Khash Рquel est ce plat, propriétés utiles et recettes étape par étape pour la cuisine

Le contenu de l’article



La cuisine arm√©nienne est consid√©r√©e comme l’une des plus anciennes du Caucase et poss√®de ses propres caract√©ristiques distinctives, qui sont la pr√©dominance de la viande grasse, g√©n√©reusement assaisonn√©e d’√©pices chaudes. La base de nombreux plats pour les Arm√©niens est le bŇďuf ou l’agneau, qui est cuit, cuit, cuit au four, s√©ch√© et servi avec diverses autres m√©thodes de traitement thermique. Cuisine nationale arm√©nienne populaire, connue dans le monde entier – hasch ou bouillon de bŇďuf riche et visqueux.

Qu’est-ce qu’un hachage

Cette riche soupe de viande, qui doit √™tre servie chaude, est √©galement pr√©par√©e dans d’autres pays du Caucase – Azerba√Įdjan, G√©orgie, Turquie, Oss√©tie, mais l’Arm√©nie reste son lieu d’origine historique. Un vrai khash arm√©nien est un bouillon gras, √©pais et visqueux fabriqu√© √† partir de cuisses de bŇďuf soigneusement nettoy√©es et tremp√©es √† plusieurs reprises. Traduit de l’arm√©nien, «hashel» signifie «cuisinier» – c’est de l√† que vient le nom du plat, car le hash se pr√©pare depuis longtemps, environ 6-8 heures.

Selon la technologie de cuisson et les principaux ingr√©dients, une telle soupe arm√©nienne nationale ressemble √† de la gel√©e russe. La principale diff√©rence entre ces deux plats est que le khash est consomm√© exclusivement chaud, et s’il g√®le (en r√®gle g√©n√©rale, une telle soupe est pr√©par√©e en tr√®s grandes quantit√©s), la portion n√©cessaire est s√Ľrement chauff√©e avant utilisation. M√™me dans le processus de cuisson du hasch, la viande n’est pas s√©par√©e des os, mais servie enti√®rement avec le bouillon, de sorte que l’apparence du plat fini n’est pas tout √† fait la m√™me que celle de la gel√©e russe.

De quoi sont-ils faits?

Au d√©part, le khash √©tait la nourriture des pauvres et des paysans qui travaillaient dur et avaient besoin d’une nourriture copieuse mais bon march√©. La base d’une soupe si riche est les cuisses de bŇďuf, pel√©es et lav√©es √† l’eau courante. En fait, ces d√©chets ont √©t√© livr√©s aux gens presque pour rien, mais apr√®s un trempage et une digestion prolong√©s, ils sont devenus un d√©licieux plat nutritif. Plus tard, lorsque les propri√©t√©s m√©dicinales du haschich sont devenues connues et que son go√Ľt piquant a √©t√© appr√©ci√©, la soupe de cuisses de bŇďuf est tomb√©e amoureuse des riches et a m√™me commenc√© √† √™tre servie dans les meilleurs restaurants arm√©niens..

Dans la riche cuisine du Caucase, il existe plusieurs variantes de la c√©l√®bre soupe riche. La base pour cela reste toujours les cuisses de bŇďuf, mais d’autres ¬ę¬†d√©chets¬†¬Ľ de viande peuvent √™tre ajout√©s, par exemple, de gros os de sucre, une queue ou des entrailles. Les recettes azerba√Įdjanaises, turques et g√©orgiennes ne diff√®rent que partiellement de l’arm√©nien authentique, mais dans l’ensemble, elles restent similaires en termes de l’ensemble des ingr√©dients de base et de la technologie de cuisson. Les recettes europ√©ennes adapt√©es sont bas√©es sur l’utilisation de cuisses de porc avec l’ajout de pulpe de viande, de l√©gumes, de l√©gumes verts.

Quand manger

Selon l’ancienne tradition arm√©nienne, le khash est un plat pour homme qui doit √™tre consomm√© t√īt le matin et uniquement en compagnie d’amis proches avec un verre de vodka. Les Arm√©niens √† cette occasion ont m√™me un dicton selon lequel «un hasch n’aime pas trois choses – le cognac, les femmes et les toasts». L’explication du proverbe est simple: une soupe riche ne doit √™tre utilis√©e qu’avec de la vodka, les femmes n’aiment pas ce plat en raison de la pr√©sence d’une grande quantit√© d’ail et les toasts ne sont pas compatibles avec lui car le bouillon de boeuf parfum√© de couleur ambre est consomm√© exclusivement chaud.

Ce plat liquide appartient au r√©gime hivernal des Arm√©niens et est utilis√© de septembre √† mars. Cela est √©galement directement li√© √† l’histoire de l’apparition d’une telle soupe, car pendant les mois froids, ils battent beaucoup de b√©tail, de sorte que les cuisses de boeuf deviennent un produit bon march√© et abordable. De plus, une fois le khash √©tait le petit d√©jeuner habituel des paysans qui travaillaient dur en hiver dans les champs de montagne et avaient besoin d’un copieux et copieux repas du matin. Une telle soupe a √©t√© cuite au four – la faire languir la nuit et servie t√īt le matin..

Les bienfaits du haschich pour le corps

Les traditions modernes associ√©es √† la consommation d’une d√©licieuse soupe arm√©nienne ont un peu chang√©, car maintenant elle est consomm√©e par les hommes, les femmes et les enfants, et l’heure du repas ne joue pas un r√īle aussi important qu’auparavant. Et tout cela parce qu’√† notre √©poque, beaucoup de gens utilisent le haschisch non seulement comme aliment nutritif et nutritif, mais aussi comme produit tr√®s sain. Les m√©decins arm√©niens prescrivent officiellement le bouillon de bŇďuf riche comme m√©dicament efficace pour diverses maladies.

La premi√®re mention litt√©raire de ce plat en tant que m√©dicament remonte au XIIe si√®cle – dans l’ancien manuel arm√©nien «Confort en pr√©sence de fi√®vre», il existe des recommandations pour l’utilisation du haschisch pour diverses affections. En raison de la pr√©sence d’une grande quantit√© de g√©latine et d’ail dans la soupe, elle est utile pour:

  • probl√®mes avec le syst√®me musculo-squelettique – maladies des articulations, longues fractures non cicatrisantes, os cassants;
  • cheveux fins et cassants, ongles;
  • syndrome de la gueule de bois;
  • indigestion apr√®s une f√™te abondante;
  • immunit√© diminu√©e, rhumes fr√©quents.

Khash dans une assiette

Comment cuisiner du haschich à la maison

Cette soupe traditionnelle arm√©nienne se distingue non seulement par un go√Ľt agr√©able, une haute valeur nutritive et des propri√©t√©s cicatrisantes, mais aussi par la simplicit√© de la recette. Pour pr√©parer un premier plat aussi copieux, vous aurez besoin d’un minimum d’efforts et de comp√©tences culinaires. Certes, vous devrez passer beaucoup de temps, car vous devez faire tremper les ingr√©dients pendant environ une journ√©e et cuire le khash de boeuf pendant au moins 6 heures. Mais √† la fin, nous obtenons une grande casserole de bouillon riche et riche avec de la viande, qui peut nourrir m√™me une tr√®s grande famille.

La technologie de la cuisine implique le respect des étapes obligatoires de la recette classique:

  1. Préparation des cuisses de boeuf, queue, cicatrice, os de sucre.
  2. Faire tremper les ingr√©dients dans de l’eau courante froide.
  3. Faire bouillir les aliments jusqu’√† ce que la viande soit facilement s√©par√©e des os.
  4. Faire une vinaigrette √† l’ail et au sel.

Préparation des entrailles et des cuisses de boeuf

La cl√© de la pr√©paration du bouillon de bŇďuf arm√©nien est la pr√©paration des principaux ingr√©dients. Pour rendre la soupe transparente, acqu√©rir une belle couleur ambr√©e riche, vous devez pr√©parer correctement les cuisses de boeuf. Pour un tel plat, vous ne devez choisir que les sabots avant, car les arri√®res ont une forte odeur d√©sagr√©able, dont il est difficile de se d√©barrasser m√™me en cas de trempage et de digestion prolong√©s. Si les jambes apr√®s l’achat ne sont pas pr√™tes pour leur utilisation directe comme base pour le bouillon, elles ont besoin de:

  • broyer avec un br√Ľleur √† gaz pour √©liminer la laine, la salet√©;
  • verser de l’eau chaude;
  • nettoyer la boule sup√©rieure de peau noircie avec un couteau bien aiguis√© ou un rasoir;
  • √©liminer compl√®tement tous les endroits inaccessibles;
  • rincer dans plusieurs eaux;
  • nettoyer avec une brosse douce pour rendre la peau blanche et brillante;
  • rincer sous le robinet;
  • couper en 2-3 parties sur les articulations, puis chaque partie – en deux.

De nombreuses recettes pour cette soupe arm√©nienne nationale incluent les abats – tripes ou m√™me l’intestin. La tripe (cicatrice) est le devant de l’estomac de l’animal, constitu√© de fibres musculaires, riche en diverses vitamines et min√©raux. Nettoyez correctement ce produit carn√© dans l’ordre suivant:

  • laver soigneusement sous l’eau courante, fendre avec un couteau bien aiguis√© en plusieurs parties;
  • verser dessus avec de l’eau bouillante, puis gratter la salet√© et la couche sup√©rieure de la peau, retirer le gras restant;
  • rincer √† l’eau froide, placer dans une solution saline pendant plusieurs heures (pr√©parer la solution en fonction des proportions: 50 grammes de sel pour 1 litre d’eau);
  • tremper la cicatrice pendant 3-4 heures dans une solution l√©g√®rement rose de permanganate de potassium, puis frotter avec du gros sel et laisser reposer pendant une demi-heure, apr√®s quoi vous pouvez commencer √† bouillir.

Recette de hachage

En Arm√©nie, un riche bouillon de bŇďuf a une recette strictement d√©finie et vieille de plusieurs si√®cles – il est pr√©par√© depuis longtemps sans sel et sans autres assaisonnements. L’ingr√©dient principal d’un hachage arm√©nien authentique est les pattes de vache, mais de nombreuses femmes au foyer leur ajoutent une autre cicatrice. Les chefs europ√©ens utilisent souvent du porc au lieu des cuisses de bŇďuf, mettent de l’oignon, des carottes, des √©pices dans le bouillon et beaucoup d’herbes fra√ģches dans une sauce √† l’ail. Vous trouverez ci-dessous les recettes de hachage √©tape par √©tape les plus int√©ressantes, chacune produisant une soupe de viande riche.

Plat arménien de boeuf khash

  • Dur√©e: 30 heures.
  • Portions par r√©cipient: 12 personnes.
  • Teneur en calories: 143,4 kcal pour 100 grammes.
  • Destination: pour le petit d√©jeuner.
  • Cuisine: arm√©nienne.
  • Difficult√©: facile.

Si vous n’√™tes pas familier avec la cuisine du Caucase, il est temps de commencer √† d√©couvrir le monde riche de la cuisine arm√©nienne. Une excellente option pour commencer est une soupe de cuisse de bŇďuf traditionnelle, car pr√©parer un hachage en arm√©nien est facile et simple. L’essentiel est de trouver pour lui des jambes bien nettoy√©es, de faire le plein de temps et de patience, et assurez-vous d’inviter vos amis les plus proches au test.

Ingrédients:

  • cuisses de bŇďuf pr√©par√©es – 4 pi√®ces;
  • ail – 1 t√™te;
  • sel au go√Ľt.

Méthode de cuisson:

  1. Rincer les jambes, couper les zones sombres de la peau, diviser avec un couteau bien aiguisé en plusieurs parties.
  2. Pliez dans une casserole profonde, versez de l’eau froide. Laisser un jour, toutes les 2-3 heures, changer l’eau.
  3. Couvrir les jambes d√©cant√©es avec de l’eau propre 3 cm plus haut que la viande, mettre le feu, porter √† √©bullition.
  4. Retirez la mousse résultante, allumez la chaleur minimale Рle liquide ne doit pas gargouiller et se balancer.
  5. Cuire environ 6 heures, jusqu’√† ce que la viande commence √† s’√©loigner facilement des os.
  6. Peler l’ail, broyer dans un mortier ou battre avec un m√©langeur avec une cuill√®re √† soupe de sel, diluer 75 ml du bouillon fini. Versez la sauce obtenue dans un bol sp√©cial.
  7. Dans une assiette profonde, mettre l’os avec de la viande, verser le bouillon de viande. Servir chaud avec sauce √† l’ail, radis √©pic√© et pain pita s√©ch√©.

Soupe de recette arménienne avec pain pita

De cuisses de porc

  • Dur√©e: 21 heures.
  • Portions par r√©cipient: 6 personnes.
  • Teneur en calories: 138,2 kcal pour 100 grammes.
  • Destination: pour le petit d√©jeuner.
  • Cuisine: europ√©enne.
  • Difficult√©: facile.

Dans les pays europ√©ens, la version adapt√©e du hachis de cuisse de porc est tr√®s populaire – comme une gel√©e chaude russe. Pendant la cuisson, divers l√©gumes (carottes, oignons, c√©leri, racine de persil) et des √©pices (noir et piment de la Jama√Įque, pois, feuilles de laurier) sont ajout√©s au bouillon. Dans une sauce √† l’ail traditionnelle, les Europ√©ens mettent beaucoup d’herbes fra√ģches hach√©es (coriandre, persil en feuilles, aneth) ou simplement les saupoudrent de soupe toute pr√™te dans un bol.

Ingrédients:

  • cuisses de porc – 2 pi√®ces;
  • oignons – 1 pc .;
  • carottes – 1 pc .;
  • ail – 3-4 gousses;
  • verts frais – un tas;
  • feuille de laurier – 2 pi√®ces;
  • pois poivre noir – 4-5 pi√®ces;
  • sel au go√Ľt.

Méthode de cuisson:

  1. Le soir, roussissez les cuisses de porc, grattez-les avec un couteau, coupez-les en 3-4 parties, versez de l’eau froide. Laisser tremper toute la nuit.
  2. Morceaux de jambes mis dans une casserole profonde, versez de l’eau propre.
  3. Mettez les carottes pelées, coupées en deux, un oignon entier avec la cosse à la viande. Mettre du poivre, du laurier.
  4. Allumez un feu puissant. Après ébullition, retirer la mousse de la surface du liquide, réduire le feu au minimum.
  5. Cuire 5-6 heures jusqu’√† ce que la viande soit enti√®rement cuite. 2,5 heures apr√®s le d√©but de la cuisson, retirer les l√©gumes et les √©pices de la po√™le.
  6. Lorsque la viande est pr√™te, retirez-la dans un bol propre, s√©par√© des os. Sel au go√Ľt au go√Ľt.
  7. Hacher l’ail et mettre 1 cuill√®re √† caf√© dans des assiettes de service. Hacher finement les verts.
  8. Mettez dans chaque assiette un gros morceau de viande, ajoutez le bouillon de viande, saupoudrez d’herbes hach√©es. Servir chaud.

Soupe de cuisse de porc

agneau

  • Dur√©e: 24 heures.
  • Portions par r√©cipient: 6 personnes.
  • Teneur en calories: 141,9 kcal pour 100 grammes.
  • Destination: pour le petit d√©jeuner.
  • Cuisine: g√©orgienne.
  • Difficult√©: facile.

Une autre version caucasienne du hachage est faite d’agneau. Pour une soupe aussi riche, vous pouvez prendre non seulement des cuisses d’agneau, mais aussi une cicatrice, un cou, des os de la t√™te. La technologie de cuisson reste la m√™me simple, mais longue, mais au final, une assiette de bouillon d’agneau parfum√©, chaud et savoureux, mang√© le matin, donnera une vigueur et une √©nergie sans pr√©c√©dent pour toute la journ√©e.

Ingrédients:

  • agneau sur l’os (pattes, t√™te, cou) – 500 g;
  • cicatrice – 250 g;
  • ail – 6 gousses;
  • verts frais – un tas;
  • basilic – pour la d√©coration;
  • sel au go√Ľt.

Méthode de cuisson:

  1. Dans des r√©cipients s√©par√©s, trempez les os pel√©s et pr√©parez la cicatrice enti√®re divis√©e en petits morceaux. Versez 100 grammes de sel dans une casserole avec un estomac. Laissez tout tremper pendant 12-15 heures, en changeant p√©riodiquement l’eau.
  2. Mettez les os trempés sur le feu, laissez bouillir. Retirer ensuite la viande avec une cuillère à fentes, rincer sous le robinet, égoutter le bouillon.
  3. Couvrir les os avec de l’eau propre, cuire apr√®s √©bullition pendant 5-6 heures.
  4. Mettez la cicatrice dans une casserole s√©par√©e, ajoutez de l’eau, faites bouillir pendant 30 minutes. Rincer, changer l’eau et faire bouillir √† nouveau pendant une demi-heure.
  5. R√©p√©tez la proc√©dure 4 √† 5 fois jusqu’√† ce qu’une odeur sp√©cifique se fasse entendre. Envoyez ensuite une cicatrice aux composants restants de la soupe.
  6. Lorsque la viande est cuite, placez-la dans un bol séparé, séparé des os, coupé en petits morceaux. Juste broyer et cicatrice.
  7. Mélanger tous les produits de viande, transférer dans un bouillon.
  8. Moudre l’ail pel√© avec du sel et des herbes, envoyer √† la soupe, remuer.
  9. Servir chaud avec un brin de basilic.

Agneau khash

Hash dans une mijoteuse

  • Dur√©e: 21 heures.
  • Portions par r√©cipient: 8 personnes.
  • Teneur en calories: 140,7 kcal pour 100 grammes.
  • Destination: pour le petit d√©jeuner.
  • Cuisine: arm√©nienne.
  • Difficult√©: facile.

La casserole miracle de cuisine intelligente simplifie consid√©rablement le processus de cuisson du hachage et cr√©e des conditions id√©ales pour l’√©bullition compl√®te de la viande. Avec un tel assistant, il n’est pas n√©cessaire de surveiller si trop de liquide a bouilli hors de la soupe. Vous pouvez quitter le bouillon en toute s√©curit√© pour vous pr√©parer pour la nuit, et le matin, traitez d√©j√† vos proches et vos invit√©s avec une soupe arm√©nienne d√©licieuse, saine et nutritive.

Ingrédients:

  • cuisses de vache – 1,3 kg;
  • filet de veau – 0,4 kg;
  • ail – 12 gousses;
  • coriandre – un gros bouquet;
  • sel, poivre – au go√Ľt.

Méthode de cuisson:

  1. Pour nettoyer √† nouveau les pieds pr√©par√©s, rincer, couper en morceaux, tremper dans l’eau froide pendant au moins 12 heures.
  2. Pliez dans le bol multicuiseur, ajoutez le filet coup√© en gros morceaux, ajoutez de l’eau jusqu’√† la marque sup√©rieure. Activer le programme de rago√Ľt d’une heure.
  3. Apr√®s le signal multicuiseur, retirer la viande, rincer √† l’eau froide, √©goutter le bouillon, rincer la casserole.
  4. Repliez la viande, versez de l’eau propre. Inclure le m√™me programme pendant 7 heures.
  5. Lorsque la viande est enti√®rement cuite, sortez-la dans un bol s√©par√©, d√©montez-la en morceaux et jetez les os. Saler et poivrer le bouillon chaud au go√Ľt.
  6. Hacher l’ail et les l√©gumes verts, broyer avec une cuill√®re √† caf√© de sel, ajouter √† la viande, remuer.
  7. Disposer la base de viande sur des assiettes, verser le bouillon chaud. Sers immédiatement.

Cuit dans une mijoteuse

Soupe de hasch azerba√Įdjanaise

  • Dur√©e: 24 heures.
  • Portions par r√©cipient: 8 personnes.
  • Teneur en calories: 142,3 kcal pour 100 grammes.
  • Destination: pour le petit d√©jeuner.
  • Cuisine: azerba√Įdjanaise.
  • Difficult√©: facile.

Les r√©sidents d’Azerba√Įdjan consid√®rent √©galement un bouillon de bŇďuf riche et riche de cuisses comme leur plat national, qui √©tait dans les temps anciens rituel. Ils utilisent non seulement les jambes, mais aussi d’autres os, une cicatrice, une langue, m√™me un intestin pour faire une telle soupe. Pour se d√©barrasser de l’arri√®re-go√Ľt et de l’odeur d√©sagr√©ables, les abats doivent d’abord √™tre tremp√©s dans plusieurs eaux et bien bouillis. La sauce √† l’ail et quelques cuill√®res de lait, qui sont plac√©es dans une assiette imm√©diatement avant de manger, donnent un piquant agr√©able au plat.

Ingrédients:

  • cuisses de bŇďuf pel√©es – 2 pi√®ces;
  • cicatrice de bŇďuf pr√©par√©e – 1 pi√®ce;
  • langue – 1 pc .;
  • oignons – 2 pi√®ces;
  • grains de poivre – 0,5 cuill√®re √† caf√©;
  • feuille de laurier – 2 pi√®ces;
  • ail – 1 t√™te;
  • sel au go√Ľt;
  • l√©gumes verts frais – bouquet:
  • vinaigre de raisin – 50 ml.

Méthode de cuisson:

  1. Rincer soigneusement tous les ingr√©dients de la viande, laisser tremper sous l’eau courante pendant 14 √† 16 heures.
  2. Dans une casserole profonde, plier les cuisses hach√©es en morceaux, couvrir d’eau propre, faire bouillir √† feu mod√©r√© pendant une demi-heure apr√®s √©bullition.
  3. Puis √©gouttez le bouillon, rincez les os, remplissez d’eau propre, laissez mijoter.
  4. Séparément avec du poivre noir et du laurier, faire bouillir une tripe divisée en 3-4 parties.
  5. Dans une casserole s√©par√©e, faire bouillir la langue jusqu’√† ce qu’elle soit √† moiti√© cuite, rincer, transf√©rer sur les os.
  6. Envoyez-y l’estomac bouilli, mettez les oignons pel√©s coup√©s en quartiers. Continuez √† cuire tous les ingr√©dients pendant 2-3 heures.
  7. Lorsque la viande tra√ģne facilement derri√®re les os, retirez tous les composants de la viande, coupez-les en petits morceaux. Filtrer le bouillon et porter √† nouveau √† √©bullition.
  8. √Čcraser l’ail pel√© avec des herbes hach√©es et du sel, diluer avec du vinaigre de raisin.
  9. Disposez la viande sur des assiettes, remplissez de bouillon bouillant. Servir avec sauce.

Selon la recette azerba√Įdjanaise

Recette de soupe au jarret

  • Dur√©e: 10 heures.
  • Portions par r√©cipient: 4 personnes.
  • Teneur en calories: 138,5 kcal pour 100 grammes.
  • Destination: pour le petit d√©jeuner.
  • Cuisine: russe.
  • Difficult√©: facile.

Il est beaucoup plus facile de trouver des cuisses de porc sur les march√©s russes, de sorte que l’analogue russe du c√©l√®bre hachage arm√©nien est une riche soupe de jarret. Vous pouvez le faire cuire sur la cuisini√®re ou √† l’aide d’une mijoteuse, en ajoutant quelques l√©gumes ou en le faisant uniquement de la viande. Dans tous les cas, le plat se r√©v√©lera d√©licieux et nutritif. Et s’il y a trop de soupe cuite pour vous, vous pouvez facilement la transformer en gel√©e.

Ingrédients:

  • jarret de porc – 1 pc .;
  • oignons – 1 pc .;
  • carottes – 1 pc .;
  • poivron – 1 pc .;
  • feuille de laurier – 1 pc .;
  • pois poivre noir – 5 pi√®ces;
  • ail – 3-4 gousses;
  • sel au go√Ľt;
  • verts frais – un tas.

Méthode de cuisson:

  1. Broyer le joint, nettoyer de la combustion, rincer, couper en morceaux. Tenir quelques heures dans l’eau froide.
  2. Pliez dans une casserole profonde, couvrez d’eau. Mettre √† feu mod√©r√©, cuire 1 heure apr√®s √©bullition.
  3. Peler l’oignon, le couper en 4 parties. Couper les carottes pel√©es en fines lamelles, le poivron en cubes.
  4. √Čgoutter le bouillon, rincer la viande, la remettre dans la casserole, verser de l’eau fra√ģche.
  5. Faire bouillir pendant 4 heures à ébullition calme, puis mettre les légumes et les épices préparés enveloppés dans de la gaze dans la viande. Cuire encore 1 heure.
  6. Retirer la viande, séparée des os, démonter en fibres, remettre dans le bouillon. Retirez et jetez le sac de gaze avec des épices.
  7. Ajouter l’ail hach√©, les herbes hach√©es, le sel au go√Ľt.

Queue de porc

Règles de service des plats

Dans la culture arm√©nienne, le hasch est un plat sp√©cial qui a ses propres traditions de servir et de manger. Servir correctement cette soupe dans une assiette en c√©ramique profonde, au centre en pla√ßant un gros morceau de viande sur l’os et une baie de bouillon de viande. Conform√©ment √† la tradition arm√©nienne d’origine, le bouillon est servi non sal√© et non assaisonn√©, et aromatis√© avec du sel, de l’ail et des herbes d√©j√† dans une assiette imm√©diatement avant utilisation, de sorte que la sauce √† l’ail et les √©pices sont servies s√©par√©ment. Dans d’autres pays, la viande est souvent pel√©e d√®s le d√©but, m√©lang√©e avec des assaisonnements et du bouillon et servie tous ensemble.

Un produit obligatoire pour un bouillon de viande aussi riche est un pain pita arm√©nien mince, pr√©alablement s√©ch√© au four jusqu’√† ce qu’il soit dor√©. La moiti√© du pain est bris√©e en petits morceaux et ajout√©e √† un bol de soupe, et l’autre moiti√© est utilis√©e √† la place d’une cuill√®re, parce que les Arm√©niens ont g√©n√©ralement du khash avec leurs mains, le ramassant avec un morceau de pain pita. En plus du pain, du radis blanc coup√© en pailles √©paisses est servi dans ce premier plat. Un bouillon de bŇďuf visqueux riche se marie aussi tr√®s bien avec divers cornichons et fromages sal√©s.

√Čvaluer l'article
( Pas encore d'évaluations )
Ajouter des commentaires

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: