Les erreurs les plus courantes lors de la construction d’un bain

Cela arrive – il semble que j’ai pris un bain de vapeur, tout est comme d’habitude, mais je n’avais aucune envie de venir ici une deuxième fois. Et l’état de santé n’est pas très bon – j’ai mal à la tête, une sorte de fatigue … Cela peut être la preuve que le bain a été construit avec des erreurs. Voyons quelles sont les erreurs les plus fréquentes..

Les erreurs les plus courantes lors de la construction d'un bain

La première erreur – petite taille

L’une des procédures de bain indispensables consiste à prendre un bain de vapeur. Imaginez maintenant un hammam dans lequel le préposé ne peut même pas balancer un balai sur une personne allongée sur une étagère normalement. De plus, il ne peut pas travailler à deux mains. Inconvénient, non? Selon les experts, une personne dans un hammam de type familial devrait avoir au moins 1,3 m2. Les experts appellent un cube la forme idéale pour un hammam, dont les dimensions minimales sont de 2,65 m de longueur, largeur et hauteur. Pour cette raison, les bains en tonneau sont critiqués par les professionnels du bain, car il est généralement très difficile de s’envoler à deux mains..

Les erreurs les plus courantes lors de la construction d'un bain

Erreur deux – mauvaises étagères

La largeur des étagères du hammam doit être d’au moins 80 à 85 cm afin que la personne allongée dessus ne pende pas les mains. Les experts conseillent de plier les étagères inférieures. Si une personne est allongée en haut, le préposé pourra l’approcher de près avec des balais et ne pas poser ses pieds sur le niveau inférieur. Vous devez également choisir la hauteur optimale des étagères, surtout si les enfants et les personnes âgées visitent le hammam – ils doivent être à l’aise pour grimper.

Les erreurs les plus courantes lors de la construction d'un bain

Erreur trois – ventilation incorrecte

Nous avons écrit en détail sur l’importance d’organiser la ventilation dans la baignoire et ses options. S’il n’y a pas de ventilation adéquate dans le hammam, le dioxyde de carbone s’accumule rapidement dans la pièce, ce qui entraînera des maux de tête pour les personnes présentes. Selon les experts, le bain devrait avoir trois niveaux de ventilation: alimentation, évacuation et contrôle. Le canal d’alimentation est équipé dans la zone de la porte, au bas du poêle. Régulation – sur le mur opposé au poêle, pas haut du sol, et le conduit de sortie – au plafond, cela vous permettra d’abaisser rapidement la température en cas de surchauffe du bain.

Les erreurs les plus courantes lors de la construction d'un bain

Erreur quatre – mauvais choix de four

Le plus important est que le poêle choisi corresponde à la taille du hammam. Vous devez lire attentivement les instructions des fabricants de fours prêts à l’emploi – cela doit indiquer la pièce pour laquelle ils sont conçus. Un poêle trop faible ne permettra pas de chauffer le hammam à la température désirée, trop fort – il surchauffera rapidement. Les experts conseillent de choisir un poêle avec une petite marge. Par exemple, si vous avez un hammam d’un volume de 15 m3, alors il est conseillé de choisir un poêle conçu pour une pièce d’un volume de 20 m3.

Important! Les professionnels du bain recommandent fortement de placer le poêle plus près de la porte. Cela garantira la ventilation et le reste de l’espace pourra être utilisé au maximum..

Les erreurs les plus courantes lors de la construction d'un bain

Erreur cinq – cheminée courte et mal installée

Si la cheminée du poêle est trop courte, elle ne donnera pas un tirage normal. Selon les experts, pour un appareil de chauffage conçu pour un hammam d’un volume de 15 m33, la longueur de la cheminée doit être d’environ 5 m De plus, il est très important de faire une unité d’extinction d’incendie à l’endroit où la cheminée traverse le toit afin de protéger la baignoire du feu. Aujourd’hui, les cheminées sandwich sont populaires, à double circuit, avec une couche isolante à l’intérieur et une coque de protection. Idéalement, la cheminée doit être droite – les courbures peuvent entraîner une perte de tirage et un burnout.

Les erreurs les plus courantes lors de la construction d'un bain

Erreursixième – mauvaise disposition de l’approvisionnement en eau et des égouts

Il est très conseillé de faire couler une alimentation en eau vers le hammam, afin de ne pas courir avec des seaux et des seaux. Il est pratique s’il y a un mélangeur dans la pièce principale du bain pour prélever de l’eau pour verser et créer de la vapeur. De plus, les experts insistent sur le fait que le hammam devrait avoir un canal pour l’évacuation de l’eau, auquel cas la pièce sera simplement lavée du tuyau. Les drains d’égout peuvent être ronds, linéaires, carrés. Linéaire est généralement placé le long de la porte et rond ou carré – au centre. Pour que l’eau s’écoule dans le canal, le sol est réalisé en légère pente.

Important! Si le sol du hammam est carrelé, il est impératif que vous ayez besoin de sous-verres et de parquet en bois afin de ne pas marcher sur la surface en céramique froide en descendant de l’étagère chaude. Mieux encore – sol chaud sous les carreaux.

Les erreurs les plus courantes lors de la construction d'un bain

Erreur septièmeMai – manque d’accessoires

Vous direz que tous ces arrosoirs, balais, chapeaux, serviettes et draps sont exagérés, vous pouvez le faire. Pendant ce temps, ce sont toutes ces petites choses qui sont en fait des accessoires pratiques et utiles pour le bain, le rendant confortable et surtout agréable à visiter..

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité