide de la technologie norvégienne, on n’utilise pas une hache ordinaire, mais une herminette – une hache avec la lame perpendiculaire au manche.

Les avantages de l’abattage norvégien sont l’étanchéité de l’isolation dans le bol, l’économie et l’augmentation de la surface utilisable. Les murs sont plats en raison de l’utilisation d’un chariot, ce qui facilite l’installation des communications et de la décoration intérieure en général.

Un inconvénient majeur est le fait que la couche de bois supérieure, la plus durable, est enlevée. Une protection minutieuse, une imprégnation avec des antiseptiques est nécessaire. De plus, les surfaces latérales peuvent se fissurer..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité