Quelle vitre choisir?

Dans les publications publicitaires, vous pouvez souvent voir des publicitĂ©s pour l’utilisation d ‘ »unitĂ©s de super-verre uniques » faites spĂ©cifiquement pour les « hivers russes rigoureux », censĂ©es possĂ©der des performances d’isolation thermique ultra-Ă©levĂ©es. RĂ©cemment, il est devenu Ă  la mode de proposer des fenĂȘtres Ă  double vitrage «Ă©paissies» Ă  36 mm au lieu des 24 mm les plus utilisĂ©es. De plus, il est dĂ©clarĂ© que les fenĂȘtres «Ă©paisses» Ă  double vitrage «sont 70% plus chaudes que les fenĂȘtres standard». Apparemment, un indicateur tel que l’Ă©paisseur est le plus comprĂ©hensible pour un consommateur inexpĂ©rimentĂ©..

Essayons de comprendre l’essence du problĂšme en utilisant des indicateurs spĂ©cifiques des rĂ©sultats des tests des fenĂȘtres Ă  double vitrage. En principe, il est impossible de nier la dĂ©pendance de la rĂ©sistance au transfert thermique des unitĂ©s de verre sur leur Ă©paisseur..

Ainsi, selon le bureau d’Ă©tudes Anulis Bertin, les valeurs optimales de la distance inter-verre en fonction du gaz de remplissage sont les suivantes: air – 15 mm, argon – 12 mm, hexafluorure de soufre – 6 mm, krypton – 9 mm. Mais dans ce cas, seuls deux composants de la perte de chaleur sont pris en compte: la convention et le transfert de chaleur. En situation rĂ©elle, environ 70% de la dĂ©perdition thermique des vitrages est associĂ©e au rayonnement, qui est principalement dĂ» aux caractĂ©ristiques techniques des verres utilisĂ©s et ne dĂ©pend pas de la valeur de la distance inter-verres. Par consĂ©quent, il devient clair que dans le cas de l’utilisation de fenĂȘtres Ă  double vitrage Ă  une chambre (constituĂ©es de deux verres de 4 mm), cela n’a aucun sens de crĂ©er une fenĂȘtre Ă  double vitrage d’une Ă©paisseur de plus de 23 mm. Dans le cas de l’utilisation de fenĂȘtres Ă  double vitrage (composĂ©es de trois verres), la situation n’est pas si simple.

Ainsi, selon diverses sources, la rĂ©sistance au transfert de chaleur des vitrages isolants de construction 4-6-4-6-4 (24 mm) est de l’ordre de 0,45 Ă  0,51 m2C ° / W et des vitrages isolants de construction 4-12-4-12- 4 (36 mm) – 0,52 – 0,54 m2C ° / W. La dispersion des donnĂ©es est probablement liĂ©e Ă  la qualitĂ© diffĂ©rente de fabrication des vitrages isolants et Ă  la procĂ©dure d’essai. Si nous ne prenons en compte que les rĂ©sultats des tests de l’usine de verre de Bor (le plus grand fabricant de vitrages isolants en Russie), alors les vitrages isolants d’une Ă©paisseur de 24 mm ont Ro = 0,47 m2 C ° / W et les vitrages isolants d’une Ă©paisseur de 36 mm Ro = 0,53 m2 C ° / W , c’est-Ă -dire que l’augmentation de cet indicateur est infĂ©rieure Ă  13%. Une augmentation similaire de la rĂ©sistance au transfert de chaleur d’une unitĂ© Ă  double vitrage d’une Ă©paisseur de 24 mm se produit lorsqu’elle est remplie d’argon. Cela augmente la durĂ©e de vie de l’unitĂ© en verre.
Cependant, il faut garder Ă  l’esprit qu’une modification de Ro dans ces limites n’a pas d’effet notable sur le bilan thermique global du bĂątiment. En revanche, remplacer le verre ordinaire dans une fenĂȘtre Ă  double vitrage de 24 mm par un verre Ă  faible Ă©mission (Ă©conomie d’Ă©nergie) permet d’atteindre Ro = 0,72 m2C ° / W (soit une augmentation de plus de 50%).

Lire la suite  Secrets simples d'une bonne fenĂȘtre

Une autre caractĂ©ristique la plus importante des vitrages isolants, qui dĂ©termine les exigences sanitaires et hygiĂ©niques, est la tempĂ©rature sur la surface intĂ©rieure du verre. C’est la valeur de cet indicateur qui dĂ©termine la tendance Ă  transpirer. (Plus la tempĂ©rature est basse, plus la condensation se forme).

La tempĂ©rature de la surface intĂ©rieure d’un vitrage isolant de 24 mm, mesurĂ©e dans la partie centrale, est gĂ©nĂ©ralement infĂ©rieure de 2 + 3 ° C Ă  celle d’un vitrage isolant de 36 mm (pour les mĂȘmes conditions d’essai). Dans ce cas, c’est une diffĂ©rence assez notable. Cependant, il est connu de la pratique que dans l’Ă©crasante majoritĂ© des cas, la transpiration n’est observĂ©e que le long du pĂ©rimĂštre des fenĂȘtres Ă  double vitrage, la plus intense dans la partie infĂ©rieure. À de basses tempĂ©ratures extĂ©rieures, le condensat peut geler avec la formation de givre et de glace, ce qui provoque des plaintes naturelles de la part des consommateurs.

Ce phĂ©nomĂšne est dĂ» Ă  un transfert thermique accru dĂ» Ă  la conductivitĂ© thermique Ă©levĂ©e des cadres de sĂ©paration. Dans la partie infĂ©rieure du vitrage, un refroidissement supplĂ©mentaire est associĂ© Ă  un transfert de chaleur par convection dans l’espace inter-vitrage (le flux d’air froid descendant le long du verre extĂ©rieur tourne, entre en contact avec le verre intĂ©rieur, le refroidit et, progressivement chauffĂ©, monte). C’est le refroidissement par circulation d’air convectif de la partie infĂ©rieure du vitrage qui provoque, tout d’abord, la condensation Ă  sa surface dans la partie infĂ©rieure de la vitre..

Nous n’avons pas de donnĂ©es sur l’effet de l’Ă©paisseur du vitrage sur la composante convective de la perte de chaleur. Cependant, on peut supposer que dans ce cas, un rĂŽle trĂšs important sera jouĂ© par les caractĂ©ristiques thermophysiques de l’espace inter-verre et la diffĂ©rence de tempĂ©rature du vitrage. La solution la plus simple et la plus efficace « pour amĂ©liorer le rĂ©gime de tempĂ©rature des zones de bord des unitĂ©s de verre n’est pas une augmentation de leur largeur, mais le dĂ©placement des entretoises avec les mastics dans la profondeur des fixations de 10 Ă  15 mm. Cette technique permet d’augmenter la tempĂ©rature minimale dans la zone de joint d’une fenĂȘtre Ă  double vitrage avec une reliure de 3 Ă  4 C ° sans aucune autre mesure.

Lire la suite  Choix des fenĂȘtres: en bois ou en plastique

Ainsi, on peut faire valoir que l’utilisation de fenĂȘtres Ă  double vitrage Ă©paisses Ă  elle seule n’apporte pas de rĂ©els avantages, Ă  la fois du point de vue de l’amĂ©lioration des conditions sanitaires et hygiĂ©niques, et de l’amĂ©lioration du bilan thermique de l’ensemble des locaux. Les fenĂȘtres Ă  double vitrage Ă©paisses sont plus recommandĂ©es pour atteindre des exigences accrues en matiĂšre de protection contre le bruit et Ă  des fins spĂ©ciales avec l’utilisation de verre Ă©paissi. De plus, des performances Ă©levĂ©es en matiĂšre de protection contre le bruit ne peuvent ĂȘtre obtenues qu’en utilisant des mĂ©thodes spĂ©ciales pour l’installation de fenĂȘtres Ă  double vitrage dans le profil.

Quelles fenĂȘtres Ă  double vitrage peuvent ĂȘtre recommandĂ©es pour une utilisation?

Selon les exigences de SNiP 11-3-79, la rĂ©sistance au transfert thermique des structures de fenĂȘtres doit ĂȘtre d’au moins 0,54 m2C ° / W. La plupart de ces exigences seront satisfaites par des structures Ă©quipĂ©es d’une fenĂȘtre Ă  double vitrage de 24 mm. Les fenĂȘtres Ă  double vitrage Ă  une chambre de 24 mm avec un verre Ă  faible Ă©missivitĂ© conviennent sans restrictions. Il convient de rappeler qu’une unitĂ© Ă  double vitrage Ă  deux chambres est 1,5 fois plus lourde et, par consĂ©quent, augmente la charge sur les ferrures de chĂąssis, mais prĂ©sente un avantage par rapport Ă  une unitĂ© de verre Ă  chambre unique en matiĂšre de protection contre le bruit. Par consĂ©quent, dans certains cas, il est conseillĂ© d’utiliser des fenĂȘtres Ă  double vitrage Ă  deux chambres avec un verre Ă  faible Ă©mission.

Lire la suite  Reflux et seuils modernes

L’offre de fenĂȘtres Ă  double vitrage «spĂ©ciales» est souvent de nature publicitaire et n’apporte pas de rĂ©els avantages lorsqu’elles sont utilisĂ©es dans des structures spĂ©cifiques, mais nĂ©cessite des coĂ»ts supplĂ©mentaires pour le Client.
En outre, il ne faut pas oublier que les performances accrues rĂ©elles des fenĂȘtres Ă  double vitrage ne garantissent pas un remplissage de haute qualitĂ© de l’ouverture de la fenĂȘtre. Le professionnalisme des travaux d’installation est d’une importance beaucoup plus grande pour les conditions de confort dans les locaux, mais il s’agit d’un autre gros problĂšme.

Évaluer l'article
( Pas encore d'Ă©valuations )
Ajouter des commentaires

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: