Comment et quoi peindre du métal pour la rouille

Points d’article



La plupart des Ă©maux protecteurs nĂ©cessitent une prĂ©paration des surfaces mĂ©talliques avant l’application, ce qui n’est pas toujours possible. Dans certains cas, il est permis d’utiliser des types spĂ©ciaux de peintures qui ne nĂ©cessitent pas d’Ă©limination de la rouille. Nous vous parlerons de ces peintures et vernis et des spĂ©cificitĂ©s de leur utilisation sur le mĂ©tal pour la rouille.

Quel est le problĂšme avec la rouille

La rouille des structures en acier est un processus en plusieurs Ă©tapes impliquant jusqu’Ă  une douzaine de rĂ©actions chimiques qui se succĂšdent. Il existe trois conditions prĂ©alables Ă  l’apparition de la rouille: la prĂ©sence d’oxygĂšne, d’eau sous quelque forme que ce soit et de certaines impuretĂ©s dans l’acier fondu. C’est la prĂ©sence de carbone ou de soufre dans la composition de l’acier qui contribue Ă  la destruction de la couche de rouille formĂ©e et Ă  l’exposition de plus en plus de nouvelles couches de mĂ©tal. Le processus peut ĂȘtre fortement accĂ©lĂ©rĂ© en prĂ©sence de sels ou avec une aciditĂ© accrue. Les sources de ce dernier peuvent ĂȘtre des solutions de carbonate et d’acide sulfureux dans l’humiditĂ© atmosphĂ©rique.

Contrairement Ă  la passivation, la rouille n’empĂȘche pas l’oxydation supplĂ©mentaire de l’acier. La structure de la rouille est lĂąche et hygroscopique, ce qui contribue Ă  l’accumulation rapide d’humiditĂ© et Ă  sa rĂ©tention. Ainsi, avec la croissance d’une couche rouillĂ©e, le dĂ©roulement des processus d’oxydation s’accĂ©lĂšre: Ă  la fois en raison d’une diminution de l’Ă©paisseur conventionnelle du mĂ©tal et en raison d’une augmentation de la durĂ©e de contact avec l’eau et l’oxygĂšne..

Comment et quoi peindre du métal pour la rouille

La peinture du mĂ©tal contre la rouille n’a gĂ©nĂ©ralement pas de sens. Une certaine quantitĂ© d’humiditĂ© et d’air s’accumule Ă  l’intĂ©rieur des pores, ce qui est suffisant pour que la rouille se poursuive mĂȘme aprĂšs le traitement. La densitĂ© de la rouille est infĂ©rieure Ă  celle de l’acier, de sorte que des contraintes Ă©levĂ©es sont gĂ©nĂ©rĂ©es sous la couche de peinture – le mĂ©tal transformĂ© est en expansion continue. Le revĂȘtement se recouvre rapidement d’un rĂ©seau de craquelures traversantes et vole, suffisamment de dommages Ă  la couche de peinture Ă  au moins un endroit.

Lorsque la peinture sans décapage est possible

Le complexe gĂ©nĂ©ral de prĂ©paration des produits mĂ©talliques pour la peinture comprend le nettoyage, le meulage, le revĂȘtement avec un apprĂȘt et une couche d’Ă©mail protecteur. Cependant, le nettoyage n’est pas toujours possible, dans certains cas, il est plus facile d’appliquer un revĂȘtement avec des caractĂ©ristiques particuliĂšres. Essayons de le comprendre.

Lire la suite  Est-il possible de poser du grĂšs cĂ©rame sur les murs: avantages et inconvĂ©nients

Le premier critĂšre qui affecte la capacitĂ© Ă  peindre sur la rouille, nous avons considĂ©rĂ© ci-dessus est la densitĂ© de la couche rouillĂ©e. Plus prĂ©cisĂ©ment, la capacitĂ© d’un produit Ă  accumuler des activateurs de corrosion. Au fil du temps, la variĂ©tĂ© et la teneur en composĂ©s chimiques actifs augmentent, c’est pourquoi, mĂȘme en l’absence d’oxygĂšne et d’humiditĂ©, des rĂ©actions auront toujours lieu Ă  l’intĂ©rieur. Il est impossible de prĂ©voir le comportement de la peinture dans de telles conditions de fonctionnement.

Un autre facteur important est la qualitĂ© de la surface. Une petite couche uniforme de rouille, semblable Ă  une poudre en poudre, permet Ă  la peinture de pĂ©nĂ©trer jusqu’Ă  la surface mĂ©tallique et d’adhĂ©rer fermement au «corps» du produit. Mais la prĂ©sence de cloques et de dĂ©laminage sur la couche rouillĂ©e est presque garantie pour conduire Ă  la destruction du revĂȘtement protecteur. Les rĂ©sidus d’huile ont un effet nĂ©gatif: si le produit laminĂ© n’a pas Ă©tĂ© dĂ©graissĂ©, les impuretĂ©s d’huile peuvent avoir un effet imprĂ©visible sur la couche protectrice.

Préparation de surface

Nous avons abordĂ© en douceur le fait que les produits en acier rouillĂ© nĂ©cessitent un traitement minimal avant d’ĂȘtre peints. Comment prĂ©parer les produits – dĂ©pend de leur Ă©tat.

Les surfaces abĂźmĂ©es de petites taches ou mĂȘme de couches minces nĂ©cessitent un dĂ©poussiĂ©rage et un dĂ©graissage. Il suffit de les essuyer avec un chiffon abondamment imbibĂ© de solvant. Une bonne option est Ă©galement d’utiliser des dĂ©graissants en aĂ©rosol: ils contiennent des inhibiteurs de corrosion pour rĂ©duire Ă  zĂ©ro la rĂ©activitĂ© sous la couche protectrice..

Les surfaces trĂšs rouillĂ©es doivent ĂȘtre nettoyĂ©es Ă  la main: Ă©brĂ©cher les gros dĂ©collements, gratter avec un grattoir, puis traiter les nids-de-poule et les petites coquilles avec une brosse mĂ©tallique. Pas besoin de polir pour faire briller: la surface peut ĂȘtre recouverte de rouille, mais la derniĂšre couche doit ĂȘtre dense, durable et, si possible, uniforme.

Une condition prĂ©alable avant de peindre pour la rouille est un sĂ©chage complet de la piĂšce. Si possible, conservez le produit dans des conditions ambiantes Ă  une humiditĂ© de 40 Ă  50% et Ă  une tempĂ©rature de 20 Ă  25 ° ĐĄ. Si le produit est fixĂ© de façon permanente Ă  l’air libre – fixez la peinture aprĂšs 3-4 jours d’exposition par temps chaud et ensoleillĂ©. Plus l’humiditĂ© a le temps de s’Ă©vaporer de la couche rouillĂ©e, moins le risque d’endommagement prĂ©maturĂ© du revĂȘtement sera.

Lire la suite  Plancher de garage: imprĂ©gnation polyurĂ©thane et revĂȘtement bĂ©ton

Application d’apprĂȘt

Il existe une douzaine de façons d’appliquer de la peinture sans enlever la rouille. La plupart de ce groupe de technologies implique des mĂ©thodes en usine de traitement et de prĂ©paration des produits.En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, nous parlons de traitement protecteur des structures en mĂ©tal lourd pour la construction. En privĂ©, vous pouvez utiliser deux options:

  1. Recouvrir d’une peinture Ă  deux composants coĂ»teuse, ayant prĂ©alablement traitĂ© la surface avec un agent passivant, contenant gĂ©nĂ©ralement de l’acide phosphorique.
  2. Ouverture avec un apprĂȘt universel adaptĂ© pour une application sur la rouille, suivie d’une peinture avec un Ă©mail alkyde ou polyurĂ©thane.

ApprĂȘt-Ă©mail pour la rouille

La diffĂ©rence pratique entre ces deux mĂ©thodes rĂ©side dans le coĂ»t des matĂ©riaux et la durabilitĂ© du revĂȘtement protecteur. Les peintures Ă  deux composants sont appliquĂ©es en une couche plus Ă©paisse et forment un film durable. Contrairement aux Ă©maux conventionnels, un tel revĂȘtement ne permet mĂȘme pas un Ă©change gazeux minimal, l’air et la vapeur d’eau ne pĂ©nĂštrent pas dans la rouille. De plus, la peinture a une duretĂ© plus Ă©levĂ©e et reste en mĂȘme temps Ă©lastique, elle est capable de rĂ©sister Ă  un gonflement mĂȘme trĂšs important de la rouille. Dans ce cas, la couche de fer corrodĂ© est constamment compactĂ©e et la rĂ©action ne diminue plus..

Le type de revĂȘtement Ă©conomique sous forme d’apprĂȘt et d’Ă©mail assure la conservation du produit pendant au plus 2-3 ans et nĂ©cessite un renouvellement rĂ©gulier. Cette derniĂšre consiste Ă  nettoyer et dĂ©graisser la couche d’Ă©mail, puis Ă  appliquer la suivante. L’essence est la mĂȘme: avec le temps, l’Ă©paisseur de la couche de peinture devient suffisamment importante pour assurer une isolation complĂšte du produit des influences atmosphĂ©riques.

SĂ©lection et application de peinture

Toutes les peintures et vernis destinés aux surfaces non traitées doivent avoir trois qualités:

  1. RĂ©sistance aux intempĂ©ries, formation d’un film d’une Ă©paisseur d’au moins 150 microns.
  2. Capacité à inhiber la corrosion (inhibition).
  3. Possibilité de modifier la composition de la couche de rouille existante pour une passivation partielle.
Lire la suite  DĂ©coration murale en marbre avec plĂątre vĂ©nitien

Comme nous l’avons dĂ©jĂ  dit, l’Ă©paisseur du revĂȘtement dĂ©pend du type de peinture, de la rĂ©sistance Ă  diverses influences – de la qualitĂ© et de la puretĂ© chimique de la base. La peinture rĂ©sistante aux intempĂ©ries ne peut ĂȘtre basĂ©e que sur des solvants organiques. Mais avec diffĂ©rents types d’additifs et d’additifs, la situation est individuelle..

Le rĂ©sultat idĂ©al de l’action du revĂȘtement protecteur est considĂ©rĂ© comme un rendement de rĂ©actif nul lors de la dĂ©sactivation de la rouille. Toutes les substances introduites doivent rĂ©agir pleinement, formant des composĂ©s chimiquement neutres en tant que produit de sortie. En rĂ©alitĂ©, cela est impossible, car la composition de la rouille est toujours diffĂ©rente, cela dĂ©pend de l’environnement, de la qualitĂ© de l’acier et des conditions de son entretien..

Il est trĂšs difficile de dĂ©velopper des rapports optimaux d’additifs, et par consĂ©quent leur formulation exacte n’est pas divulguĂ©e. Vous pouvez juger de la qualitĂ© par la complexitĂ© des effets, les meilleurs indicateurs sont:

  • Passivateurs et modificateurs de couche supĂ©rieure.
  • Promoteurs d’adhĂ©rence agissant non seulement Ă  l’interface du revĂȘtement antirouille, mais Ă©galement en profondeur.
  • Substances actives qui lient l’oxygĂšne entrant.
  • Solvants de haute qualitĂ© qui assurent une pĂ©nĂ©tration profonde de la peinture et de l’apprĂȘt dans les pores.

En fin de compte, le rĂ©sultat dĂ©pend directement de la qualitĂ© des matĂ©riaux de peinture. Il est insensĂ© de s’attendre Ă  ce que les peintures Ă©mail bon marchĂ© telles que le PF-266 offrent une protection fiable et de haute qualitĂ© Ă  long terme. Afin de se protĂ©ger contre le dĂ©veloppement de la corrosion existante, seules les peintures rĂ©sistantes aux intempĂ©ries et spĂ©ciales conviennent, dans le marquage desquelles, aprĂšs le code alphabĂ©tique, le numĂ©ro 1 ou 5 est indiquĂ© par un trait d’union, respectivement. Les peintures Ă©mail alkyde et polyurĂ©thane sont le type de base le plus appropriĂ© pour rĂ©sister Ă  la corrosion..

En ce qui concerne la mĂ©thode d’application, la plupart des peintures Ă©mail sont universelles Ă  cet Ă©gard. L’Ă©tiquette contient invariablement des pictogrammes qui dĂ©terminent l’autorisation de travailler avec un rouleau, une brosse et un spray, de sorte que le choix final doit ĂȘtre fait en fonction de la taille et de la forme des produits transformĂ©s.

Évaluer l'article
( Pas encore d'Ă©valuations )
Ajouter des commentaires

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: