Matériaux de mur dans la construction basse

Points d’article



Dans cet article: variétés de matériaux muraux modernes; quelles tâches sont définies pour la construction de clôtures; murs en rondins; murs en bois profilé; clôtures en bois de placage stratifié et poutre thermique; murs en panneaux d’une maison à ossature; clôtures en pierre et moyens de réduire le coût de leur construction; prix au m2 ne détermine pas toujours le coût final du bâtiment; maison combinée en pierre et bois.

Matériaux de mur dans la construction basse

Il y a environ 30 ans, la popularité de la construction basse était faible, la plupart du temps ce n’étaient que des maisons d’été, souvent construites à partir de matériaux disponibles au moment de la construction, pour le dire simplement – de ce qui était. Aujourd’hui, la situation est différente – les propriétaires préfèrent des bâtiments solides et confortables adaptés à la vie toute l’année. Et le marché des matériaux de construction modernes offre une telle opportunité, cependant, l’abondance de matériaux et de technologies met les futurs propriétaires devant la nécessité d’un choix difficile parmi eux. Afin de faciliter cette tâche, tenez compte des caractéristiques des matériaux de structure les plus populaires..

Types de matériaux de mur et exigences pour eux

Les structures de clôture modernes peuvent être divisées en deux groupes – homogènes, dans la création desquels le même matériau de construction est utilisé, et combinées, combinant divers matériaux de construction. Le premier groupe comprend les matériaux de construction habituels, tels que la brique et la pierre, les structures en bois en bois et en rondins, il comprend également des matériaux relativement nouveaux tels que des blocs de béton léger, etc. Dans le cadre des murs combinés, un complexe de matériaux est utilisé, chacun remplissant une fonction spécifique, par exemple, le premier d’entre eux forme la structure de support, le second fournit une couche d’isolation thermique, le troisième protège les deux premiers des effets de l’atmosphère externe et interne. Les murs combinés sont typiques des maisons à ossature bois, notamment les façades ventilées et en plâtre, les murs en brique des maisons en bois, etc..

Quel que soit le type de structures de clôture, elles doivent répondre aux exigences suivantes:

  • assurer la durabilité de la maison, c’est-à-dire sa force, sa résistance aux intempéries;
  • création du niveau de confort nécessaire pour les résidents, à savoir, le maintien d’un mode optimal d’humidité et de qualité de l’air, l’absence totale d’odeurs «chimiques», la capacité de chauffer rapidement les locaux, etc.
  • maintenir la sécurité du bâtiment, sa solidité, sa résistance au feu, sa conformité aux exigences environnementales;
  • minimisation du volume des travaux en cours pour maintenir les structures d’enceinte dans un état de haute qualité;
  • consommation économique de ressources énergétiques pour maintenir le régime de température requis pendant la saison froide.

Il est également important de prendre en compte les facteurs de facilité de manipulation des matériaux de paroi, à savoir:

  • la disponibilité de matériaux de qualité sur les marchés locaux de la construction, la possibilité de les acheter si nécessaire;
  • livraison pratique et avec une perte matérielle minimale lors de sa mise en œuvre;
  • travailler avec ce matériau de construction ne devrait pas être inutilement difficile;
  • les coûts réels des travaux de construction, alors que leur part principale sera les travaux de construction de structures de clôture, et non le coût des matériaux des murs;
  • le besoin de matériaux supplémentaires pour la formation des planchers, l’isolation thermique, la construction de fixations, etc., la possibilité de leur achat sur le marché local;
  • dates d’achèvement de la construction.

Murs en bois

Traditionnellement, les murs des maisons en bois sont faits de rondins écorcés et séchés, posés horizontalement en rangées et attachés ensemble avec des coupes d’angle. La forme naturelle des bûches est conique, ce qui nécessite le tri du matériau lors du processus d’assemblage. Le profilage des pansements d’angle et des joints intermédiaires dans les sections de jonction des murs d’une maison en rondins sur un chantier de construction nécessite un sérieux professionnalisme de la part des interprètes, car ces sections ont une géométrie complexe et se caractérisent également par des coûts de main-d’œuvre élevés. L’assemblage d’une maison hachée à partir de bûches d’humidité naturelle est effectué deux fois – d’abord, un assemblage grossier est effectué, au cours duquel les joints ne sont pas compactés, après quoi la maison en rondins doit se reposer pendant au moins 10 à 12 mois pour sécher, puis elle est démontée et assemblée à nouveau, cette fois en scellant les joints.

Matériaux de mur dans la construction basse

Afin d’accélérer la mise en service des bâtiments en tant qu’habitations, les maisons en rondins sont construites à partir de rondins, dont le profilage est réalisé en usine à l’aide de machines de haute précision et sur la base de modèles informatiques. Le traitement en usine des grumes vous permet d’éliminer la forme naturelle en forme de cône et les courbures des troncs d’arbres, afin de minimiser autant que possible le niveau de professionnalisme de l’équipe de charpentier – tous les éléments de la structure de la maison en rondins sont ajustés dans l’atelier, ils n’ont qu’à collecter les bûches numérotées dans l’ordre sur le chantier de construction. Le séchage de bûches arrondies dans un cadre industriel permet de démarrer la décoration intérieure d’une maison hachée immédiatement dès que la boîte est assemblée.

La construction de murs à partir d’une barre est réalisée presque de la même manière que l’assemblage de murs coupés, et la section correcte de la barre rend ce processus beaucoup plus facile. Le bois profilé est un matériau de construction de haute technologie – la forme de sa section assure la meilleure étanchéité des joints entre les couronnes. En plus de simplifier l’installation des barrières, les maisons en bois sont plus résistantes à l’humidité atmosphérique. Leurs murs ont une résistance naturelle élevée à la pourriture, car la couche d’aubier externe du bois profilé est complètement enlevée et le bois de cœur restant est la partie la plus dense du tronc d’arbre. Cependant, le profilage réduit l’épaisseur des bûches, ce qui signifie que la conductivité thermique du bois fabriqué à partir de celles-ci est supérieure à celle du matériau d’origine. Pour réduire la conductivité thermique, les murs en bois sont revêtus d’un parement ou revêtus de briques, et un tel revêtement peut être fait au plus tôt deux ans après la construction de la maison à partir d’une barre – après l’expiration du retrait principal des murs..

Matériaux de mur dans la construction basse

Le bois lamellé-collé présente des caractéristiques plus élevées, dont la technologie de fabrication permet d’éliminer presque complètement la courbure d’humidité des jantes du bois, inhérente aux matériaux de construction en bois. La résistance du bois de placage stratifié est nettement plus élevée que celle d’un profilé en bois conventionnel, ce qui permet son profilage complexe, qui assure une étanchéité complète des joints – il n’est pas nécessaire de les sceller. Les poutres profilées et collées sont livrées aux clients prêtes à être assemblées, c.-à-d. toutes les rainures nécessaires sont appliquées dans un atelier, tandis que sa teneur en humidité est minimale et que les travaux sur le revêtement intérieur du bâtiment sont effectués sans respecter le temps de séchage, ce qui est habituel pour les matériaux de construction en bois d’humidité naturelle.

Et, enfin, une poutre collée combinée (poutre thermique), dans le noyau de laquelle une couche d’isolation est introduite, et les surfaces extérieures sont formées par des lamelles de bois collées – elle ne peut être distinguée d’une poutre conventionnelle que dans une section. Un chalet en poutre thermique pèse moins qu’un solide, tandis que les propriétés d’isolation thermique de ses murs sont plus élevées et vous permettent d’assembler un box de maison à partir d’une barre de moindre épaisseur, par exemple 150 mm.

Matériaux de mur dans la construction basse

Le coût moyen d’une maison en rondins est de 12 000 roubles. par m2, érigé à partir de rondins arrondis – 17 000 roubles. par m2, à partir d’un bar profilé – 16 000 roubles. par m2, de la poutre thermique – 20000 par m2, à partir de bois de placage stratifié – 27000 par m2.

Clôtures à panneaux à ossature

Si nous comparons les coûts de construction d’un bâtiment à ossature bois et d’une maison en bois faite d’un rondin d’humidité naturelle, le premier type de construction sera moins cher, car nécessitera la moitié de la quantité de matériaux de construction en bois. La raison des économies est liée à la technologie de construction – les maisons à ossature sont gainées le long des murs extérieurs et intérieurs avec des matériaux de panneaux appropriés, l’isolation thermique des locaux est assurée par de la laine minérale, c’est-à-dire les structures en bois dans la création de murs remplissent uniquement la fonction d’un cadre. Cette technologie de construction a commencé avec de petites maisons préfabriquées d’été en panneaux et a été améliorée au fil du temps pour la construction de grands chalets adaptés à une vie confortable tout au long de l’année – aujourd’hui, elle est connue sous le nom de «maison canadienne». La construction d’une maison à ossature bois à partir de structures préfabriquées fabriquées en atelier sur une fondation finie ne prendra pas plus de deux mois et il n’est pas nécessaire de tirer avec la décoration intérieure – le rétrécissement de la charpente en bois est insignifiant.

Matériaux de mur dans la construction basse

La construction d’une maison à ossature bois clé en main coûtera au client environ 14 000 roubles. par m2.

Murs de pierre

Bien sûr, la pierre naturelle dans les constructions basses n’est utilisée que dans la décoration, nous parlerons de pierre artificielle – brique et bloc. La popularité des maisons en brique, malgré l’abondance de matériaux de construction modernes, reste inchangée, ce qui s’explique par une forte opinion sur la durabilité et le prestige des bâtiments en brique. La brique est facile à acheter, elle présente des caractéristiques élevées en termes de résistance et de fiabilité, elle permet de créer des structures enveloppantes d’architecture complexe. Dans la construction de chalets, on utilise principalement des briques d’argile (céramique) et de silicate, fabriquées à partir d’un mélange de sable et de chaux avec un certain nombre d’additifs.

Matériaux de mur dans la construction basse

Les briques en céramique sont solides ou contiennent des vides traversants et non traversants. La structure creuse formée réduit le poids de la brique et augmente les performances d’isolation thermique de l’enveloppe du bâtiment grâce aux multiples chambres à air. Le poids inférieur des briques creuses leur permet d’être produites plus haut (88 et 138 mm) que la hauteur standard des briques pleines (65 mm) – c.-à-d. la pose de murs à partir d’eux est plus rapide et avec des économies de mortier de maçonnerie. Selon SNiP 23-02-2003, l’épaisseur minimale de paroi des briques creuses doit être de 500 mm, c’est-à-dire structures porteuses – 380 mm et couche de parement externe (brique décorative ou couche de plâtre) – 120 mm.

Matériaux de mur dans la construction basse

Afin de se conformer aux conditions de ce SNiP, l’épaisseur des clôtures en briques pleines doit être d’au moins 900 mm, ce qui rend l’utilisation de briques en céramique dans les constructions de faible hauteur économiquement non rentable. Il est possible de réduire le coût des matériaux de construction et de respecter les caractéristiques thermiques des clôtures avec les conditions du SNiP 23-02-2003 par les méthodes technologiques suivantes:

  • réalisation de murs en pierre microporeuse à faible densité volumétrique (béton mousse, béton polystyrène, etc.), suivie du revêtement extérieur de la façade, mentionné ci-dessus. Les vides d’air réduisent le poids de la structure et réduisent sa conductivité thermique;
  • bien maçonnerie, c.-à-d. la formation de cavités dans les murs en vue de leur remplissage ultérieur avec des matériaux isolants (laine minérale, mousse de polystyrène extrudé). L’épaisseur des murs intérieurs, remplissant la fonction porteuse, est de 250 mm, la maçonnerie extérieure est de 125 mm (dans le processus de maçonnerie, des pansements en brique sont formés entre eux), la largeur du puits entre les murs est déterminée en fonction de l’épaisseur du matériau isolant;
  • isolation de façade des structures de clôture (épaisseur finale de paroi – 400-450 mm). L’épaisseur des murs dans ce cas est déterminée à partir du calcul de fonctions porteuses suffisantes, la minimisation de la conductivité thermique est réalisée en raison de l’isolation posée sous le revêtement de façade.

Les prix des maisons en blocs de pierre sont en moyenne de 18 000 roubles. par m2.

À la fin

La décision sur le choix des matériaux pour la construction de la boîte de construction dépend de nombreux composants, et le coût des travaux de construction et des matériaux ne sont souvent pas d’une importance primordiale. Le choix en faveur de tel ou tel matériau peut être sérieusement influencé, par exemple, par les facteurs suivants – la destination du bâtiment, les caractéristiques de la zone climatique, la présence d’une infrastructure de transport développée et de communications dans la zone de construction, l’éloignement du chantier de construction des centres régionaux, de l’emplacement des ateliers de production du fabricant de matériaux de construction, etc. .ré.

Matériaux de mur dans la construction basse

À propos, le chalet ne doit pas être uniquement en pierre ou en bois – la combinaison de ces matériaux de construction vous permet d’obtenir une bonne maison durable et en même temps de réduire considérablement les caractéristiques négatives de la pierre et du bois. Les bâtiments en bois, comme vous le savez, ne résistent pas au feu, plus ils sont proches du sol, plus ils sont exposés à l’humidité et à la pourriture – nous corrigerons cet inconvénient! Si le premier étage du chalet est en pierre, en y plaçant toutes les pièces de service, telles qu’un garage, une cuisine, une chaufferie et une salle de bains, et que le deuxième étage est fait de rondins ou de poutres et accueille des chambres, un salon, une pépinière et un bureau, alors la maison en conséquence sera à la fois durable et écologique.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité