Causes d’une éruption cutanée chez les nouveau-nés – types d’éruptions cutanées, symptômes et traitement

Le contenu de l’article



Si une éruption rouge apparaît sur le corps d’un nouveau-né ou d’un nourrisson, les problèmes de santé des enfants ne sont pas exclus. La tâche des parents est de répondre à temps à des symptômes alarmants, de consulter un pédiatre et d’exclure le développement de la scarlatine et de la varicelle. Après le diagnostic, le médecin traitant vous dira comment vous débarrasser complètement de la maladie infantile et de ses complications potentielles. Il est nécessaire de traiter les symptômes de manière complète, mais pour commencer, cela ne fait pas de mal de déterminer l’étiologie du processus pathologique.

Qu’est-ce qu’une éruption cutanée?

Ce sont des éruptions cutanées sur la couche supérieure de l’épiderme, qui sont de nature bactérienne, virale ou infectieuse. Ils surviennent sous l’influence d’un facteur provoquant, deviennent la cause de démangeaisons, d’enflure, de rougeur de la peau. En fait, c’est une des manifestations des allergies qui, en l’absence de traitement rapide, peuvent faire d’une «personne allergique en bonne santé» une personne autrefois en bonne santé. L’éruption semble dégoûtante, viole la structure homogène de la peau, crée des conditions favorables au développement de processus infectieux purulents.

Éruption cutanée hormonale chez les nouveau-nés

Les microbes ne deviennent pas toujours la principale cause des éruptions cutanées, les changements hormonaux dans le corps du nourrisson ne sont pas exclus. Par exemple, après la naissance d’un bébé pendant 2-3 semaines, un excès d’oestrogènes prédomine, ce qui entraîne une fascination des glandes mammaires et l’apparition d’éruptions cutanées caractéristiques sur la peau. Le phénomène est temporaire, mais fait peur aux jeunes parents. Extérieurement, c’est une acné abondante qui a un contenu dense, semblable aux signes d’acné. Cependant, le pus n’est pas liquide dans sa consistance, il ressemble à un grain entier de blanc.

L’éruption hormonale chez les nouveau-nés est également appelée néonatale, acné, trois semaines. Vous pouvez vous débarrasser des éruptions cutanées caractéristiques sans médicament, vous devez attendre – plusieurs semaines. Pour éliminer les boutons, une diminution de la concentration d’hormones féminines dans le corps de l’enfant, les œstrogènes, est montrée, ce qui est précisément la principale cause du processus pathologique.

La pustulose néonatale des nouveau-nés, qui implique une « floraison dermique » hormonale chez les enfants des premiers jours de la vie, est souvent localisée dans la partie supérieure du corps – sur la tête, le cou, le visage et le dos. Par conséquent appelé céphalique. Afin de se débarrasser des symptômes désagréables, il est nécessaire d’observer des règles d’hygiène personnelle adéquates du bébé. Dans ce cas, la maladie disparaît d’elle-même pendant 2-3 jours.

Éruption cutanée hormonale chez un bébé sur le visage

Éruption allergique chez un nouveau-né

La raison de ces éruptions cutanées est l’effet d’un facteur provoquant, qui peut être un allergène alimentaire, des produits chimiques ménagers, des cosmétiques. De plus, les stimuli externes ne sont pas exclus de l’origine domestique, naturelle, chimique. Dans tous les cas, l’éruption cutanée du bébé a la même apparence, provoquant des démangeaisons, des brûlures, un inconfort interne et une instabilité émotionnelle. Ce symptôme désagréable caractérise à la fois plusieurs maladies présentées ci-dessous, un diagnostic différentiel est donc obligatoire. Donc:

  1. Allergie alimentaire. Il apparaît souvent sur les joues des enfants en raison de la pénétration d’un allergène dans le tube digestif. L’infection peut pénétrer dans le corps d’un nouveau-né avec le lait maternel.
  2. Allergie de contact, également appelée allergie domestique. Apparaît en contact direct avec la peau avec des allergènes externes – substances potentiellement dangereuses. Provoquer une telle réaction allergique chez un nouveau-né peut être l’odeur de peinture, de poils d’animaux.
  3. Allergie aux médicaments. L’éruption rouge devient un effet secondaire d’un traitement conservateur prolongé du nouveau-né et pas seulement. Dans le contexte d’une maladie du système immunitaire qui s’affaiblit, un organisme nouveau-né n’est pas en mesure de résister à l’intoxication partielle du corps par les comprimés.
  4. Urticaire. Il s’agit d’une forme compliquée de réaction allergique dans laquelle l’éruption rouge est petite, abondante. Sujette aux cloques. Extérieurement, l’éruption ressemble à une brûlure d’ortie, d’où le nom. Choc anaphylactique, l’œdème de Quincke devient une complication pour un nouveau-né..
  5. Chaleur épineuse. L’éruption cutanée chez le bébé apparaît dans les plis de la peau en raison de la transpiration altérée de ces zones. Les foyers de la pathologie sont l’aine, le dos, la région des aisselles, le cou. La tâche principale des parents est de rétablir le transfert de chaleur du nouveau-né, d’habiller le bébé en fonction de la météo, de retirer l’éruption cutanée.
  6. Dermatite à couches. Il se produit au contact des couches humides, car les excréments liquides et l’urine irritent la peau sensible. D’abord, une irritation apparaît, puis – une érythème fessier et des plaies. Les parents doivent suivre les règles d’hygiène personnelle d’un nouveau-né.
  7. La dermatite atopique. Une maladie cutanée courante dans laquelle une éruption cutanée apparaît chez un nouveau-né. Les foyers de pathologie sont les joues et le menton, les jambes et les bras, les fesses des enfants. L’éruption démange, rend le nouveau-né nerveux, irritable.

Éruptions infectieuses chez les nouveau-nés

Si une infection virale devient la cause d’une éruption cutanée abondante sur la peau, cette condition est lourde de conséquences graves pour la santé du nouveau-né et pas seulement. Les symptômes supplémentaires sont la fièvre, la fièvre et une perturbation de la digestion systémique. Avant de choisir des médicaments pour traiter une éruption cutanée, il est démontré qu’il clarifie le diagnostic chez le nouveau-né. Qu’est-ce que cela peut être pour une maladie?

  1. Varicelle. L’éruption est abondante, localisée dans tout le corps. Chaque bouton a un contenu liquide. Après une ouverture arbitraire, la bulle se dessèche et la croûte disparaît, laissant temporairement une tache sur le corps. Tous les parents ont une description d’une maladie caractéristique, car presque tout le monde a eu la varicelle dans l’enfance.
  2. Scarlatine. L’éruption se propage rapidement dans tout le corps; en outre, les amygdales enflammées sont impliquées dans le processus pathologique. Après avoir éliminé les éruptions cutanées, des taches visibles restent sur le corps, sujettes à peler. Isoler un nouveau-né malade pendant 10 jours et traiter d’urgence.
  3. Rubéole et rougeole. Ce sont des maladies infantiles bien connues avec une éruption cutanée abondante, qui sont mieux transférées à 1-3 ans de vie sans complications potentielles. Chez un nouveau-né, les taches se fondent dans de vastes foyers, tandis que le patient lui-même souffre de température élevée, de signes de fièvre.
  4. La roséole présente des symptômes similaires à la rubéole. L’éruption se combine en grands foyers, tandis que la peau est sujette à la sécheresse et à la desquamation. Le principal agent causal de la maladie est un simple virus de l’herpès, le traitement conservateur est compliqué. Lorsqu’il est pressé avec un doigt, il pâlit immédiatement.
  5. Muguet. La maladie a une origine fongique et les éruptions cutanées se sont propagées aux muqueuses du nouveau-né. L’activité d’un champignon pathogène ne peut être supprimée que par des méthodes conservatrices – un mélange de médicaments aidera. L’éruption fongique du nouveau-né est traitée avec une composition de soude fraîche..

L'enfant a la varicelle

Comment traiter une éruption cutanée

Si de l’acné, une chaleur épineuse ou des symptômes d’acné apparaissent sur la peau d’un nouveau-né, il est urgent de consulter un dermatologue pédiatrique. L’automédication superficielle est exclue, sinon les manifestations deviendront encore plus abondantes. Après avoir déterminé le facteur provoquant et l’avoir complètement éliminé, le traitement est conservateur; des méthodes alternatives de médecine alternative peuvent également être impliquées.

Partout sur le corps

Si une petite éruption cutanée de démangeaisons se propage dans tout le corps, il est possible que ce soit une chaleur épineuse. Pour son élimination productive, il est important de contrôler le transfert de chaleur de l’organisme nouveau-né, d’appliquer correctement les miettes sur le sein pendant l’allaitement, tandis que le matin et tous les soirs organiser le bain avec l’ajout d’une décoction de camomille, de chélidoine ou d’une série d’eau.

Sur les joues

C’est un signe éloquent de diathèse. Par conséquent, avant de retirer l’éruption cutanée d’un nouveau-né, il est nécessaire de revoir votre alimentation et d’en exclure les allergènes potentiels. L’irritant pénètre dans le corps du bébé avec du lait maternel, causant des problèmes à maman et à bébé. Pour éliminer les symptômes désagréables, le médecin prescrit des antihistaminiques légers ou boit un faible bouillon de camomille.

Sur le cou

Cela peut être une manifestation de la dermatite de contact, lorsque la peau délicate entre en contact avec des matériaux de vêtements synthétiques. Il est important d’exclure le contact de la personne non congénitale avec un allergène potentiel, en plus d’utiliser la pommade Sudocrem. Le médicament n’est pas gras, ne contient pas d’alcool, soulagera l’inflammation, l’enflure et les rougeurs, tout en ne desséchant pas la peau, en réduisant les foyers d’éruption cutanée.

Une éruption cutanée sur le cou de l'enfant

Sur le front

Dans ce tableau clinique, l’enfant blessé n’est pas recommandé de porter un chapeau, alors qu’il est indiqué d’utiliser à l’extérieur une solution faible de permanganate de potassium et à l’intérieur – des gouttes de Fenistil, pour les enfants à partir de 1 an. Il est important que la solution ne pénètre pas dans l’oreille, humidifie le coton et traite chaque plaie qualitativement. À traiter jusqu’à disparition complète de l’éruption caractéristique.

Sur l’estomac

Il s’agit d’un signe caractéristique de la dermatite atopique, sujette sans traitement en temps opportun à l’évolution chronique. Le nouveau-né est censé donner des antihistaminiques et des probiotiques, selon la catégorie d’âge et les recommandations du pédiatre, baigner quotidiennement le bébé dans la camomille et la succession, alors qu’il est nécessaire de contrôler la nutrition de la mère allaitante.

Dans le périnée

Il s’agit d’un signe caractéristique de la dermatite à couches chez un nouveau-né. Pour se débarrasser rapidement de l’éruption caractéristique de l’entrejambe, vous devez suivre attentivement les règles d’hygiène personnelle des miettes, examiner tous les plis, utiliser de la poudre et des couches uniquement à partir de matériaux hypoallergéniques, acheter de la crème Bepanten pour un traitement régulier des zones à problèmes.

Sur les mains

Lorsqu’une éruption cutanée apparaît sur les mains, il est important d’exclure une maladie infectieuse infantile. Pour ce faire, avec le nouveau-né, consultez un pédiatre, passez un examen et différenciez le diagnostic. Si l’apparition de l’éruption n’est pas précédée d’un processus non infectieux, le phénomène est temporaire, passe indépendamment après avoir éliminé l’allergène du corps. Sinon, il est secoué d’être traité médicalement, parfois avec des antibiotiques.

Autour des yeux

Il est possible que cela soit le résultat de l’utilisation de lingettes humides contenant des parfums et de l’alcool. Il est nécessaire d’abandonner immédiatement ces produits cosmétiques, sinon une éruption cutanée caractéristique deviendra bientôt courante pour un nouveau-né. Pour éliminer les symptômes d’allergies, vous pouvez utiliser des feuilles de thé non cuites comme lotions ou une décoction de camomille par voie orale

Éruption néonatale chez les nouveau-nés – photo

Manifestations d'une éruption cutanée néonatale sur le visage d'un enfant

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité