Comment faire un escalier monolithique de remblayage avec une plate-forme de bricolage

Points d’article



Le dispositif d’un escalier monolithique de remblai est une solution simple et fiable pour un porche massif ou une entrée séparée d’un bâtiment. Une telle échelle peut être fabriquée sans connaissances ni compétences particulières, de vos propres mains. Vous avez juste besoin d’une envie et d’un ensemble minimum d’outils.

Comment faire un escalier monolithique avec une plate-forme (remblai) de vos propres mains

Conception

Un escalier de remblai monolithique se compose d’une boîte rigide en brique ou en parpaings, d’une plate-forme et d’une volée d’escaliers. L’espace sous les futures marches est rempli de sable, de scories ou simplement de terre en excès à l’avance.

Un tel escalier ne nécessite pas de coffrage supplémentaire et de structures de support sous la marche. Il a une résistance et une fiabilité exceptionnelles en raison du fait qu’il repose entièrement sur une base préparée.

Une fondation en béton armé en bandes (300–400 mm d’épaisseur) est disposée sous les parois du caisson. Dimensions optimales en termes de: longueur de marche 3 m (10 marches de 300 mm chacune), largeur de 1 à 1,5 m. Taille de marche 300×150 mm.

Où commencer

Pour effectuer les travaux, vous aurez besoin du jeu d’outils habituel: une bétonnière, un perforateur, une meuleuse, un carré à 90 °, des filetages, généralement à partir de 2 m, un niveau hydro.

Matériaux (basés sur 10 marches et une plate-forme de 1 m, 1 m de large, deux parois latérales):

  • brique – 2 m3 (parpaing 1,8 m3)
  • terre ou sable pour remblai – 3,6 m3
  • béton – 4 m3
  • renfort (12) – 100 m courants
  • treillis de maçonnerie soudé 50×50, 3 mm – 10 m2

Exemples de l’emplacement des escaliers. 1 – porte; 2 – plateforme; 3 – brique (parpaing); 4 – remblai (sable, sol); 5 – corps d’échelle; 6 – fondation des murs porteurs; 7 – mur de support; 8 – nœud A; 9 – nœud B

La quantité de consommable changera proportionnellement au nombre d’étapes (hauteur de levage).

Murs de soutien

Il n’est pas nécessaire de remplir les fondations pour toute la zone de l’escalier! La pose des murs de support le long de la fondation en bande pour l’imperméabilisation est réalisée avec une épaisseur d’une brique (l’un des murs sera toujours le mur du bâtiment).

Il est nécessaire d’ancrer l’armature (fil métallique) dans un mur statique et de poser un treillis ou un fil d’armature tous les 4 à 5 rangées, en particulier dans les coins (les murs devront résister à la charge du remblayage et du pilonnage). Il est conseillé d’appliquer une imperméabilisation liquide de l’intérieur.

Les murs finis ne doivent pas être plus bas que les futures marches, leur prolongement peut être un élément de l’architecture du porche (piliers, garde-corps, etc.).

Comment faire un escalier monolithique avec une plate-forme (remblai) de vos propres mains

Balisage

Le calcul des dimensions de l’escalier est effectué « de haut en bas » à partir de la porte. Pour le marquage, vous avez besoin d’une pièce à 90 °. Vous pouvez le faire en fixant un petit niveau sur le côté long d’un carré en acier ordinaire (avec des dimensions d’au moins 300×150 mm):

  1. Déterminer le niveau du sol fini (surface du matériau de finition) de l’escalier.
  2. Déterminez le niveau du site « sur béton » – soustrayez l’épaisseur des couches de finition. Ce sera l’horizon du site.
  3. Déterminez l’emplacement du site par rapport à la porte (centrage, décalage – en fonction de l’objectif du porche). Trouver des points extrêmes.

Si l’escalier longe le mur, du point extrême verticalement vers le bas, nous mettons 150 mm vers le bas. Ceci est la dernière colonne montante – une partie du site. Si l’escalier va «en avant» de l’ouverture, les points extrêmes sont appliqués aux murs de support, après avoir marqué au préalable l’horizon de la plate-forme sur eux.

De plus, à l’aide d’un modèle, nous reportons et décrivons les étapes vers le bas, en nous concentrant sur les lectures de niveau. Ensuite, nous connectons les coins inférieurs avec une ligne le long de la marche. À partir de cette ligne, posez la perpendiculaire sur 100 mm et tracez une ligne parallèle. L’intervalle entre ces parallèles est appelé le «corps de l’échelle». La limite inférieure sera la limite du remblai.

Remblai

Le remblayage du sinus de l’escalier est effectué strictement au plus tôt 3 jours après la pose des murs porteurs! Le remplissage des sinus est réalisé en couches (300–400 mm) avec bourrage de chaque couche. Un pilon manuel peut être fabriqué en fixant les poignées de porte à l’extrémité d’un chanvre d’un diamètre de 20 à 30 cm. Le pilon doit être actionné à au moins 300 mm du mur.

Lorsque vous utilisez du sable comme produit de remplissage des sinus, le déversement d’eau est autorisé (puis maintenez pendant 24 heures). L’imperméabilisation (généralement du polyéthylène, du géotextile ou du pare-vapeur) est posée au-dessus du remblai afin que le béton ne se mélange pas avec le sol et ne perde pas ses qualités.

Dispositif de cage de renfort

Pour attacher le renfort avec un fil à tricoter pendant le renforcement, vous aurez besoin d’un crochet, qui peut être fabriqué en affûtant et pliant un fil de 6 ou 8 mm sous une forme pratique.

Le renforcement de la fondation sous les murs de support est réalisé sous la forme d’un cadre de poutre – 4 tiges de travail, réparties dans l’espace avec des pinces ou des tiges verticales courtes.

Le cadre de renfort de l’escalier est constitué d’un treillis à la base (renfort 12) et d’un treillis le long des marches elles-mêmes (treillis soudé 50×50, 3 mm).

Pour le dispositif de la maille de travail principale au milieu du corps de l’escalier et de la plate-forme, nous ancrons le renfort en forme de miroir avec un pas de 200 mm. Sur les sorties, nous tirons des tirants d’une longueur égale à la largeur de l’escalier. Ensuite, nous mesurons la longueur de la plate-forme + la marche et plions les tiges solides à l’angle de la marche et les installons par incréments de 200 (6 pièces seront obtenues par 1 mètre de largeur de l’escalier).

Pour renforcer les marches, nous plions le treillis soudé en forme de lettre G et le fixons avec un fil à tricoter au treillis principal.

Attention! Considérez une couverture en béton de 30 à 40 mm (du renforcement à la surface du béton)!

Comment faire un escalier monolithique avec une plate-forme (remblai) de vos propres mains 1 – treillis soudé; 2 – tiges transversales ancrées dans les parois de support (pas 200 mm); 3 – renforcement longitudinal; 4 – poutre persistante du 1er étage

Pour la couche supérieure de renforcement du site, nous ancrons l’armature (2-3 tiges de chaque côté) sous le niveau de l’horizon de 40 mm et leur imposons une feuille de treillis soudé.

Étapes de bridage

Pour les marches à rebord, nous fabriquons des contremarches, généralement une bande de contreplaqué d’une largeur égale à la hauteur de la marche, cousues sur une planche de 40 à 50 mm. Des coins ou des barres sont attachés aux bords. Les contremarches sont fixées selon les marquages ​​aux murs porteurs de l’escalier avec des chevilles «installation rapide» ou d’une autre manière accessible. Il est conseillé de graisser le contreplaqué avec de l’huile de machine usagée (cela facilitera le démontage). Ensuite, le long de la marche, le long du haut de toutes les brides, une planche solide de 25–40 mm est cousue, toujours avec une emphase en bas (pour garder la taille). Avec une largeur d’escalier de plus de 1,2 m, 2 planches sont installées.

Remplir

Pour le meilleur résultat (qualité du béton sec) et la facilité de pose du mélange, nous recommandons l’utilisation d’un vibrateur profond (tête de vibrateur d’un diamètre de 40 mm). Le béton est placé dans les escaliers de bas en haut. Le béton doit être «raide» (sec) pour ne pas s’écouler à travers la bande de roulement.

Comment faire un escalier monolithique avec une plate-forme (remblai) de vos propres mains

Lorsqu’il vibre, le béton « s’assied », remplissant les vides, il est donc préférable de le poser par étapes « avec un toboggan » pour toute la marche à la fois. La vibration doit commencer de haut en bas. Cela permettra à l’excès de béton d’être chassé des marches. La plate-forme est posée et vibrée en dernier. La surface du béton est lissée avec des truelles et des truelles.

Attention! Retirer tout excès de béton du coffrage lorsqu’il est mouillé.

Couvrez l’escalier inondé de plastique (surtout dans la chaleur). Retirez soigneusement les marches à brides après 24 heures.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité