Comment faire un puits en pierre

Points d’article



Les puits ne sont pas seulement faits de bois. Les puits en pierre et en béton durent 2 à 3 fois plus longtemps que les puits en bois. De plus, il y a moins de champignons et de mucus sur les parois lisses d’origine inorganique, et elles sont plus faciles à nettoyer. Par conséquent, le coût plus élevé se justifie..

Comment faire un puits en béton

Les matériaux pour la construction des puits sont la pierre naturelle, la brique, les anneaux en béton.

Bien fait de pierre

La pierre naturelle (grès ou calcaire) est coupée. La surface intérieure doit être plate ou concave. Contrairement aux puits en brique, la pierre n’a pas la même taille. Par conséquent, toute la maçonnerie est accompagnée de la découpe de la pierre afin de couper le rebord et de donner la forme souhaitée. Les pierres elles-mêmes doivent être propres, sans fissures, pesant 30 à 40 kg. La coupe peut être effectuée avec un marteau conventionnel ou avec des outils plus lourds. Tout d’abord, les pierres sont disposées en tas en fonction de la taille, puis elles sont posées sans mortier, elles sont vérifiées si elles sont bien sélectionnées, puis elles sont démontées et posées à nouveau, déjà sur la solution. Il faut se rappeler que lors de la construction d’un puits à partir d’une pierre, il faut plus de mortier que lors de la construction d’une brique, car les pierres sont inégales et les espaces entre elles sont plus grands. Si les pierres sont de taille différente, elles sont posées en couches..

Une couche de petits est placée sur les grands, puis les petits sont recouverts de grands. La maçonnerie doit être non seulement de l’intérieur, mais également de l’extérieur, car lorsque le puits est abaissé, ce qui se produira inévitablement, la pierre en saillie peut s’accrocher au sol et la maçonnerie sera déchirée. L’eau de conduite coulera dans l’espace résultant dans le puits. Dans le pire des cas, le puits sera détruit. L’épaisseur des parois de la maçonnerie peut être de 30 à 50 cm, selon la profondeur du puits.

Bien fait de pierre

Le moment le plus difficile dans la construction de puits en pierre est le renforcement de la maçonnerie avec un renfort et un tas de coutures. Le fond de la fosse doit être nivelé. Trois cadres sont fabriqués à l’avance. Le plus bas doit être fait d’un matériau plus durable, car tout le poids de la pierre tombera dessus. Il peut s’agir de métal, de béton ou de bois massif. Il doit avoir une épaisseur de 10 à 15 cm, cela dépend de la résistance du matériau. Le métal, par exemple, peut être plus fin et le bois plus épais. Sur le diamètre extérieur, il doit être 5 à 6 cm plus large que la maçonnerie; à l’intérieur, il doit coïncider avec la maçonnerie. Si les cadres sont en bois, ils sont constitués de plusieurs couches de planches, fixées avec de longs clous pliés par l’arrière. Les deuxième et troisième cadres peuvent être plus minces et plus petits en diamètre. Tous les cadres sont fixés avec des renforts (tiges métalliques). Les tiges doivent être fixées très rigidement dans les cadres.

Pour cela, des tiges filetées sont utilisées aux extrémités et elles sont fixées aux cadres avec des écrous et des rondelles. Tout d’abord, les cadres inférieur et central sont assemblés au sol, puis la structure est abaissée dans la fosse. Toute la structure de la mine doit être sécurisée avec des planches ou des rondins. Une couche de mortier est posée sur le cadre inférieur et la maçonnerie est élevée jusqu’au cadre central. Avant d’atteindre le cadre central de 8-10 cm, le renfort et le cadre supérieur sont renforcés. Ensuite, la pierre est posée sur le cadre supérieur. Pour que la maçonnerie soit parfaitement uniforme, un gabarit peut être réalisé, qui peut être soit sous la forme d’un anneau, soit sous la forme d’un demi-anneau. Mais son diamètre doit être inférieur de 1 cm à la maçonnerie elle-même, pour une libre circulation à l’intérieur. Si le débit d’eau dans le puits est latéral, il est nécessaire de laisser plusieurs trous pour y insérer des filtres. Immédiatement, il est nécessaire de fixer des supports métalliques dans la maçonnerie pour pouvoir descendre dans le puits pour le nettoyer.

Maçonnerie de puits

Pendant la pose, le fil doit être posé toutes les 4 à 5 rangées. Les murs des puits en pierre sont enduits de l’intérieur avec une solution de 1: 1, 1: 2. Il est recommandé de plâtrer en deux étapes. Tout d’abord, appliquez la première couche avec une solution plus liquide par pulvérisation, qui pénétrera très bien dans toutes les fissures, plis, pores. Lorsque la première couche commence à « prendre », une seconde couche plus épaisse est appliquée. Cette couche est soigneusement nivelée. Plus la surface est lisse, plus elle est facile à nettoyer. Les anneaux en bois ne doivent pas être enduits. Le fond du puits est soigneusement nettoyé et recouvert de sable ou de gravier grossier. La partie supérieure du puits est également ronde. Comme pour les puits en bois, une ventilation du puits doit être assurée. Et à l’avenir, surveillez l’état du puits et nettoyez-le.

Brique bien

Seules des briques rouges sont utilisées et elles sont très bien cuites. Cette brique est durable et étanche. Avant de commencer la pose, la brique est trempée. Les deux premières rangées sont liées. Étant donné que la maçonnerie a une forme ronde, un espace est obtenu le long du bord extérieur entre les briques.

Brique bien

Il est recommandé de le remplir non seulement de mortier, mais également de morceaux de brique. Le renforcement de la maçonnerie avec des cadres et des raccords est effectué de la même manière que dans la construction de puits en pierre. Seulement si vous devez sélectionner une pierre appropriée pour les barres d’armature dans les puits de pierre, vous devez faire des évidements dans les briques.

Puits en béton

Pour la construction de puits en béton, il est possible d’utiliser à la fois des anneaux prêts à l’emploi et du béton artisanal, qui est une pierre artificielle fabriquée à partir d’un mélange de ciment, d’eau et d’agrégats. L’agrégat peut être du sable, du gravier, de la pierre concassée. Les grains d’agrégat doivent être de tailles différentes, car les grains plus petits remplissent les vides entre les plus gros. Cela augmente la résistance du béton et évite la surconsommation de ciment. La charge doit être propre, exempte d’impuretés. Le béton armé est du béton armé, qui est d’un ordre de grandeur plus fort.

La résistance dépend directement de la marque du ciment. De plus, la résistance du béton dépend de la consistance (quantité d’eau) et du compactage. Il convient de garder à l’esprit que lors de la fabrication du béton, la masse diminue en taille. Par conséquent, les matériaux secs doivent être pris en quantité plus que ce qui est censé préparer le béton. Tout d’abord, le sable et le ciment sont mélangés, puis de la pierre concassée ou du gravier est ajouté et seulement après que l’eau est ajoutée.

Puits en béton

L’épaisseur de la paroi d’un puits en béton dépend de la profondeur. Dans un puits peu profond, il mesure 10 à 15 cm Le coffrage pour la fabrication d’anneaux en béton est constitué de deux cylindres. À la maison, il est plus facile de les fabriquer à partir de planches rabotées. Tout d’abord, deux anneaux en bois du même diamètre sont fabriqués, qui sont installés et fixés verticalement l’un au-dessus de l’autre. Les anneaux sur les diamètres intérieur et extérieur sont gainés de planches, mais pour que les clous puissent être facilement retirés. Ensuite, les planches sont maintenues ensemble avec des bandes métalliques ou du fil. Ainsi qu’à l’extérieur et à l’intérieur, ils sont fixés avec un cadre solide.

Les clous sont retirés et les anneaux sont retirés. Lors du coulage du béton, un renforcement est inséré. Au moins deux tiges sont pliées et laissent des « oreilles » saillantes au-dessus de la surface, pour lesquelles il sera possible d’abaisser la bague dans la tige. Les puits en béton sont beaucoup plus faciles à construire que ceux en pierre. Les anneaux sont fixés avec des agrafes, pour lesquelles des trous sont laissés dans les anneaux à l’avance. Les agrafes peuvent être fixées avec des écrous et des rondelles, ou soudées. Un chanvre ou une corde goudronnée est placé entre les anneaux. Les coutures formées sont enduites. Pour empêcher le plâtre de se répandre, des dépressions peuvent être faites dans le béton encore humide. La tête doit protéger le puits des précipitations et de la poussière. Une couche d’argile huileuse bien compactée et une zone aveugle de planches sont placées autour de la tête..

Autour du puits, il est nécessaire de faire une clôture à partir d’animaux, ainsi que pour la sécurité des enfants.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité