Tailles des ouvertures de fenêtre et éclairage de la pièce

Dans les bâtiments à ossature avec murs découpés en bandes et éclairage en bandes, la largeur des ouvertures de fenêtre détermine la largeur des inserts individuels le long des axes de la structure porteuse du cadre.

image

Lors de la conception des bâtiments, les dimensions des ouvertures de fenêtres sont définies en tenant compte de l’éclairage requis des locaux, en fonction de leur objectif, de leur taille, de l’éclairage naturel dans des conditions géographiques spécifiques, des caractéristiques de lumière de la fenêtre aux rapports donnés de la taille de la pièce et de l’ouverture de la fenêtre, de la transmission lumineuse de l’unité de fenêtre, etc..

Les surfaces des ouvertures de fenêtres en pourcentage de la surface de la pièce sont réglementées par les «codes et règlements du bâtiment» (SNiP P-A862) et sont déterminées par la formule.
Dans SNiP P-A862, une valeur normalisée est donnée à. E. O. dans les locaux principaux des bâtiments résidentiels et publics situés au nord de 45 ° et au sud de 60 ° de latitude nord, en tenant compte du nettoyage régulier obligatoire des verres au moins 2 fois par an pour les pièces à faible émission de poussière, de fumée et de suie, et quatre fois pour les pièces à émission importante.

Lorsque les bâtiments sont situés au sud de 45 ° de latitude nord, la valeur normalisée du c. E. O. multiplié par un facteur de 0,75, et lorsque les bâtiments sont situés au nord de 60 ° de latitude nord par un facteur de 1,2.

Par exemple, avec éclairage latéral dans les bâtiments situés au nord de 45 ° et au sud de 60 ° de latitude nord k. E. O. il est de 0,5 pour les locaux d’habitation, 1 dans les vestiaires et les cabinets de médecins, 1,5 dans les salles de classe et les laboratoires, les salles de classe, les salles de réunion et de sport, les salles de groupe des jardins d’enfants, les vestiaires et les laboratoires des établissements médicaux, les services des maternités et 2 en blocs opératoires d’hôpitaux.

SNiP permet des écarts de ± 10% des valeurs calculées k. E. O. (moyenne ou minimum) à partir de la normalisée lors de l’attribution de la taille des ouvertures de fenêtre.
Le SNiP contient les valeurs du coefficient de transmission lumineuse total de l’ouverture lumineuse m0. Ces valeurs prennent en compte l’assombrissement de l’ouverture par les structures de support, le matériau et la construction de la reliure. Par exemple, pour une reliure simple m0 = = 0,4, pour une reliure double, T0 = 0,25, pour une reliure par paires m0 = 0,3.

Ainsi, la transmittance lumineuse de l’ouverture de la fenêtre dans toutes les conditions égales est affectée par la distance entre les verres et le nombre de verres. Naturellement, avec l’augmentation du nombre de verres et de la distance qui les sépare, la transmission lumineuse des vitres se détériore en raison de l’absorption et de la réfraction d’une partie des rayons lumineux.
La réflectivité des murs, du plafond et du sol est prise en compte par le coefficient G (SNiP). Avec des tons moyens de décoration murale G = 3,0.

L’influence sur l’éclairage de la pièce de l’obscurcissement des ouvertures de fenêtres par les bâtiments opposés est prise en compte par le coefficient k. Dans les constructions neuves, sous réserve des espaces requis entre les bâtiments, le coefficient d’assombrissement est pratiquement égal à 1 et ne peut être pris en compte.
La caractéristique lumineuse des fenêtres c0 dépend du rapport de la largeur et de la profondeur de la pièce éclairée B et du rapport de sa profondeur à l’élévation H du bord supérieur de la fenêtre au-dessus du plan de travail conditionnel (par exemple, dans les salles de classe) ou du sol (dans les locaux d’habitation), la valeur de la caractéristique lumineuse c0 est donnée dans SNiP (avec une hauteur de rebord de fenêtre ne dépassant pas 1,2 m).

En utilisant ces valeurs en fonction des données de la pièce éclairée, il est possible de déterminer la valeur de la caractéristique de lumière de l’ouverture de la fenêtre à une relation arrondie entre la largeur et la longueur de la pièce et entre sa profondeur et l’élévation du bord supérieur de la fenêtre. Pour une détermination plus précise des valeurs intermédiaires des caractéristiques lumineuses de la fenêtre, utilisez la méthode d’interpolation.

La valeur de la caractéristique lumineuse de la fenêtre

Après avoir déterminé les valeurs du coefficient normalisé d’éclairage naturel em, du coefficient total de transmission lumineuse To, du coefficient d’influence de la lumière réfléchie G et de la caractéristique lumineuse de la fenêtre r0 pour une pièce donnée (en l’absence d’assombrissement de la fenêtre par les bâtiments opposés) et en substituant ces valeurs dans la formule transformée, nous obtenons la surface requise de l’ouverture de la fenêtre.

Le rapport entre la superficie de l’ouverture de la tranchée et la superficie de la pièce est de 1,5511,5 = 17,4. SNiP permet un calcul plus approximatif de la surface de l’ouverture de la fenêtre:
<< Déterminer la superficie des ouvertures de fenêtres dans les locaux des bâtiments résidentiels et publics, ainsi que des bâtiments auxiliaires des entreprises industrielles, dans les chapitres pertinents du SNiP ou d'autres documents réglementaires, sur la base des exigences du présent chapitre, des normes pour la surface des ouvertures de fenêtres en fractions (ou%) de la surface de plancher des locaux , dans lequel les rapports des dimensions principales (profondeur, largeur et hauteur) respectent les instructions des chapitres correspondants du SNiP ou d'autres documents réglementaires "(SNiP P-L862, chapitres 1 et 2, note 3).La section correspondante du SNiP pour les bâtiments résidentiels fournit un taux moyen d’ouvertures de la zone 1: 8 à partir de la surface de plancher de la pièce.
Le degré d’éclairage des locaux est fortement influencé par l’épaisseur des murs extérieurs et le motif de reliure..
Une augmentation de la largeur de la pente de la fenêtre et de petites divisions du châssis de fenêtre avec des éléments horizontaux, en particulier dans les fenêtres à châssis séparés, réduisent fortement la transmission de la lumière de la fenêtre et l’éclairage de la pièce.

Vous pouvez faire correspondre les coupes de fenêtre à châssis divisé dans le mur épais et les coupes de fenêtre à double châssis dans la structure de panneau de mur-rideau moderne. À partir d’une telle comparaison, on peut voir que l’utilisation de blocs de fenêtre avec de grands éléments de vitrage dans des structures préfabriquées modernes de bâtiments à parois extérieures minces en matériaux efficaces permet, sans préjudice de l’éclairage des locaux, de réduire la surface de l’ouverture de la fenêtre et d’améliorer ainsi l’économie de la construction, car 1 m2 de remplissage de fenêtre est plus cher Mur de 1 m2.

Dans le même temps, lors de l’aménagement de loggias et de balcons qui assombrissent la pièce, une légère augmentation de la surface de l’ouverture de la fenêtre est justifiée; pour ce SNiP, une augmentation de la surface d’ouverture de 2030% par rapport à la norme est prévue.
Les dimensions absolues des ouvertures de fenêtre sont directement proportionnelles aux dimensions standard des blocs de fenêtre, des quartiers des murs extérieurs et des espaces entre le cadre de la fenêtre et la pente de l’ouverture.

La taille du bloc de fenêtre comprend les dimensions des sections des éléments (châssis, boîtes) et du verre; ces dimensions sont déterminées par le GOST correspondant et leurs modifications ne sont pas autorisées. Par exemple, une unité de fenêtre à double vantail standard de 1320 mm de large avec double vantail de largeur se compose de deux sections latérales de 85 mm chacune et d’une section moyenne (par impôt) de 130 mm. La largeur du verre (multiples de 25 mm) dans chaque battant est de 525 mm, et de chaque côté le verre est de 7,5 mm dans la feuillure de 10 mm de large du cadre de la fenêtre et, par conséquent, la largeur du verre visible est de 510 mm.
Si l’on tient compte du fait que les espaces entre le cadre de la fenêtre et la pente doivent être (pour la commodité du calfeutrage) d’au moins 2025 mm de chaque côté, il est possible de déterminer la taille en fonction de la largeur de l’ouverture en quarts et à la lumière (moins la taille de deux quarts). Les dimensions du quartier dépendent de la construction des murs. Par exemple, dans les murs en briques, la largeur d’un quart est de 65 mm, c’est-à-dire soit un quart de brique, en gros blocs de béton 100 mm, en panneaux 5060 mm.

Il est nécessaire de prendre en compte la gradation des tailles du verre de tranchée sur 25 mm et les dimensions limites des feuilles de verre d’épaisseurs différentes.
Lors de la détermination de la taille absolue de l’ouverture de la fenêtre, vous devez également vérifier comment le cadre de la fenêtre s’insère dans l’ouverture avec des quartiers. Ici, en plus du respect des espaces nécessaires entre le cadre de la fenêtre et la pente, il est nécessaire que la boîte dépasse d’un quart de pas plus de 2025 mm.
La hauteur de l’ouverture de la tranchée est déterminée de la même manière, et la position de l’élément supérieur du cadre de la fenêtre doit correspondre entièrement à la position des éléments latéraux, et l’élément inférieur de la boîte doit être situé dans l’ouverture avec le panneau sous-tranchée, dont l’épaisseur est de 45 mm.
Dans la construction moderne, la hauteur de l’ouverture de la fenêtre est limitée par la hauteur de la pièce, le linteau et le niveau du rebord de la fenêtre, et la largeur de la capacité de charge des murs.
Dans les bâtiments à ossature avec murs découpés en bandes et éclairage en bandes, la largeur des ouvertures de fenêtre détermine la largeur des inserts individuels le long des axes de la structure porteuse du cadre.

Trouver le bon rapport entre la hauteur et la largeur des ouvertures de fenêtres, en tenant compte du niveau d’éclairage des locaux, est une tâche créative et économique importante. En règle générale, la hauteur de l’ouverture de la fenêtre est considérée comme la même pour tout le bâtiment et est déterminée par GOST, et le choix de la largeur de l’ouverture dépend de la zone trouvée selon la formule: la largeur de l’ouverture est le quotient de la division de la zone d’ouverture par sa hauteur acceptée.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité