Méthodes de fixation des structures en bois

Avez-vous d√©j√† essay√© de fabriquer m√™me une petite ferme de toit en bois? Chacun de nous a une tr√®s bonne id√©e de son apparence (en particulier ceux qui ont essay√© de construire leur propre maison), mais vous essayez de l’assembler…

Ce travail est extr√™mement long et laborieux – des rainures doivent √™tre faites dans une poutre, des pointes dans une autre, sci√©es dans la troisi√®me de cette fa√ßon, la quatri√®me de cette fa√ßon, puis assembler une seule structure, en plantant ses √©l√©ments sur de la colle ou en martelant des clous. Eh bien, assembler une ferme est encore ici et l√†, mais essayez d’en faire une deuxi√®me exactement la m√™me. Et 10-12 pi√®ces sont les m√™mes? Il est assez difficile de maintenir les dimensions g√©om√©triques avec cette m√©thode de connexion. Les fermes sont, pour le dire gentiment, diff√©rentes, ce qui cr√©e des difficult√©s lors de l’assemblage dans une structure commune. En g√©n√©ral, ce travail doit √™tre effectu√© par des sp√©cialistes et, √† notre √©poque, il n’est pas toujours possible de les trouver..

Quelles sont les solutions √† ce probl√®me? Nous en avons trouv√© deux. Le premier d’entre eux est la cr√©ation de structures utilisant des plaques dent√©es m√©talliques – MZP. Leur utilisation peut r√©duire le co√Ľt de la structure, augmenter la productivit√© du travail, sans r√©duire la qualit√© des produits. Ils sont r√©alis√©s par emboutissage en acier galvanis√© d’une √©paisseur de 1,2 mm ou 2,0 mm. Ensuite, les plaques sont coup√©es selon les dimensions requises (longueur de 50 mm √† 400 mm avec un pas de 25 mm, largeur de 100 mm √† 250 mm avec le m√™me pas) et emball√©es.
Comment une structure est-elle cr√©√©e √† l’aide de plaques dent√©es? C’est assez simple. √Ä l’aide d’une scie circulaire conventionnelle, les planches re√ßoivent la g√©om√©trie souhait√©e, apr√®s quoi la structure de la future ferme est dispos√©e sur des tables sp√©ciales et le MZP est press√© au niveau des joints des √©l√©ments. De plus, les plaques sont plac√©es de part et d’autre des √©l√©ments connect√©s..

Lire la suite  Panneaux √† copeaux orient√©s

La conception et le calcul des structures avec joints sur le MZP sont g√©n√©ralement effectu√©s sur un ordinateur personnel √† l’aide d’un programme sp√©cial. L’impression r√©sultante (dessin et sp√©cification des √©l√©ments) est transf√©r√©e √† l’atelier, o√Ļ soit des fermes enti√®res sont fabriqu√©es, soit des fragments lin√©aires de fermes qui sont assembl√©s (r√©assembl√©s) en un produit fini sur le chantier de construction.

Cette technologie, comme toute autre, a ses avantages et ses inconvénients..
Commençons par les pros:

  • il n’y a pas d’op√©rations chronophages pour cr√©er des rainures et des tenons;
  • si vous d√©finissez les tables d’assemblage exactement en fonction de la g√©om√©trie de la premi√®re structure cr√©√©e, la g√©om√©trie de toutes les structures identiques suivantes sera observ√©e automatiquement;
  • plus il y a de structures d’une configuration, plus le temps de travail est √©conomis√©;
  • tous les travaux sont effectu√©s √† l’int√©rieur, par cons√©quent, ne d√©pendent pas des conditions m√©t√©orologiques;
  • les structures finies sont transport√©es sur le lieu de leur installation, ce qui augmente la vitesse de montage √† domicile. Par exemple, la p√©riode de construction d’un manoir peut √™tre r√©duite de 1,5 fois en raison de la construction parall√®le des murs et de la fabrication de fermes de toit «au sol» imm√©diatement dans les dimensions de conception;
  • les structures avec joints au salaire minimum sont beaucoup plus √©conomiques que les structures traditionnelles et permettent d’√©conomiser √† la fois du bois et de l’acier;
  • vous permettent de cr√©er des designs de toute complexit√©;
  • les joints sur MZP ont une r√©sistance sup√©rieure √† des joints similaires sur de la colle ou des clous;
  • permettent la fixation des barres dans un joint m√™me avec un √©cart jusqu’√† 4 mm sans perdre la r√©sistance de la structure.
  • Dans le m√™me temps, pour la fabrication de structures utilisant MZP, il est n√©cessaire d’avoir une surface presque parfaitement plane avec des dimensions correspondant aux √©l√©ments fabriqu√©s et une presse sp√©ciale sous la forme d’un support avec une unit√© hydraulique appropri√©e (la r√©sistance des connexions n’est garantie que lors de l’utilisation d’un √©quipement sp√©cial pour le pressage).

    Lire la suite  Choisir un arbre pour la construction

    Les plus r√©pandues dans la pratique de la construction √©trang√®re √©taient le MZP du syst√®me Gang-Neil, et en URSS, des connexions MZP-1,2 et MZP-2 ont √©t√© utilis√©es, qui ont √©t√© d√©velopp√©es par TsNIISK im. Kucherenko. Le principal inconv√©nient de tous les MZS du syst√®me Gang-Neil est que la plaque de liaison fonctionne dans diff√©rentes directions de diff√©rentes mani√®res, et sous une charge agissant le long de l’axe principal, la r√©sistance √† la flexion des goujons est minimale. Le syst√®me MW de type Arpad (brevet 1998, Hongrie) ne pr√©sente pas cet inconv√©nient. Sa principale diff√©rence est que les axes des paires de broches, estamp√©s dans la plaque, forment un certain angle avec la direction de la charge principale et que les rang√©es de broches sont situ√©es √† un angle l’une par rapport √† l’autre. Avec une telle disposition des dents, lorsque l’ensemble est charg√©, le ph√©nom√®ne de coincement des pointes dans le bois se produit, ce qui augmente consid√©rablement la r√©sistance de la connexion..

    Malgr√© les nombreux avantages de la nouvelle technologie, le salaire minimum est peu utilis√© dans la construction individuelle. Malgr√© le fait que le support de montage et l’√©quipement pour presser le MZP soient √©l√©mentaires et mobiles, dans les conditions de construction, en r√®gle g√©n√©rale, les structures ne sont pas fabriqu√©es – elles ne sont fabriqu√©es que dans un atelier. Et pas une seule entreprise n’am√®nera ses √©quipements sur le chantier chez le client afin d’assembler 4 √† 5 fermes sur place. Les grandes structures assembl√©es sont transport√©es sur le chantier par un v√©hicule sp√©cial, ce qui implique des co√Ľts de transport assez importants. L’installation de grandes structures en place n’est possible qu’avec l’utilisation d’une grue, et chaque constructeur n’a pas la possibilit√© d’utiliser une grue. Cette solution est donc principalement utilis√©e par les grandes entreprises de construction..

    Et que devraient utiliser les petites entreprises et les d√©veloppeurs individuels? La deuxi√®me mani√®re de r√©soudre le probl√®me lui convient parfaitement. Malgr√© le fait que cette technologie soit connue depuis longtemps en Am√©rique, elle s’est av√©r√©e pour nous une nouveaut√© absolue. Mais elle ne nous est pas venue d’Am√©rique, mais de Pologne. Il a √©t√© pr√©sent√© √† notre march√© par l’interm√©diaire de ses concessionnaires par une entreprise connue du consommateur domestique pour ses fixations – chevilles, vis autotaraudeuses, etc..

    Lire la suite  Sculpture sur bois: il a fallu 4 ans au sculpteur pour cr√©er un chef-d'Ňďuvre

    Cette fois, l’entreprise a propos√© √† l’attention du consommateur domestique une vaste collection de pi√®ces d’assemblage pour structures en bois. Et ils fixent toutes ces parties des structures en bois non pas avec des pointes estamp√©es, mais avec des vis autotaraudeuses.

    Autrement dit, ce sont toutes des pi√®ces en acier destin√©es √† un usage tr√®s diff√©rent et donc de formes diff√©rentes avec des trous estamp√©s. La collection comprend des √©l√©ments universels – des plaques et des coins (y compris ceux renforc√©s) qui peuvent √™tre utilis√©s en fonction de vos propres probl√®mes techniques et de votre imagination cr√©ative, ainsi que des √©l√©ments sp√©ciaux qui vous permettent de fixer des poutres √† des angles droits et arbitraires, d’installer des pentes, de fixer des poutres ensemble ou fixez des poutres en bois √† une base en b√©ton. L’utilisation de tels √©l√©ments simplifie grandement la t√Ęche de cr√©ation d’une structure de toiture complexe et le travail commence √† ressembler √† un jeu avec un designer pour enfants – il a coup√© des √©l√©ments en bois de la configuration requise (ici, vous pouvez m√™me vous passer d’une circulaire), achet√© les fixations n√©cessaires et assembler la structure √† l’aide de vis autotaraudeuses. Pas de ¬ę¬†rainures et tenons¬†¬Ľ. C’est simple.

    Et m√™me des qualifications sp√©ciales ne sont pas requises pour ce travail – l’essentiel est de pouvoir tenir un tournevis dans vos mains. Oui, et il n’est pas n√©cessaire de parler longtemps de ce syst√®me – il suffit de regarder les photos pour tout comprendre vous-m√™me.

    Bien s√Ľr, nous avons montr√© loin de toutes les fixations propos√©es dans la collection, mais nous pensons que celles donn√©es suffisent largement pour en former une image assez compl√®te.

    √Čvaluer l'article
    ( Pas encore d'évaluations )
    Ajouter des commentaires

    ;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: