Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Un étang artificiel dans la maison de campagne ou un lac à proximité de la maison est un avantage certain, un lieu de détente au bord de l’eau. Mais les berges s’érodent avec le temps, la terre peut littéralement «sortir de sous nos pieds». Notre site de conseils vous expliquera comment renforcer le littoral des réservoirs naturels et artificiels.

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Lors du choix d’un moyen de renforcer la rive d’un réservoir existant ou futur, il faut tenir compte de sa douceur, du type de sol dans cette zone, y a-t-il un courant, quelle est l’ampleur du danger de saper.

Commençons par l’un des moyens les plus fiables de renforcer le littoral – à l’aide de gabions. Le portail a expliqué en détail où et comment les gabions peuvent être utilisés – des cadres en treillis métallique solide avec des pierres à l’intérieur. Nous avons également décrit la technologie de construction de gabions de nos propres mains.

Concernant les étangs artificiels du pays, leurs murs peuvent être initialement entièrement construits à l’aide de gabions. Et l’étang se révélera très durable, beau, avec des berges lisses et solides. Si la rive du réservoir est plate, nous parlerons de matelas Reno, des gabions plats posés horizontalement le long du sol.

Vidéo du matelas Reno:

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

La deuxième option fiable et éprouvée pour renforcer le littoral est l’utilisation d’une géogrille. Tout d’abord, une partie du sol est retirée du rivage, la surface est nivelée, des géotextiles sont posés. Ensuite, la géogrille elle-même est fixée – avec des ancrages en plastique ou en métal. Les cellules sont remplies de pierre, de pierre concassée, de terre, de sable – à votre discrétion. Si la géogrille est recouverte de terre, il est tout à fait possible de planter des plantes dessus, ce qui rendra le site plus beau. De plus, les racines empêcheront en outre les berges de glisser dans le réservoir..

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Le troisième moyen le plus fiable de renforcer le littoral est d’utiliser une palplanche en PVC. Il est fabriqué à partir de matériaux composites et de polychlorure de vinyle. Parfait pour les côtes escarpées. À propos, les palplanches en PVC sont également utilisées pour créer des terrasses et des murs de soutènement dans les zones en pente. Le matériau peut être réutilisé.

En conséquence, un littoral fiable est construit à partir de la palplanche en PVC et vous pouvez choisir la couleur du matériau. Chaque palplanche a une nervure nervurée qui assure l’adhérence aux pièces adjacentes. L’inconvénient est que dans un sol dense, si la côte est haute, la langue devra être immergée avec un équipement hydraulique. Ou faites beaucoup d’efforts.

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

L’utilisation de pieux, de bûches et de rochers en bois est une option assez fiable, mais encore plus décorative pour renforcer les côtes. Oui, c’est beau – du bois et des pierres de différentes tailles sur le rivage. De plus, très souvent, un tel renforcement s’avère complexe – un petit monticule de pierres supportant un mur de pieux en bois. Cela s’avérera plus fiable.

Les pierres peuvent être sélectionnées dans les formes et les tailles les plus variées, et une belle composition peut être disposée sur le rivage. Mais, nous l’admettons, les deux options ne sont pas pour les grands réservoirs, le plus souvent elles sont utilisées sur les rives d’étangs artificiels.

Important! Toutes les essences de bois ne peuvent pas résister à une exposition constante à l’humidité. Le mélèze, par exemple, peut, mais c’est cher. Par conséquent, nous recommandons de protéger les pieux en bois avec une imprégnation hydrofuge..

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

La cinquième option pour renforcer les côtes est la plus écologique, la plus belle, mais pas toujours adaptée et fiable. Cette méthode consiste à planter des plantes. Le plus souvent, des saules sont plantés afin de renforcer les côtes; arbustes – amorphe, bubblegum, argousier, groseille rouge; ainsi que des macrophytes – iris des marais, calamus, carex, quenouilles, mannik, croupe. Les macrophytes se sentent bien partiellement dans l’eau, ils n’ont pas peur des inondations.

Il est important que les plantes aient un système racinaire ramifié qui empêchera le sol de glisser dans l’eau. Les plantes peuvent être combinées avec des rochers – remplissez en partie le rivage avec des pierres, en partie avec des plantes.

Egalement respectueux de l’environnement, un moyen supplémentaire de renforcer les berges est d’utiliser des nattes en lin ou en coco. Ils sont couverts de terre, les plantes sont plantées sur le dessus.

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Méthodes de renforcement des berges des réservoirs naturels et artificiels

Pour les travaux à grande échelle visant à renforcer les rives d’un lac naturel ou d’une rivière, des professionnels sont généralement impliqués. Mais avec votre étang artificiel, vous devrez vous débrouiller seul. Ou embauchez des travailleurs. Le prix sera différent, en fonction de la tâche, de la quantité de travail, de la complexité et des matériaux utilisés.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité