√Čchafaudage – description des types et des structures

Points d’article



Dans cet article: Comment faire des √©chafaudages en bois types et caract√©ristiques des √©chafaudages m√©talliques; exigences pour la construction d’√©chafaudages (GOST); proc√©dure d’assemblage des √©chafaudages; comment assembler une visite de la tour; les prix des visites d’√©chafaudages et d’√©chafaudages; comment choisir un √©chafaudage.

√Čchafaudage

Il y a mille ou deux ans, lorsque le besoin de construire des b√Ętiments d’une hauteur de plus de deux √©tages s’est fait sentir, il fallait un √©quipement de construction √† part enti√®re pour √©lever les constructeurs √† cette hauteur afin qu’ils puissent y travailler relativement librement. Il √©tait trop long et fastidieux d’empiler un remblai autour de la structure en cours de construction, comme les constructeurs de l’√Čgypte ancienne – une solution diff√©rente √©tait n√©cessaire. C’est ainsi qu’est apparu le premier √©chafaudage, qui doit son nom √† l’arbre √† partir duquel il a √©t√© cr√©√© √† l’origine..

Comme une toile d’araign√©e, un √©chafaudage enveloppe un nouveau b√Ętiment ou un b√Ętiment √† restaurer, et les travailleurs peuvent y travailler avec un risque minimal pour leur vie. Il y a un demi-si√®cle, pas une seule grande construction n’a √©t√© r√©alis√©e sans pertes humaines, les travailleurs avaient peur de grimper dans les for√™ts fragiles, refusant cat√©goriquement de travailler √† haute altitude. Aujourd’hui, travailler sur des √©chafaudages est devenu beaucoup plus s√Ľr, en grande partie gr√Ęce √† des r√®gles sp√©cialement d√©velopp√©es pour travailler dessus. Il vaut la peine de bien comprendre tous les d√©tails concernant l’√©chafaudage – alors faisons-le!

√Čchafaudages en bois

Le bois est le mat√©riau de construction le plus ancien et il est tout √† fait possible d’en construire de bons √©chafaudages, adapt√©s aux travaux de finition √† faible hauteur √† l’√©chelle d’une maison priv√©e.

√Čchafaudages en bois

Pour l’√©chafaudage, vous aurez besoin de: des moulures d’un demi-m√®tre d’une planche de 150×50 mm (cinquante), des morceaux d’une planche plus mince (par exemple, 25×100 mm), une planche de la longueur requise pour former un plancher horizontal. Pour les supports (affaissement), vous aurez besoin de deux planches assez longues, par exemple le m√™me ¬ę¬†cinquante¬†¬Ľ.

√Ä partir de morceaux de superposition de «cinquante», nous associons les triangles des supports de l’√©chafaudage, puis nous les gainons avec une planche de section plus petite. Quelles sont les consid√©rations √† prendre en compte lors du choix de la taille des supports triangulaires – espace suffisant pour la personne debout sur eux et exclusion compl√®te de la possibilit√© de s√©paration du mur / support sous son propre poids et le poids du constructeur. Pour ces raisons, la longueur de l’√©chafaudage doit √™tre comprise entre 400 et 500 mm – les pieds de la personne debout dessus ne doivent en aucun cas s’affaisser derri√®re l’√©chafaudage.!

Une ligne d’accessoires – ils seront attach√©s aux poteaux √† un angle aigu, alors faites attention √† leur longueur. L’extr√©mit√© sup√©rieure des piliers est taill√©e en biais afin de les ins√©rer √† l’int√©rieur des supports triangulaires, la partie inf√©rieure est aff√Ľt√©e pour un ancrage ferme dans le sol.

Apr√®s avoir amen√© l’√©chafaudage dans la position requise, le c√īt√© vertical des supports triangulaires doit √™tre clou√© au mur, sans enfoncer les clous jusqu’√† la t√™te m√™me – √† la fin des travaux, ils devront √™tre enlev√©s. Nous attachons une √©chelle, un par un, nous √©levons, installons et clouons les supports fixes du panneau de rev√™tement de sol – ici, chaque clou doit √™tre enfonc√© compl√®tement.

Avant de commencer les travaux de construction et de finition, assurez-vous de la stabilit√© de l’√©chafaudage. Les √©chafaudages ne doivent pas √™tre retir√©s du bois √† une hauteur de plus de sept m√®tres!

Il convient de noter qu’en plus du bois, les √©chafaudages peuvent √™tre construits √† partir d’herbe – bambou. Dans les pays asiatiques, o√Ļ cette plante pousse en abondance, tout est construit √† partir d’elle. Cependant, vous ne devez pas comparer la r√©sistance du bambou √† la r√©sistance du bois – ses caract√©ristiques de r√©sistance sont d’un ordre de grandeur plus √©lev√©es..

√Čchafaudages m√©talliques

Les √©chafaudages en tubes d’acier ou d’aluminium sont produits industriellement en deux versions de base – ch√Ęssis et modulaire. Les √©chafaudages √† ossature comprennent les √©chafaudages √† drapeau, √† broches et les √©chafaudages, les √©chafaudages modulaires – en coin, √† joug, suspendu (fixation aux structures porteuses des b√Ętiments) et modulaires (syst√®me). La conception des √©chafaudages, quel que soit leur type, doit √™tre conforme √† GOST 27321-87, GOST 24258-88 et stock√©e conform√©ment √† GOST 15150-69.

Important:avant de proc√©der √† une description d√©taill√©e des √©chafaudages m√©talliques, il faut le noter tout de suite – ils n√©cessitent tous un ancrage au mur du b√Ętiment, le long ou autour duquel ils sont expos√©s! La hauteur maximale √† laquelle il est possible d’amener un √©chafaudage sans fixation au mur du b√Ętiment ne doit pas d√©passer 4 m et uniquement √† condition que le site sur lequel est construit l’√©chafaudage soit id√©alement horizontal et percut√©, l’√©vacuation des eaux pluviales doit √™tre organis√©e. Le non-respect de cette r√®gle entra√ģnera le renversement ou l’effondrement de toute la structure de l’√©chafaudage..

√Čchafaudage √† ossature ou pavillon (charge standard – 200 kg / m2)

Leur kit comprend:cadres lat√©raux (avec et sans √©chelle), signifie fixation diagonale et horizontale des cadres lat√©raux les uns aux autres, chaussures pour le soutien du sol – tous ces √©l√©ments sont en acier. Les dimensions des cadres, la distance d’installation entre eux sont l√©g√®rement diff√©rentes pour chaque fabricant, le sch√©ma de construction est le m√™me.

√Čchafaudages √† cadre ou drapeau

Ce type d’√©chafaudage est populaire pour deux raisons: ils sont bon march√© et faciles √† assembler. Les attaches des √©chafaudages √† ossature sont ins√©r√©es dans les trous qui leur sont destin√©s et fix√©es en tournant le «drapeau». Verticalement, les √©l√©ments d’√©chafaudage sont reli√©s en ins√©rant le cadre sup√©rieur dans le nid situ√© en dessous, sans fixation suppl√©mentaire.

Les √©chafaudages √† ossature sont destin√©s aux travaux de ma√ßonnerie et de finition sur les fa√ßades droites des b√Ętiments, leur hauteur de montage ne doit pas d√©passer 50 m (pour la ma√ßonnerie – 20-25 m, pour la finition – 40 m).

Avant de proc√©der √† l’installation d’√©chafaudages √† ossature, vous devez consid√©rer le sch√©ma de leur construction et l’emplacement des niveaux avec des escaliers (il est pr√©f√©rable de dessiner), d√©couvrez les types et le nombre d’√©l√©ments requis de la structure d’√©chafaudage.

L’√©chafaudage √† ossature est assembl√© dans l’ordre suivant:

  1. Sur le site fini, les segments entre les cadres sont mesur√©s (en r√®gle g√©n√©rale, le pas est de 3 m) et les planches de support sont dispos√©es sur le dessus – des patins en acier. Des cadres y sont ins√©r√©s, formant le premier niveau d’√©chafaudage. Ils sont expos√©s strictement verticalement – le long d’un fil √† plomb, reli√©s par des accolades et des attaches;
  2. Deuxième niveau Рreliant les cadres verticaux au niveau inférieur, en les fixant avec des attaches diagonales / horizontales (le niveau et le fil à plomb sont utilisés). Pour la future pose de platelage, les nervures horizontales des poutres sont exposées. Du premier au dernier niveau (le plus élevé), les traverses diagonales doivent être installées en damier, c.-à-d. leur emplacement ne doit pas être le même que celui des sections verticalement adjacentes;
  3. Installation de structures d’√©chelle situ√©es √† un angle (les travailleurs peuvent √©galement grimper sur des √©chelles verticales int√©gr√©es dans les cadres, mais ce n’est pas pratique et complique le d√©roulement du travail). Les escaliers inclin√©s sont expos√©s √† mesure que les niveaux s’√©l√®vent;
  4. Fixation obligatoire de la structure d’√©chafaudage √©rig√©e au b√Ętiment √† l’aide de crochets avec bagues, chevilles d’ancrage, reliant de mani√®re fiable les cadres d’√©chafaudage au mur (v√©rifiez!). Fixation de l’√©chafaudage avec le mur en damier, √©tape – 4 m;
  5. Enlever les niveaux d’√©chafaudage √† la hauteur requise, en r√©p√©tant les op√©rations d√©crites ci-dessus (√† partir du 2√®me niveau);
  6. Aux extr√©mit√©s des √©chafaudages assembl√©s, des tirants d’extr√©mit√© sont plac√©s, sur toute la longueur des gradins, dans les sections o√Ļ il n’y a pas de liens diagonaux – pour √©tablir des liens longitudinaux (horizontaux), agissant comme une cl√īture.

Le d√©montage de l’√©chafaudage s’effectue dans l’ordre inverse, de haut en bas.

Les √©chafaudages √† ossature largement pr√©sent√©s sur le march√© de la construction sont propos√©s au prix moyen de 170 roubles. par m2, leur loyer mensuel co√Ľtera 60 roubles. par m2.

√Čchafaudage √† broches (charge standard – 200 kg / m2)

En termes de conception et de technique d’assemblage, ces √©chafaudages sont aussi simples que ceux √† cadre – leurs √©l√©ments horizontaux sont fix√©s en ins√©rant des goupilles dans des tubes √† Ňďil creux soud√©s aux poteaux verticaux. Les supports inf√©rieurs des entretoises de cadre sont ins√©r√©s dans les chaussures, chaque nouveau niveau est assembl√© par √©tapes, les entretoises install√©es en diagonale donnent une plus grande rigidit√© √† l’√©chafaudage.

√Čchafaudages √† broches

Les √©chafaudages √† broches sont construits jusqu’√† 40 m√®tres de hauteur, ils sont principalement utilis√©s dans la ma√ßonnerie et rarement dans les travaux de finition. Avec toute sa simplicit√© et sa fiabilit√©, ce type d’√©chafaudage peut √™tre combin√© avec des √©chafaudages √† joug, ce qui permet de construire des sch√©mas de ch√Ęssis complexes.

La valeur marchande moyenne des for√™ts de ce type est de 550 roubles. par m2, loyer – 100 roubles. par m2 par mois. La raison du co√Ľt plus √©lev√© par rapport aux √©chafaudages √† cadre (drapeau) est la capacit√© √† transporter de lourdes charges, car dans leur conception, des tuyaux en acier avec une √©paisseur de paroi importante sont utilis√©s (par exemple, LSh 100 – le diam√®tre du tuyau en acier est de 57 mm, la paroi est de 3,5 mm).

√Čchafaudage Vishnev (charge standard – 200-250 kg / m2)

Les cadres de ces √©chafaudages ne sont pas install√©s verticalement, mais horizontalement lors de l’assemblage. Ils relient les poteaux verticaux juste au-dessus des chaussures de base et, √† chaque nouveau niveau, ils servent de support au pont. Le renforcement de la structure de l’√©chafaudage de Vishnev ne n√©cessite pas d’attaches diagonales, c’est le seul type d’√©chafaudage qui n’en a pas besoin.

√Čchafaudages Vishnev

Les √©chelles d’√©chafaudage Vishnev ne sont pas int√©gr√©es au cadre, elles sont un √©l√©ment ind√©pendant install√© √† un angle √† l’int√©rieur de la structure d’√©chafaudage. Les √©chelles et les cadres de garde-corps sont √©quip√©s de goupilles, qui sont ins√©r√©es dans les pattes des poteaux (similaires aux attaches de fixation sur les √©chafaudages √† goupilles).

Les for√™ts de Vishnev sont destin√©es √† des travaux de restauration et de finition jusqu’√† une hauteur de 40 m, tant √† l’int√©rieur qu’√† l’ext√©rieur des b√Ętiments. √Ä partir du deuxi√®me niveau, les supports de ces √©chafaudages doivent √™tre fix√©s au mur, horizontalement par incr√©ments de 6 m, verticalement – sur chaque niveau (des ancres, des b√©quilles et du fil d’acier, des entretoises et des supports sont utilis√©s).

Leur co√Ľt moyen est de 300 roubles. par m2, prix de location mensuel – 80 roubles. par m2.

Tour de la tour (charge standard – 200 kg / m2)

Cette conception est une sorte de compromis sur la combinaison du «prix» et du «besoin». Tout b√Ętiment n√©cessite p√©riodiquement des r√©parations de divers niveaux de complexit√©, √† la fois de finition compl√®te et de «cosm√©tiques» fragmentaires. Et si jusqu’√† une certaine hauteur, par exemple jusqu’√† 5 √† 8 m√®tres, il est en quelque sorte possible de faire avec des √©chelles, une plate-forme de travail plus stable et plus spacieuse sera n√©cessaire √† une hauteur plus √©lev√©e. Il est co√Ľteux de construire des √©chafaudages sur tout le p√©rim√®tre d’un b√Ętiment. Et ramasser / d√©manteler les for√™ts encore et encore, d√©m√©nager dans un nouvel endroit √† chaque fois n’est pas facile et prend du temps. La solution optimale ici est une tour de visite.

Tour de la tour

La conception de toutes les tours de tour est la m√™me – elle est assembl√©e √† partir de cadres pr√™ts √† l’emploi, √©quip√©s d’une √©chelle. Les roues sont fix√©es √† la base, elles peuvent √™tre sur√©lev√©es au-dessus du sol de quelques millim√®tres si les supports de vis fix√©s sur le ch√Ęssis inf√©rieur sont √©tendus au maximum, fonctionnant sur le principe d’un v√©rin. Lorsque les niveaux sont amen√©s √† une hauteur de plus de 4 m, des entretoises suppl√©mentaires (standard) sont fix√©es aux cadres du premier niveau. Selon le mod√®le de la tour, lors du levage des niveaux aux 2/3 de la hauteur maximale, il est n√©cessaire de le fixer au mur du b√Ętiment avec des ancrages ou des supports. La tour est √©quip√©e de deux ou trois plates-formes horizontales, la sup√©rieure est √©quip√©e d’une trappe √† charni√®re pour le levage / l’abaissement.

Les tours de tour peuvent avoir une hauteur de 4 √† 21 m√®tres, selon le nombre d’√©tages, dont chacun mesure 2 m de haut (il serait difficile de soulever des cadres de plus grande longueur). Son fonctionnement n√©cessitera une plate-forme ferme et nivel√©e sans pente..

L’ordre de montage des tours-tours:

  1. Un cadre avec des roues est placé sur la plate-forme, des supports de vis sont étendus, des supports en bois sont préalablement placés sous eux;
  2. Connectez les cadres latéraux au cadre de base, fixez-les à des entretoises horizontales et tirez-les avec des raidisseurs diagonaux, posez et fixez le revêtement de sol, connectez les supports latéraux;
  3. Ins√©rez les cadres du niveau suivant dans les broches des cadres lat√©raux, connectez-les avec des attaches horizontales et verticales – chaque nouveau niveau est assembl√© selon ce sch√©ma. Au fur et √† mesure que vous montez, installez les entretoises lat√©rales, placez un support en bois sous chacune d’elles;
  4. Sur la partie sup√©rieure, installez et fixez le rev√™tement de sol, une cl√īture de s√©curit√©, des attaches verticales et diagonales – la cl√īture doit √™tre amen√©e √† une hauteur d’au moins un m√®tre du sol.

Le d√©montage de la tour-tour est effectu√© √† partir de l’√©tage sup√©rieur dans l’ordre inverse des √©tapes d’assemblage.

Le prix d’une tour de tour d√©pend de son mod√®le, du mat√©riau d’ex√©cution (tube en acier ou en aluminium), du nombre de gradins. Les tours d’acier co√Ľtent en moyenne 12 000 roubles. (hauteur 4,2 m), aluminium – 44000 roubles. (hauteur 4,9 m). Il convient de noter qu’il ne sera pas possible d’acheter des √©l√©ments suppl√©mentaires de nouveaux niveaux pour une tour de visite d√©j√† achet√©e – sa conception est con√ßue pour une certaine hauteur de levage, l’ajout de sections augmentera la charge sur le cadre de base et r√©duira sa r√©sistance..

√Čchafaudage √† coin (charge standard – 200-300 kg / m2)

Ces échafaudages sont plus complexes que ceux décrits ci-dessus Рleurs éléments constitutifs sont fixés avec des cales en acier enfoncées / défoncées avec un marteau. Ce type de fixation augmente considérablement la fiabilité des échafaudages, ils sont capables de supporter une charge plus importante que les échafaudages à ossature ou à broches.

√Čchafaudages en coin

La forme de la cale, qui relie les poteaux et les poutres des √©chafaudages de cale, ne permet pas le coincement spontan√©, et les verrous de bride sur les poteaux sont √©quip√©s de huit trous – pour la construction d’√©chafaudages de la forme spatiale requise. Lors du d√©montage de l’√©chafaudage, les cales retir√©es des joints sont ins√©r√©es dans les trous sp√©ciaux dont sont √©quip√©s les racks.

La hauteur maximale √† laquelle les √©chafaudages en coin peuvent √™tre soulev√©s est de 40 m. Ils sont utilis√©s √† la fois dans les travaux de construction et de finition, y compris les tours, et pour les structures temporaires √† usage public – stands visuels et sc√®nes de concert, descentes d’escaliers. Ce type d’√©chafaudage est populaire aupr√®s des constructeurs navals / a√©ronautiques.

Prix ‚Äč‚Äčau m2 √©chafaudage de coin en moyenne 200 roubles, loyer de m2 co√Ľtera 80 roubles. par mois.

√Čchafaudage √† pince (charge standard – 200-250 kg / m2)

Un des premiers types d’√©chafaudages. Tous les √©l√©ments pr√©fabriqu√©s de ces √©chafaudages sont reli√©s par des pinces – rotatives (r√©p√©t√©es) et aveugles. Ils sont difficiles √† assembler, mais la hauteur √† laquelle ils sont sortis est deux fois plus √©lev√©e que les capacit√©s d’autres types d’√©chafaudages – 80 m. Les cr√©maill√®res et les barres transversales sont ins√©r√©es dans des pinces, qui sont ensuite serr√©es avec des boulons filet√©s.

√Čchafaudage √† pince

Ce type d’√©chafaudage donne acc√®s √† toute structure spatiale, qu’il s’agisse de d√īmes ou de saillies architecturales complexes, qui cr√©ent des «angles morts» autour du p√©rim√®tre pour les √©chafaudages √† ossature, √† goupille ou √† coin. La possibilit√© de construire des gradins de n’importe quelle hauteur, combin√©s avec tous les types d’√©chafaudages m√©talliques – tout cela justifie leur prix plut√īt √©lev√© et leur assemblage complexe.

Il convient de noter que les √©chafaudages serr√©s sont produits en deux versions, diff√©rant par le diam√®tre du profil: ¬ę¬†professionnel¬†¬Ľ – un tube en acier d’une section transversale de 57 mm est utilis√©; ¬ę¬†L√©ger¬†¬Ľ – diam√®tre du tube 48 mm. En r√®gle g√©n√©rale, lors de l’assemblage d’√©chafaudages √† pince, les deux tailles standard de racks sont utilis√©es – 2 m et 4 m, en alternance lors de l’installation. Les traverses longitudinales sont √©galement de deux tailles (3,6 et 5 m) et sont √©galement altern√©es.

Les √©chafaudages √† joug co√Ľtent environ 450 roubles. par m2, prix de location – 75 roubles / m2/mois.

√Čchafaudage suspendu (charge standard – 200 kg / m2)

Le b√Ętiment lui-m√™me (ses planchers) sert de support √† l’√©chafaudage de cette structure, c’est-√†-dire leur niveau inf√©rieur ne touche pas le sol. Dans les cas o√Ļ le manque d’espace partiel ou complet √† proximit√© du b√Ętiment ne permet pas l’installation d’une autre version d’√©chafaudage, un √©chafaudage suspendu est indispensable. Interf√©rence sous forme d’extensions, une hauteur importante de l’objet, des √©l√©ments architecturaux de faible r√©sistance, la n√©cessit√© d’√™tre entour√© de for√™ts sur tout le p√©rim√®tre du b√Ętiment, la communication simultan√©e et les travaux paysagers (d√©lais serr√©s) – toutes ces t√Ęches sont des √©chafaudages suspendus. Ils sont utilis√©s pour les travaux de finition et de restauration..

√Čchafaudages suspendus

Les √©l√©ments faisant saillie vers l’ext√©rieur de l’√©chafaudage suspendu maintiennent de mani√®re fiable les consoles (mat√©riau – canal # 10), fix√©es dans l’entretoise entre les plafonds, ils sont reli√©s par des traverses et des attaches sur des pinces. En d’autres termes, √† l’exception des supports de support, l’√©chafaudage suspendu est autrement une variante de l’√©chafaudage serr√© (barres transversales et entretoises de 1,5 ¬ę¬†, poteaux de 2¬†¬Ľ, paroi de tuyau d’acier de 2,5 mm).

Chaque nouveau niveau est connect√© aux consoles du sol du b√Ętiment qui co√Įncide avec lui et au niveau inf√©rieur, les poteaux verticaux doivent √™tre ancr√©s aux murs (√©tape 4 m).

Seule une partie de l’√©chafaudage suspendu peut √™tre achet√©e pr√™te √† l’emploi – celle qui forme les niveaux ext√©rieurs, c.-√†-d. √©l√©ments d’√©chafaudage √† pince. Les entretoises-supports sont calcul√©s et fabriqu√©s pour un objet sp√©cifique et ne peuvent pas √™tre unifi√©s en raison de diff√©rences structurelles entre les diff√©rents b√Ętiments – ils doivent √™tre command√©s en plus. Le prix des √©chafaudages suspendus est uniquement n√©gociable.

√Čchafaudage modulaire (syst√®me) (charge standard – 200 kg / m2)

Ils vous permettent de former une structure de presque toutes les formes qui peuvent contourner toutes les saillies, r√©p√©ter les contours arrondis ou angulaires de l’objet, dont la r√©paration de la fa√ßade est n√©cessaire. Leurs √©l√©ments peuvent √™tre reli√©s par cale-disque (disque) ou cup-lock (cup-lock).

√Čchafaudages modulaires

Dans le premier cas, les traverses et les traverses d’√©chafaudage, √©quip√©es d’un verrou en forme de fourche, sont ins√©r√©es dans la serrure √† disque du support vertical et y sont verrouill√©es avec une cale (l’√©l√©ment de verrouillage de certains liens est mobile, c’est-√†-dire qu’il peut √™tre fix√© √† l’angle requis).

Les traverses d’√©chafaudage avec connexion coupelle sont fix√©es comme suit: leurs poteaux sont √©quip√©s de coupelles en acier soud√©es √† une certaine hauteur, des verrous en forme de T des barres transversales y sont plac√©s et la serrure est fix√©e sur le dessus par un √©crou en coin.

Les √©l√©ments d’√©chafaudage modulaire (syst√®me) sont constitu√©s de tubes en acier (d – 48 mm, √©paisseur de paroi – 3,5 mm) et rev√™tus d’une couche de zinc (galvanis√© √† chaud). Les supports pour eux sont de trois options – ordinaires (base carr√©e et une section de tuyau de raccordement au centre), √† ‚Äč‚Äčvis (selon le principe du v√©rin) et √† roues. La hauteur de levage maximale des niveaux est de 60 m, √† partir du 3√®me niveau, il est n√©cessaire de les fixer au mur avec des ancrages.

L’√©chafaudage modulaire (syst√®me) est utilis√© dans les travaux de grande hauteur sur des objets de g√©om√©trie complexe, dans le coffrage, dans la cr√©ation de structures spatiales temporaires, telles que des sites de concert et de d√©monstration.

Ce type de for√™t est assez cher – ses √©l√©ments sont produits en dehors de la Russie, principalement dans les pays de l’UE. Le co√Ľt moyen des √©chafaudages modulaires est de 3000 roubles. par m2 (selon le fabricant et l’ex√©cution), les questions de bail doivent √™tre n√©goci√©es personnellement avec les propri√©taires de ce type de for√™t.

Quel type d’√©chafaudage choisir

La solution √† ce probl√®me est aux fins de leur application. Il est n√©cessaire d’analyser la port√©e des travaux √† venir, leur urgence, la pr√©sence / absence de sites pour le placement des for√™ts. Les √©chafaudages encadr√©s, par exemple, sont parfaits pour les travaux de ma√ßonnerie et de finition √† basse altitude, ils sont bon march√© et sans pr√©tention. Pour la ma√ßonnerie √† une hauteur plus √©lev√©e, un √©chafaudage √† joug ou √† goupilles sera n√©cessaire – ils ont une capacit√© de charge plus √©lev√©e. √Ä propos, la capacit√© de charge normative donn√©e ci-dessus pour chaque type d’√©chafaudage est le minimum, c’est-√†-dire selon le mod√®le sp√©cifique d’√©chafaudage, leur capacit√© de charge peut √™tre plus √©lev√©e – cet indicateur d√©pend, entre autres, de l’√©paisseur et du diam√®tre des √©l√©ments en acier, du sch√©ma d’√©chafaudage.

Les √©chafaudages √† pinces sont indispensables pour les travaux √† haute altitude et pour les objets de g√©om√©trie complexe.Cependant, ce type d’√©chafaudage pr√©sente un d√©faut majeur: au fil du temps, les boulons de serrage des pinces rouillent, perdent de la r√©sistance et de la capacit√© de fixation. Par cons√©quent, il vous suffit de choisir des pinces avec une couche galvanis√©e – elles dureront plus longtemps et sans interf√©rer avec le travail. Lors de la location d’√©chafaudages √† pinces, en particulier, faites attention √† l’usure des fixations des pinces, au degr√© de d√©formation des entretoises aux points de connexion (elles sont d√©form√©es par les pinces).

Apr√®s avoir opt√© pour les √©chafaudages en coin, veuillez noter qu’ils ne peuvent pas √™tre achet√©s par quadrature – d’abord, pr√©parez un projet de conception d’√©chafaudage n√©cessaire, coordonnez-le avec les agences gouvernementales de supervision. Et seulement apr√®s cela, achetez les √©l√©ments n√©cessaires d’√©chafaudage en forme de coin selon la liste pr√©par√©e.

Un calcul de haute qualit√© de leurs besoins aidera √† √©conomiser consid√©rablement sur les √©chafaudages, en outre, vous pouvez combiner diff√©rents types d’√©chafaudages, ce qui donne acc√®s aux surfaces de travail (par exemple, √©chafaudages combin√©s √† partir d’un cadre et d’une pince).

L’essentiel lors du choix des √©chafaudages, en plus du co√Ľt et de la polyvalence, sera leur s√©curit√© pour les travailleurs – points de fixation fiables, √©chelles confortables, pr√©sence obligatoire de c√īt√©s de s√©curit√©. Pour chaque montage, il est n√©cessaire de tester la solidit√© de l’√©chafaudage, sans compter sur le hasard.

Lire la suite  Nettoyage d'appartement apr√®s r√©novation: √† qui confier
√Čvaluer l'article
( Pas encore d'évaluations )
Ajouter des commentaires

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: