Vis autotaraudeuses, vis, ancrages

Points d’article



image

Vis autotaraudeuses

Fixations de forme correspondant à la définition des VIS, mais avec des améliorations structurelles significatives (principalement la forme du filetage, de la pointe et de la fente), faites de matériaux de haute qualité avec divers revêtements résistants à la corrosion et esthétiques.

Ces améliorations permettent d’utiliser fréquemment des vis sans trous de pré-perçage (ce qui simplifie et accélère grandement le processus de pose des éléments à fixer), ainsi que d’utiliser des vis pour des fixations sur une base métallique (aluminium, acier, etc.) et dans des matériaux de construction (béton, brique, etc.). P.). Ces vis ont considérablement élargi leurs domaines d’application, influencé considérablement la technologie de nombreux travaux de construction et d’assemblage mécanique..

Les nouvelles vis étant radicalement différentes des vis traditionnelles, un nouveau terme est apparu dans la vie de tous les jours: les SELF CUTTERS. Ce concept montre plus précisément le but et les capacités des nouvelles vis, bien qu’aujourd’hui il ne soit pas légalisé par la norme correspondante. Bien sûr, le terme «autotaraudage» est sémantiquement plus précis et correct, mais le mot «autotaraudage» est plus pratique phonétiquement, il a déjà gagné des positions sur le marché russe et est utilisé par la grande majorité des consommateurs.

image

Les vis à bois

(de l’allemand Schraube – vis)

Vis pour la fixation de pièces en bois. Une tige conique avec un filetage et une tête, dans laquelle une fente (fente) est généralement faite pour un tournevis.

GOST 27017-86: Attache sous la forme d’une tige avec un filetage spécial externe, une extrémité filetée conique et une tête à l’autre extrémité, formant un filetage dans le trou du produit en bois ou en plastique connecté.

La définition selon GOST suppose que la vis est vissée dans un trou préalablement préparé et utilisée pour la fixation sur des bases en bois ou en plastique. Ces vis sont généralement fabriquées à partir d’aciers à faible teneur en carbone (St1, St2, St3, 10kp) sans revêtement, moins souvent en aciers résistants à la corrosion (également en laiton). Traditionnellement, ils étaient et sont produits principalement par l’industrie nationale de la quincaillerie et à ce jour.

image

Ancres

Détail pour la fixation de pièces de structures et de machines. Les ancrages sont posés dans le matériau de base du bâtiment – béton, maçonnerie, etc..
Les ancrages sont maintenus dans le matériau de construction par trois principes de fonctionnement de base: friction, butée, adhérence.
De nombreux types d’ancrages sont maintenus dans le matériau de base du bâtiment grâce à une combinaison des principes ci-dessus – friction et butée.

Une ancre est une structure métallique (généralement en acier), fixée dans des matériaux de construction (béton, brique, etc.) et comportant un élément fileté (boulon, vis, goujon, manchon à filetage métrique) pour fixer des unités, pièces ou pièces suffisamment lourdes et chargées dessins.

Évaluer l'article
( Pas encore de notes )
Partager avec des amis
Conseils d'experts sur n'importe quel sujet
Ajouter un commentaire

En cliquant sur le bouton «Soumettre un commentaire», j'accepte le traitement des données personnelles et j'accepte la politique de confidentialité