Choisir un gazebo

Peut-être pas les moments les plus importants, mais les plus agréables de la vie de banlieue sont associés à cette petite structure ajourée. Un belvédère, ouvert de tous côtés au vent frais et au léger brouillard rampant de l’étang, pénétré par les rayons du soleil pas encore brûlant, vous permettra de vous fondre complètement avec la nature environnante. Elle seule peut ajouter le parfum de la rosée du matin à votre thé matinal. Et combien de mots ont été prononcés sur le gazebo par les paroliers! Debout au fond du jardin, elle a été témoin des premières dates et déclarations d’amour, elle se souvient comment des vœux se faisaient en elle au moment de l’observation des étoiles. Le gazebo offre détente, abri de la chaleur et de la courte pluie d’été. Tordu de fleurs, il a un pouvoir attractif vraiment magique.

La rotonde peut être considérée comme la sœur aînée du gazebo. Cette petite structure architecturale au toit en dôme, souvent décorée de colonnes, faisait partie intégrante d’un domaine noble du XVIIIe siècle. Puis, au XIXe siècle, le mode de vie campagnard devient à la mode, ce qui fait que la rotonde monumentale est passée d’un lieu de solitude à un lieu de rencontre pour les résidents d’été nouvellement créés. Les formes classiques appartiennent au passé. Les nouveaux modèles ajourés légers ne cachaient pas les tenues à la mode des dames et des messieurs des regards indiscrets. Le XXe siècle a d’abord fréquenté le gazebo, puis, resserrant les vis des régimes totalitaires, l’a transféré au rang d’un simple baldaquin. Et ce n’est qu’à la fin que nous nous sommes souvenus de ce qu’était le gazebo avant.

Bien sûr, de nos jours, il est rare de trouver une grande surface avec un ensemble de parc ou un jardin à son apogée. Un gazebo est un élément indispensable d’un tel paysage. Mais même dans une petite parcelle de jardin jeune, le gazebo joue un rôle important. Situé avec un calcul judicieux, selon les règles du mouvement statique, ce sera d’abord la décoration principale de la datcha, puis les arbres et les arbustes cultivés le cacheront et le transformeront en un coin isolé où les propriétaires ne seront pas dérangés par les regards indiscrets.

Sur le nouveau site, le gazebo deviendra un endroit de prédilection des enfants pour jouer, car elle seule pourra donner un morceau d’ombre fertile sous la chaleur. Et il est plus facile de s’occuper des enfants pendant qu’ils sont en vue. Et après plusieurs années, il est peu probable que vos enfants adultes quittent leur gazebo préféré, à l’abri des regards intrusifs de leurs parents avec des buissons de lilas envahis par la végétation et enlacés de fleurs..

Réaliser le rêve d’une maison de campagne idéale, peu de gens peuvent dire immédiatement quel gazebo décorera le site. Dans un premier temps, toute personne consacre toute son imagination et tous ses fonds à la construction d’une maison et commence alors seulement l’aménagement paysager et l’aménagement paysager. C’est à ce moment que vient le temps de sélectionner de petites formes architecturales. La question de la forme et du matériau du gazebo est résolue tout simplement. Il est peu probable que vous commenciez à construire un belvédère en brique bas avec un toit plat si votre maison en bois est déchirée par une tour légère et aérée. Les meilleurs conseillers, bien sûr, seront un designer ou un architecte, mais si vous ne souhaitez pas utiliser leurs services, vous devrez apprendre quelques bases. Ce n’est pas aussi difficile qu’il y paraît, d’autant plus que vous avez une construction de maison derrière vous.

Il est recommandé de construire un gazebo dans le même style que la maison. Même si vous voulez de l’originalité, essayez de maintenir l’unité de l’ensemble architectural en laissant au moins certains des mêmes éléments de conception ou de décoration (en forme ou en couleur).

Le gazebo peut être construit à partir de presque tous les matériaux: brique, béton monolithique, pierre naturelle et artificielle, métal (profil laminé, moulé, structures forgées). Mais le bois passe avant tout. Il est difficile de trouver une zone de jardin qui n’utilise pas ce matériau écologique, facile à travailler, naturel et chaleureux. Un gazebo en bois est presque universel: sa forme peut obéir aux exigences de n’importe quel style. Des matériaux de protection modernes et des moyens de protection contre la pourriture garantiront qu’une structure en bois durera plusieurs décennies.

À la fin de la construction, il se peut que vous n’ayez pas construit de gazebo, mais autre chose. Par exemple, les barbecues de jardin à la mode de nos jours, installés en permanence dans le gazebo, le transformeront automatiquement en cuisine d’été. Et dans ce cas, il est peu probable que vous vouliez écouter des rossignols à l’aube du soir dans une étreinte avec un brasier (à la fois froid et chaud).

Parfois, il y a une envie de s’isoler de la musique forte provenant des environs, pour se protéger de la fraîcheur du soir ou des moustiques agaçants. Le gazebo est entièrement vitré, l’élevant ainsi au rang de pavillon. Si les fenêtres et les portes sont rendues amovibles en même temps, alors par temps chaud, le pavillon se transformera facilement en gazebo.

De la maison au belvédère, vous pouvez construire une galerie luxueuse en installant plusieurs treillis des deux côtés du chemin et en y ajoutant un «toit» de pergolas.

Le chemin menant au gazebo peut être décoré d’une colonnade portant des pergolas légères sur ses épaules. Peut-être que la colonnade envahie par les plantes grimpantes vous conduira à l’idée que vous n’avez pas besoin d’un belvédère. Compte tenu de la largeur et de la densité suffisantes de la couverture verte, la colonnade peut être une excellente alternative, même si elle ne sera guère un lieu de repos permanent. Il ne s’abrite pas bien de la pluie, et ne gagne même en décorativité qu’en pleine saison, lorsque les plantes sont en pleine vigueur..

La base du gazebo peut être de presque n’importe quelle forme: ronde, carrée, en forme de polygone. Mais le toit est de trois types principaux. Le premier type est le toit classique. Il est composé de triangles plats qui convergent à leur point le plus élevé au centre du toit. Cette conception est la plus simple à fabriquer. Le second type est un toit en dôme, rappelant un peu le dôme d’une église, surmonté d’une petite flèche. Un tel toit est assez difficile à fabriquer, mais il a l’air beaucoup plus attrayant. De plus, en hiver, la neige ne s’attarde pratiquement pas dessus, de sorte que la charge sur toute la structure est moindre. Et le troisième type est le toit oriental, qui ressemble au toit d’une pagode. Si vous êtes un adepte des traditions du feng shui, vous aimerez sûrement un gazebo dans ce style.

Pour les amateurs de bâtiments fondamentaux, un gazebo en pierre naturelle convient. Il n’est pas du tout nécessaire de commander des colonnes en marbre et en granit dans un atelier spécial. Les piliers, faits de blocs de pierre semi-finis, donneront au gazebo un aspect antique en quelques années seulement. Premièrement, des mousses décoratives ou même certains types de couvre-sol peuvent être placés dans des renfoncements naturels, et deuxièmement, les plantes grimpantes s’accrochent facilement à une pierre non traitée. Dans la chaleur d’un tel gazebo, il fera frais et les soirs froids, au contraire, la pierre dégagera la chaleur accumulée pendant la journée.

Les matériaux modernes vous permettront d’économiser de l’argent lors de la construction d’un gazebo. Le cadre du belvédère peut être en béton armé et la finition «en pierre» peut être en béton décoratif ou en granit artificiel.

Une fois l’apparence du gazebo déterminée et son emplacement choisi, il est nécessaire d’apporter les fondations. Pour les structures lourdes en pierre et en métal, il est préférable de fabriquer une base monolithique. Le sol du gazebo doit être surélevé d’au moins 40 cm au-dessus du sol (en Russie, les hivers sont enneigés et les conséquences de la fonte des neiges printanières peuvent être désastreuses). Entre la base du gazebo en bois et la surface du sol, il est nécessaire de laisser un espace suffisant pour la ventilation, et les parties de la planche ne doivent en aucun cas entrer en contact avec le sol. Comme le montre la pratique, la meilleure base pour une tonnelle en bois est un système de supports métalliques installés dans une base en béton enfouie dans le sol. Les fixations sont faites avec des boulons. Une telle fondation est solide, durable et permet, sans avoir à démonter l’ensemble du gazebo, de réparer ou de remplacer des parties du cadre de support.

Pour ceux qui aiment le changement, un gazebo fixe ne convient guère. Il peut s’agir de structures mobiles légères, assemblées à partir de treillis, avec un toit à auvent. Ces gazebos peuvent être déplacés sur le site plusieurs fois par saison et nettoyés pour l’hiver. Cependant, non seulement les tonnelles en bois peuvent être pliables. En métal, avec un motif ajouré de fines tiges et d’éléments forgés, le gazebo Art Nouveau ressemblera à une légère et belle toile d’araignée répartie parmi les arbres de votre jardin.

Si vous ne voulez pas vous soucier de la construction, puis des réparations, nous vous conseillons d’acheter des tonnelles en plastique préfabriquées. Ils ne pourrissent pas, ne se mouillent pas, ne nécessitent pas de peinture (un lavage avec un tuyau suffit), n’ont pas besoin d’une fondation capitale, ils peuvent être enlevés pour l’hiver et réinstallés au printemps.

Pour ceux pour qui la fonctionnalité des choses est avant tout importante, vous pouvez conseiller de vous procurer une tente gazebo préfabriquée. De telles structures, assemblées à partir de tubes et recouvertes de tissu, au bon moment et au bon endroit vous protégeront du soleil, de la pluie et du vent. Vous pouvez emporter la tente gazebo avec vous, en la laissant non seulement à la datcha, mais aussi pour la pêche ou un pique-nique: une fois démontées, elles rentrent même dans un sac à dos.

Les gazebos préfabriqués constitués de cadres recouverts d’un maillage très fin peuvent vous isoler des moustiques gênants. L’inconvénient de cette conception est la petite surface. Oui, et tu te sens dans un tel gazebo, comme dans une cage.

Mais la nature elle-même donne aux créatifs l’opportunité de faire quelque chose d’original. Vous pouvez, par exemple, créer un gazebo en osier – à partir de brindilles de saule. Cela ne nécessite pas d’investissement et presque tout le monde peut le faire: vous n’avez besoin que de mains et d’imagination. Des bouteilles en verre vides et quelques sacs de ciment sont tout ce dont vous avez besoin pour créer un gazebo en cristal – à l’envie de vos voisins. Et pour les enfants (par exemple, pour un anniversaire), vous pouvez assembler un gazebo à partir de ballons: vous n’avez besoin que d’un cadre solide fait de poteaux en bois pour que le bâtiment ne soit pas emporté par le vent, et les vacances seront garanties.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité