Comment accrocher des conduits d’air

Peut-ĂȘtre parmi les professionnels, le plus courant est la fixation de conduits rectangulaires avec un goujon et un profil, qui peuvent ĂȘtre de deux types principaux: en forme de Z et de L. Dans les deux cas, la fixation au conduit est rĂ©alisĂ©e Ă  l’aide de vis autotaraudeuses..


Photo 1.1. Fixation au moyen d’un profil en Z et d’un goujon
Photo 1.2. Fixation au moyen d’un profil en L et d’un goujon

Il n’y a pas de diffĂ©rence fondamentale entre les profils en forme de L et de Z (photo 1.1, 1.2), mais gĂ©nĂ©ralement le profil en Z est utilisĂ© lors de la fixation de conduits d’air plus massifs, car dans ce cas, un coin supplĂ©mentaire supporte le corps du conduit d’air par le bas, supprimant une partie de la charge des vis et donnant la structure rigiditĂ© supplĂ©mentaire. De plus, aux endroits oĂč les profilĂ©s sont fixĂ©s au goujon, il doit y avoir des joints en caoutchouc qui compensent les lĂ©gĂšres vibrations du conduit et rĂ©duisent le niveau sonore.


Photo 1.3. Fixation avec une traverse et un goujon
Photo 2.1. Fixation avec une pince et un goujon

S’il est nĂ©cessaire d’installer un conduit d’air rectangulaire de dimensions impressionnantes (avec un cĂŽtĂ© de plus de 600 mm), utilisez gĂ©nĂ©ralement une fixation avec des goupilles et une traverse (photo 1.3). Avec ce mode d’installation, le conduit d’air repose sur une traverse, et les Ă©ventuels mouvements latĂ©raux sont limitĂ©s par des goupilles. IdĂ©alement, pour un ajustement serrĂ© et une meilleure isolation phonique, un profilĂ© en caoutchouc spĂ©cial est placĂ© entre le conduit et la traverse. Ainsi, avec une fixation transversale, le corps du conduit n’est pas endommagĂ© par des vis autotaraudeuses, et par consĂ©quent, cette mĂ©thode est la plus prĂ©fĂ©rable lors de l’installation de conduits d’air isolĂ©s thermiquement et insonorisĂ©s..

Lire la suite  Air pur dans l'appartement

Lors de l’installation de conduits d’air circulaires, des pinces et des goujons sont le plus souvent utilisĂ©s (photo 2.1). Cette mĂ©thode est simple, efficace et vous permet d’installer des conduits d’air conventionnels et calorifugĂ©s avec un succĂšs Ă©gal. L’essentiel est d’avoir sous la main un jeu de pinces du diamĂštre requis.


Photo 3.1. Fixation avec du ruban perforé sans pince

Cependant, dans un certain nombre de cas, les conduits ronds et rectangulaires sont fixĂ©s Ă  l’aide de ruban perforĂ©. Dans le premier cas, une boucle est faite, et dans le second, le ruban perforĂ© est accrochĂ© sur le boulon Ă  la jonction des conduits d’air les uns avec les autres (photo 3.1). Un tel support est certainement moins cher (le coĂ»t du ruban perforĂ© ne dĂ©passe pas 11-14 roubles par mĂštre), mais il prĂ©sente un certain nombre d’inconvĂ©nients. Tout d’abord, il ne fournit pas la rigiditĂ© appropriĂ©e, et par consĂ©quent, le conduit d’air commence souvent Ă  «marcher» et Ă  vibrer. De plus, lors de la fixation des conduits sur du ruban perforĂ©, il est difficile de les aligner en hauteur. En consĂ©quence, le niveau de bruit augmente fortement et en cas d’erreurs Ă©videntes dans l’installation, une violation de l’Ă©tanchĂ©itĂ© de l’itinĂ©raire peut se produire. Si nous utilisons du ruban perforĂ© lors de l’installation, il est prĂ©fĂ©rable de l’utiliser avec des pinces (photo 3.2). Les installateurs expĂ©rimentĂ©s limitent gĂ©nĂ©ralement l’utilisation de ruban perforĂ© aux conduits d’air ronds jusqu’Ă  150-200 mm de diamĂštre, et lors de la pose de grands conduits d’air, ils prĂ©fĂšrent utiliser des types de connexions plus fiables..

Lire la suite  Une maison en ville, presque comme dans un village

La mĂ©thode de fixation des conduits d’air au plafond n’est pas moins importante. Pour cela, on utilise gĂ©nĂ©ralement des ancrages mĂ©talliques de haute qualitĂ©, dont le mĂ©canisme de fixation est gĂ©nĂ©ralement similaire Ă  la façon dont une cheville en plastique « s’accroche » au mur sous l’influence d’une vis (photo 4).


Photo 4. Ancre Ă  poser

Les ancres sont insĂ©rĂ©es dans un trou prĂ©-percĂ© et, Ă  l’aide d’un ciseau spĂ©cial, une membrane est Ă©liminĂ©e, sĂ©parant la partie filetĂ©e de la « fleur ». AprĂšs cela, une Ă©pingle Ă  cheveux est enveloppĂ©e dans l’ancre, sous l’action de laquelle la «fleur» s’ouvre dans le trou et fixe fermement l’ancre dans le plafond. Les ancrages Ă  poser peuvent rĂ©sister Ă  des charges trĂšs importantes, il est donc recommandĂ© d’utiliser ce type particulier de fixation. Dans le cas de l’utilisation de quelque chose qui est venu sous la main, un relĂąchement et un relĂąchement de la connexion de l’Ă©pingle Ă  cheveux avec le plafond peuvent se produire, ce qui entraĂźnera une dĂ©formation du conduit avec toutes les consĂ©quences qui en dĂ©coulent.


Photo 3.2. Fixation avec du ruban perforé avec une pince
Figure. cinq. Fixation avec une pince

Un cas distinct est la pose de conduits d’air dans des piĂšces oĂč il est impossible ou peu pratique de les fixer au plafond. Dans ce cas, pour l’installation du tracĂ©, une poutre mĂ©tallique est gĂ©nĂ©ralement choisie: un coin, une poutre en T ou une poutre en I. Des pinces spĂ©ciales sont placĂ©es sur le profil existant, auquel l’Ă©pingle Ă  cheveux est fixĂ©e (photo 5, pince sur le profil).

Lire la suite  Ventilation dans la cuisine: conduits de ventilation cachĂ©s Ă  faire soi-mĂȘme
Évaluer l'article
( Pas encore d'Ă©valuations )
Ajouter des commentaires

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: